Référence multimedia du sénégal
.
Google

Rencontre WADE et religieux sur la conférence de l'Oci : Le Msu soupçonne une tentative de manipulation

Article Lu 1339 fois


La rencontre de Me Wade avec les représentants des familles religieuses et les imams au Palais de la République sur la tenue de la prochaine conférence au sommet de l’Oci à Dakar n’est pas du goût du Mouvement pour le socialisme unitaire (Msu). En effet, Massène Niang et ses camarades soupçonnent, dans un communiqué, une tentative de manipulation des religieux, à travers cette invite du chef de l’Etat. Parce que ‘l’Etat devait associer à l’organisation de cette rencontre les sommités islamiques de notre pays. Ceci pour élaborer un programme cohérent de promotion et de développement de l’Islam à travers les domaines de l’éducation et la formation, des infrastructures, des équipements et de l’amélioration du cadre de vie des cites religieuses’, ont-ils indiqué. Mais, se désole le Msu, ce n’est pas le cas, car ‘aucune autorité islamique n’a été associée à l’élaboration et à la gestion du programme de l’Anoci’. Laquelle a été ‘conçue et gérée’ comme une entreprise familiale et non républicaine. Et, le Msu ne comprend pas que le gouvernement puisse ‘attendre que les milliards de l’Anoci soient bradés pour des objectifs autres que islamiques et d’une manière non transparente pour organiser avec certains de nos responsables religieux et des Oulémas un show super médiatisé ou ‘Ndogou’ arrosé avec des enveloppes ‘soukarou kor’.
C’est tardivement associer nos religieux uniquement à la partie ‘folklorique’ de l’événement par la mobilisation des dahiras et autres adeptes à des réceptions publiques et des récitations de Coran pour meubler la galerie, estiment Massène Niang et ses camarades. Ils exhortent à cet effet les religieux à refuser d’être ‘instrumentalisés’ pour masquer les desseins ‘obscurantistes’ du régime libéral, qui ‘ne veut qu’en tirer un profit politique au lieu de favoriser le développement de l’Islam et l’intérêt de la Nation’. Le Msu regrette que l’Anoci qui est un programme de développement de l’Islam dans notre pays, soit décrié de toute part pour le manque de transparence de sa gestion et sa non-conformité aux urgences Nationales.

En outre, le Msu propose désormais une commission d’enquête indépendante pour, dit-il, ‘situer les responsabilités avant toute privatisation ou bradage irrégulier’. Et de renseigner qu’après la phase de déstructuration de la Sar, des Ics… avec toutes les conséquences économiques et sociales qu’elle a occasionnées, le régime libéral procède actuellement à l’exécution d’une deuxième phase. Laquelle est relative à la restructuration de ces sociétés avec à l’appui une assistance financière de l’Etat pour couvrir ‘les malversations et les effets de la mal gouvernance financière du régime’.

Y. MASSALY
Source: Walfadjri

Article Lu 1339 fois

Jeudi 11 Octobre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State