Référence multimedia du sénégal
.
Google

Reçu par le ministre Faustin Diatta: L’instituteur qui voulait se suicider devant les grilles du Palais suspend sa décision

Article Lu 11601 fois


C’est aujourd’hui, à 14 heures qu’il avait décidé de se suicider. Saliou Guèye revient, finalement, sur sa décision. Informé, le Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye s’est renseigné avant de donner des instructions au ministre de l’Education pour sa prise en charge. De même que le ministre des Affaires sociales et des Relations avec les Institutions. L’instituteur a été reçu par ce dernier, hier dans la journée. Après un long entretien avec ce dernier, Faustin Diatta a donné des instructions à la direction des Affaires sociales pour sa prise en charge. On rappelle que cet instituteur de formation avait averti qu’il allait se suicider, le jeudi 30 juillet prochain (aujourd’hui à 14 heures), devant les grilles du Palais de la République. Il expliquait cette mesure par le fait qu’il n’a pas été assisté par le gouvernement malgré les multiples promesses qu’on lui a faites. En claire, selon l’instituteur, l’Etat est resté insensible à la situation qu’il traverse avec la suspension de son salaire depuis huit (8) mois. Le Ministre des Affaires Sociales et des Relations avec les Institutions à qui il a adressé la lettre en date du lundi 27 juillet dernier, avait pris toutes les dispositions pour que le sieur Guèye n'écourte pas sa vie. A l’annonce de cette décision de suicide devant les grilles du Palais, la sécurité avait été renforcée sur les lieux.

Sambou BIAGUI
Source 24H Chrono

Article Lu 11601 fois

Jeudi 30 Juillet 2009





1.Posté par fall le 30/07/2009 20:55
senegal mo nekh.... meme si tu as un compte a regle tu le fais par suicide et apres qu est ce tu diras dieu. gayi faites revenir vos esprtis et sachez ke la mort n est pas bon ne vous precipitez pas. regler vos comptes d une autre maniere mais pas suicide n est pas la bonne idee.....

2.Posté par Karim le 30/07/2009 22:09
quel efficace stratégie!

3.Posté par diaw le 31/07/2009 01:24
voilà, on y est ! c'est arrivé ! les sénégalais pétent les plombs ! je me suis toujours dit que l'homme noir ne connait pas le stress et la déprime, mais là , il est temps qu'on forme plus de psychologues pour assister tous ces fous ambulants, victimes de la mal gouvernance dans un contexte de crise économique grave.Tous les indices montrant que notre société se perd sont visibles: viol, suicide, meurtre ... toutes ces choses qui étaient propres aux occidentaux. On assiste maintenant à la dérive des marabouts qui étaient jadis des guides, écoutés et obéis, des marabouts véreux qui ne savent plus donner le bon ndiguél, qui se la coule douce chez leur drianké, glanant les maigres sous des pauvres sénégalais, qui esperent le salut et un bon sourire de la chance. Nous vivons dans un pays, où la jeunesse , hagarde , suivent aveuglément des gourous qui les detournent des fondements les plus élémentaires, des régles simples de la vie , les incitant à agresser , à voler pour les satisfaire aux yeux et au su d'un etat qui se dit laïque et souverain, un etat où le plus fort , c'est celui qui sait le mieux poser des lapins, baratiner les gens .... Notre société va mal et c'est dommage que personne ne s'en aperçoit.
Il est temps que les 3 pouvoirs se réunissent, convoquant toutes les sensibiltés religieuses et ethniques pour remettre les pendules à l'heure; dire aux marabouts que leur pouvoir ne peut en aucun cas aller au delà de la religion dans le respect de notre laïcité qui a toujours été notre fierté.
La morale , le civisme, devront être enseigner en priorité à tout sénégalais, quelque soit sont âge, sa religion, son ethnie, son niveau d'étude. Un pays dont les gens sont indisciplinés ne peut aller de l'avant, ne peut tirer son épingle du jeu , ne peut aspirer à un développement quelconque. Je ne peux comprendre qu'une décision, venant de l'exécutif soit balayer d'un revers de main par un marabout qui se dit, "djoullite", patriote, un marabout qui prône la désobéissance au nom de je ne sais quoi. Le président de la république élu au suffrage universel et garant de la constitution doit rappeler à ces gens qu'ils doivent respecter les lois de la république et qu'il existe qu'un seul pouvoir : celui défini dans notre constitution, la loi de la république.

4.Posté par falou le 31/07/2009 10:35
au moin ilm eu ce kil voulait !! c'est bien bon courage !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State