Référence multimedia du sénégal
.
Google

Reconnaissance officielle des Daaras :Jamra invite l’Etat à surtout distinguer la bonne graine de l’ivraie

Article Lu 1997 fois

Après la reconnaissance officielle par l’Etat des daaras, l’Ong Jamra a rendu public un communiqué pour se féliciter de cette mesure mais demande tout de même à ce même Etat à distinguer la bonne graine de l’ivraie. Nous vous livrons la déclaration



Reconnaissance officielle des Daaras :Jamra invite l’Etat à surtout distinguer la bonne graine de l’ivraie
Si au terme de notre nouvelle constitution, adoptée au lendemain l’Alternance, en janvier 2001, "la charge de l’éducation et de la formation de la jeunesse par des écoles publiques", incombe à l’Etat, cette chartre fondamentale n’en édicte pas moins que "les institutions et les communautés religieuses ou non religieuses sont également reconnues comme moyens d’éducation".

JAMRA apprécie donc hautement la mesure que vient de prendre le Gouvernement du Sénégal, faisant accéder les écoles coraniques traditionnelles (Daaras) au même statut que les autres institutions à vocation éducative. D’autant que le moment choisi par l’Etat du Sénégal, pour proclamer officiellement cette reconnaissance tant attendues par les Daaras, correspond à une période où, comme le corrobore l’actualité récente, certaines d’entres-elles offraient plutôt l’image de lieux de perdition pour enfants ; du fait des multiples frasques, aux implications judiciaires, de prétendus "maîtres coraniques" (Oustaz), abusant de la confiance des parents, et profitant de la naïveté des enfants, pour se livrer à des actes que la morale la plus élémentaire réprouve.

Un Maître coranique est supposé inculquer aux jeunes talibés qui lui sont confiés, les vertus cardinales des enseignements de l’Islam ; tout en contribuant à formater la conscience du bon citoyen de demain. Comme ne cessent, du reste, de s’y employer honorablement et humblement une majorité d’Oustaz authentiques, pour qui la transmission du Message coranique et de la Sunnah du Prophète (psl) est un véritable sacerdoce.

Aussi, JAMRA suggère-t-elle comme mesure d’accompagnement de cette honorable décision, la mise en place d’une "Commission de mise en œuvre", impliquant les Associations islamiques afin qu’en amont celles-ci puissent, par leurs expertises, conseiller et aider l’Etat à mieux distinguer la bonne graine de l’Ivraie. Contribuant ainsi à sécuriser d’avantage ce secteur sensible, contre toute intrusion opportuniste. La sauvegarde des droits de nos enfants, à une éducation coranique saine, en vaut le prix !

Enfin, JAMRA adresse ses chaleureuses félicitations aux agents de l’Ocrtis (Office centrale de répression du trafic illicite de stupéfiants) pour l’importante saisie de cocaïne (quatre kilos), opérée la semaine dernière, à l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor, sur une trafiquante sud-africaine, en provenance de Sao-Paulo. Ce qui porte à 150 kg (soit prés de 12 milliards cfa en valeur monétaire), la quantité de drogue dure saisie depuis la fin du dernier trimestre de l’année 2009.

Compte-tenu des efforts notables, inlassablement déployés par les services de douane et de répression de stupéfiants, JAMRA réitère son vœu relatif à l’institution d’une substantielle "Prime de saisie", au profit de ces valeureux agents de répression, afin mieux les protéger contre les manœuvres corruptrices des narco-trafiquants, lesquels, c’est bien connu, disposent de moyens financiers colossaux. A une période surtout où le Sénégal est en passe de devenir une véritable plaque tournante de la drogue dure, dont 40% de la quantité produite en Amérique latine, et destinée à l’Europe, transite par l’Afrique de l’Ouest, dont notre pays constitue géographiquement la pointe la plus avancée de l’Océan Atlantique.

Dakar, le 14 février 2010
Pour l’Organisation Islamique JAMRA
Le Président Exécutif
Imam Massamba DIOP
Source Sununews.com

Article Lu 1997 fois

Lundi 15 Février 2010





1.Posté par MOLACK le 15/02/2010 17:31
Vraiment Sénégal est un pays où les gens ont des mémoires courtes. N'est-ce pas ce Mouvement "Jamra3 qui nous avez amené le Chékhou Charifou avec ses foutaises,allant mêmes jusqu'à tromper des chefs réligieux.Depuis cette nébuleuse ,le peuple n'a pas encore reçu le mea culpa.Et l'Hisoire de Arique Aide Afrique "AAA" que Jamra avait transformé en "AH HA AH". Le musulman ne peut pas éduquer son enfant en dehors des connaissances de l'Islam alors que l'Etat reconnaisse les Daaras ou non n'a aucun sens , dans la mesure où l'Etat ne peut pas empêcher l'érection d'un Dara. Enfin, lutter contre la drogue est un devoir de l'Etat , alors cessez de vouloir acquérir la paternité de ce combat régalien.

2.Posté par fallou le 16/02/2010 01:02
Apprenez les enfants leur vraie culture pas celle des autres.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State