Référence multimedia du sénégal
.
Google

Réclamant le paiement de leurs indemnités : Les travailleurs du Coud assiègent leur direction

Article Lu 1448 fois

En voyant dix d’entre eux seulement percevoir leur argent, les travailleurs du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), ont piqué une colère noire. Ils exigent, tous, de percevoir leur dû et menacent d’élire domicile devant les locaux de leur direction.



Réclamant le paiement de leurs indemnités : Les travailleurs du Coud assiègent leur direction
La direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar a été prise d’assaut, hier, par les travailleurs qui réclamaient leur dû. Ils précisent qu’il en sera ainsi tant que le paiement des Personnels administratifs et techniques de service (Pats) n’est pas effectif. ‘Nous occuperons les locaux jusqu’à ce que la direction daigne nous payer notre argent’, soutiennent-ils. Tout est parti du non-paiement de leur dû à la majorité des travailleurs. En effet, seuls dix d’entre eux ont perçu leurs indemnités. Alors que l’ensemble des travailleurs concernés dépassent cinq cents. Suffisant pour que les travailleurs dénoncent une politique discriminatoire de la part des autorités du Coud. ‘Il y a de magouille dans cette affaire. Sinon, qu’est-ce qui expliquerait le paiement de certains et la rétention pour d’autres ?’, s’interroge Waly Faye du service de la restauration.
En 2006, un rappel leur était dû. Et selon Waly Faye, lorsque les travailleurs se sont entretenus avec la direction, un consensus avait été trouvé. Le directeur du Coud aurait avoué qu’il ne pouvait payer tout le monde en même temps. Après concertation, décision a été prise de scinder les rappels en deux. Une moitié est déjà payée en 2006 et l’autre en 2007, informe M. Faye. Le syndicat et le personnel étaient d’accord.

Si pour l’année 2006, les Pats ont été payés, les travailleurs du Coud ont regretté que cela ne soit pas le cas pour l’année 2007. ‘Nous attendons toujours de voir, et chaque jour, on nous sert des explications à n’en pas finir. Pour le mois passé, la direction est venue pour payer. Mais quelque 100 personnes seulement ont reçu leur argent’, a ajouté M. Faye. Ce dernier de poursuivre que la direction leur avait promis une rallonge depuis le mois de juillet. Et c’est avant-hier, qu’ils ont reçu une information selon laquelle leur argent serait disponible hier. Une fois sur les lieux de paiement, ils ont trouvé une liste de 10 personnes sur plus de 500 travailleurs. Une colère noire s’en est suivie et les travailleurs se sont massés devant les locaux du Coud, décidés à en découdre avec les autorités. Cela, après avoir désavoué leurs propres délégués syndicaux qu’ils taxent de ‘corrompus’. Les travailleurs reprochent à ces derniers d’avoir mené des négociations avec les membres de la direction du Coud sans leur rendre compte.

Interpellé sur cette affaire, un membre de la direction du Coud, préférant s’exprimer sous le sceau de l’anonymat, a expliqué que cette situation était liée à la faillite au niveau du Trésor public. Et ajoute-t-il, si le Coud a décidé de ne payer que dix personnes, c’est parce que le paiement de ce petit nombre ne nécessite pas de grosses sorties d’argent. Il soutient que cette lutte déclenchée par les travailleurs est prématurée. De son avis, il fallait donner un peu de temps aux autorités du Coud avant d’envisager pareilles actions.

Amadou NDIAYE
Source: Walfadjri

Article Lu 1448 fois

Jeudi 11 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State