Référence multimedia du sénégal
.
Google

Recettes budgétaires : Près de 77 milliards recouvrés en sept mois

Article Lu 1422 fois

Le bon comportement des taxes sur les biens et services et les droits de porte sont les principales raisons avancées pour justifier la progression notée dans le recouvrement des recettes budgétaires en sept mois. Au même moment, les recettes fiscales ont progressé de près de 84 milliards de francs Cfa.



Recettes budgétaires : Près de 77 milliards recouvrés en sept mois
La Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) juge bonne la tendance des recouvrements de recettes budgétaires. Dans sa Note mensuelle de conjoncture de juillet 2007, ce démembrement du ministère de l’Economie et des Finances mentionne, en cumul à fin juillet 2007, une amélioration des recouvrements de près de 77 milliards. En effet, selon cette source, les recettes budgétaires recouvrées sont évaluées à près de 640 milliards contre 563 milliards en 2006. Le bon comportement des taxes sur les biens et services et les droits de porte sont les principales raisons avancées par les rédacteurs de cette note de conjoncture pour justifier cette progression.
Il est également noté une progression de près de 84 milliards des recettes fiscales. Lesquelles sont estimées à environ 622 milliards sur les sept premiers mois de 2007 contre environ 538 milliards un an auparavant. Comme explication à cette hausse, ils font état de la nette amélioration du recouvrement des taxes indirectes, du fonds de sécurisation des importations de produits pétroliers et dans une moindre mesure des impôts directs. Comme les recettes budgétaires, les dons ont aussi connu une progression de 37 milliards que la Dpee impute aux dons budgétaires et aux dons en capital.

Cette tendance à la hausse est aussi observée du côté des dépenses publiques. La Dpee note en effet une augmentation de près de 60 milliards des dépenses totales et prêts nets cumulés à fin juillet 2007. Lesquels sont estimés provisoirement à près de 778 milliards contre environ 718 milliards à la même période en 2006. Une hausse qu’elle attribue à l’impulsion des dépenses d’investissement sur ressources internes, des dépenses de personnel et des dépenses de matériel. Les dépenses d’investissement sur ressources internes sont évaluées à près de 179 milliards à fin juillet 2007 contre 167 milliards en cumul à fin juillet de l’année précédente.

S’agissant des dépenses de personnel, la masse salariale est passée d’environ 162 milliards en fin juillet 2006 à environ 191 milliards en cumul à fin juillet dernier. Quant aux autres dépenses courantes, elles sont évaluées à 318 milliards à fin juillet de l’année courant contre environ 293 milliards à la même période de l’année précédente. En résumé, la Dpee soutient que la gestion budgétaire de janvier à juillet 2007 a été caractérisée par une bonne tendance des recouvrements de recettes budgétaires. Elle déclare avoir observé aussi une exécution assez prudente des dépenses budgétaires.

Nd. M. GAYE
Source: Walfadjri

Article Lu 1422 fois

Jeudi 6 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State