Référence multimedia du sénégal
.
Google

Rd Congo : Un avion s'écrase sur un quartier populaire de Kinshasa

Article Lu 1717 fois


Au moins 38 personnes ont été tuées et 30 blessées jeudi dans l'accident d'un avion d'une compagnie privée congolaise qui s'est écrasé, peu après son décollage, sur un quartier populaire de l'est de Kinshasa, selon un nouveau bilan du ministère des Affaires humanitaires. ‘Cet avion avait à son bord, outre les trois membres de l'équipage, 20 passagers qui ont tous péri’, a indiqué un communiqué transmis jeudi soir à l'Afp. Quinze autres personnes ont été tuées et 30 blessées au sol lorsque l'avion s'est écrasé, touchant une dizaine de maisons à Kimbaseke, une commune très peuplée proche de l'aéroport international de Kinshasa-Ndjili d'où l'avion venait de décoller, précise le texte.
L'avion, un Antonov 26 de la compagnie Africa One, affrété par la société Malila Airlift, ‘a raté son décollage’ et s'est écrasé ‘autour de 10H40 (09h40 Gmt)’, selon le ministère, qui ignore encore les raisons de cet accident.

L'avion, qui devait parcourir 650 km pour rejoindre la ville de Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, a touché une dizaine de maisons avant de prendre feu. ‘On a entendu un grondement de moteur. L'avion volait très bas. Il s'est écrasé sur une première maison, les ailes se sont cassées, puis il a touché d'autres maisons et tout a pris feu’, a déclaré à l'Afp Akeem, un habitant du quartier, qui se trouvait à moins de 500 mètres du lieu de l'accident. ‘C'était horrible. Il y avait des corps calcinés partout. Un mécanicien a réussi à sortir (de l'avion), mais il était gravement blessé et il est mort’, a-t-il poursuivi.

A l'hôpital général de Kinshasa, le ministère des Affaires humanitaires a recensé ‘13 morts’ et ‘sept personnes blessées’, tandis qu'à l'hôpital Roi Baudouin de Masina, commune voisine de Kimbaseke, ‘deux enfants âgés de 7 et 8 ans sont décédés’ et ‘23 personnes grièvement blessées’ ont été admises.

La flotte aérienne congolaise - comptant plus d'une cinquantaine de compagnies privées et une compagnie nationale - est essentiellement composée de vieux avions de fabrication soviétique peu entretenus et dont certains volent sans licence en règle. Ces avions continuent à voler en dépit d'une interdiction du ministère des Transports datant du 14 septembre et visant tous les appareils de fabrication soviétique.

Les accidents, impliquant essentiellement ces appareils, sont fréquents en RDC. Depuis six jours, un Antonov 12 transportant des minerais est porté disparu, après avoir perdu le contact avec la tour de contrôle de Kisangani (nord-est).

Le dernier accident grave survenu à Kinshasa remonte à 1996 : un avion-cargo Antonov 32 avait manqué son atterrissage et fini sa course dans un marché, faisant plus de 300 morts.

Toutes les compagnies congolaises, à l'exception de la société privée Hewa Bora qui assure une liaison entre Kinshasa et Bruxelles, figurent sur la liste noire des compagnies interdites de vol dans l'Union européenne.

Source: Walfadjri

Article Lu 1717 fois

Vendredi 5 Octobre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State