Référence multimedia du sénégal
.
Google

Rapport d’audit de l’Armp : Le Jëf Jël exige que justice soit faite

Article Lu 1573 fois

Le Bureau politique de l’Alliance Jëf Jël exige dans un communiqué reçu à la rédaction que justice soit faite et que des poursuites soient engagées à l’encontre des mis en cause dans le rapport d’audit de l’Armp.



Rapport d’audit de l’Armp : Le Jëf Jël exige que justice soit faite
Le Bureau politique de l’Alliance JËF JËL réuni le Samedi 30 janvier 2010 sous la présidence effective de Talla Sylla constate que le rapport de l’ARMP vient de prouver les malversations à grande échelle orchestrées au sommet de l’Etat. « Une confirmation des graves faits révélés par le journaliste Abdoulatif Coulibaly et que tous les observateurs avertis en l’occurrence l’alliance JËF JËL constatent et dénoncent avec véhémence », lit-on dans le communiqué reçu à la rédaction par courriel. Talla Sylla et ses camarades sont convaincus que « les Sénégalais sont aujourd’hui édifiés sur cet attelage gouvernemental qui excelle dans la mal gouvernance et la prévarication des ressources nationales : des pratiques indécentes d’un gouvernement irrespectueux envers ses mandants. « Il est désolant de constater comment un ministère en charge de la famille, cellule sacrée de notre société et de la solidarité, valeur cardinale, n’a cure des souffrances des ménages », indique le document. L’instance dirigeante du Jëf Jël exige que justice soit faite et que des poursuites soient engagées à l’encontre des mis en cause.

En cette veille du neuvième anniversaire de l’assassinat de l’étudiant Balla GAYE (31 janvier), le Bureau politique du Jëf Jël déplore la recrudescence de la violence dans l’espace scolaire notamment à Sedhiou où des élèves ont affronté et essuyé les tirs des forces de l’ordre. Talla Sylla et ses camarades regrettent ce grave incident ayant occasionné des blessés et fustige les propos déplacés du ministre de l’intérieur dont l’attitude anti républicaine et fractionniste se révèle au grand jour. En outre, il est claire aux yeux du Jëf Jël que le PDS était et reste le principal foyer de violence politique au Sénégal.

Biram NDIAYE
Source Sununews.com

Article Lu 1573 fois

Lundi 1 Février 2010





1.Posté par MIKE le 01/02/2010 14:14
TOI TU DOIS DEMANDER JUSTICE POUR TOI MEME APRES TES MARTEAUX

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State