Référence multimedia du sénégal
.
Google

Rallye Le Chili candidat à l’organisation du « Dakar » 2009

Article Lu 1818 fois


On n’a pas encore fini d’épiloguer sur les conséquences de l’annulation pour raisons de menaces terroristes du « Dakar » 2008 à la veille du départ, vendredi dernier, à Lisbonne (Portugal) que l’on se projette déjà sur l’édition de l’année prochaine. Aura-t-elle lieu ou non ? Et, surtout, où ? Ces deux questions sont toutes les lèvres, sans qu’un début de réponse soit trouvé. Aujourd’hui même, une réunion à Paris entre le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports et les responsables d’ASO (Amaury sports organisation) doit se pencher sur les voies et moyens de sauver et de pérenniser le rallye -raid le plus célèbre au monde.

Outre Atlantique, le gouvernement chilien a annoncé, avant-hier mercredi, qu’il se portait candidat à l’organisation de l’édition à venir en 2009. Et comme pour augmenter ses chances d’accueillir cette épreuve que beaucoup de spécialistes estiment « morte pour l’Afrique », le Chili a évoqué la possibilité d’un parcours qui passerait également par l’Argentine.

Nul doute que dans les jours à venir, d’autres pays se manifesteront pour accueillir l’épreuve auto - moto la plus médiatisée au monde. D’autant que certains avaient même évoqué une « délocalisation » en ... Asie.

Patrice Clerc, patron d’ASO : « Nous ne laisserons pas tomber l’Afrique »

Quelques jours après l’annulation du Dakar 2008, Patrice Clerc, le patron d’ASO, organisateur de l’épreuve, revient dans L’Equipe d’hier sur les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision. Il évoque également l’avenir de l’épreuve et affirme que s’il ne compte pas laisser tomber l’Afrique, d’autres régions du monde sont à même d’accueillir un rallye de cette envergure. « Se servir de grands événements très médiatisés et les détourner de leurs purs enjeux sportifs pour en faire des enjeux politiques, ce n’est hélas pas nouveau, explique-t-il. Le ’’signal de départ’’ a été donné en 1972, avec les Jeux Olympiques de Munich (où une prise d’otages de neuf membres de l’équipe d’Israël par un commando palestinien avait fait neuf morts). » « Il est certain que la discipline elle-même, basée sur l’aventure et les grands espaces ouverts, rend la course extrêmement difficile à résister à des menaces de ce type », ajoute-t-il.

Néanmoins, l’organisateur avoue qu’il n’y avait aucune autre solution face à ce genre de menaces que l’annulation pure et simple, et revient sur l’absence de plan B, qui lui a été reprochée : « Le plan B ne se justifie que pendant la course, pour neutraliser ou annuler certaines étapes. Je ne veux pas ironiser mais le plan B, c’eût été embarquer tout le monde à Lisbonne et les débarquer à Dakar par pont aérien. »

Aujourd’hui, la question se pose de l’avenir de l’épreuve, et là aussi, le patron d’ASO ne mâche pas ses mots : « Nous considérons qu’il est de notre responsabilité, aujourd’hui, de faire tout ce qu’il faut pour relancer la discipline après ce coup d’arrêt, et d’annoncer le plus rapidement possible ce que nous allons faire. (...) Nous ne laisserons pas tomber l’Afrique. Les contacts existent, on doit se rendre très prochainement sur le continent africain pour parler de l’avenir. Mais nous ne jouerons pas avec la sécurité. La planète est encore vaste pour permettre de faire 8 ou 10 000 km en quinze ou vingt jours dans des zones de sable. Aujourd’hui, des déserts, il y en a en Afrique sub-saharienne, en Afrique du Sud, en Afrique de l’Est, dans le golfe, en Asie, en URSS, en Chine, en Mongolie, en Australie, en Amérique du sud, aux Etats-Unis, au Mexique... »

Source: Le Soleil

Article Lu 1818 fois

Vendredi 11 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State