Référence multimedia du sénégal
.
Google

Radio Futurs Médiats : La petite mue de « remue-ménage » qui relance les débats

Article Lu 1513 fois


Radio Futurs Médiats : La petite mue de « remue-ménage » qui relance les débats
L’émission de remue-ménage s’ouvre aux intellectuels et aux universitaires depuis le dimanche 11 novembre 2007. Pour ce nouveau format, l’animateur de l’émission, le journaliste Alassane Samba Diop a reçu l’universitaire Bouba Diop et le politologue, Babacar Justin Ndiaye qui ont livré une analyse pertinente sur le trafic de la drogue dans la sous-région et sur les relations tendues entre la presse et le pouvoir au Sénégal entre autres.

La salle de rédaction n’a pas affiché complet. Le dimanche, l’essentiel de l’équipe rédactionnelle est au repos.

Seuls trois journalistes sont derrière les ordinateurs. Parmi eux, Alassane Samba Diop. Il griffonne des notes sur des bouts de papier. Le journaliste met une dernière touche sur le questionnaire. Quelques minutes avant le début de remue-ménage, les invités arrivent ; Bouba Diop d’abord puis Babacar Justin Ndiaye.

Assane Samba Diop se pointe. C’est la première fois que l’émission qui était jusqu’ici considérée comme la chasse gardée des journalistes, s’ouvre aux universitaires et aux intellectuels. Les raisons de cette ouverture trouvent leur pertinence dans le souci de recueillir l’analyse d’autres intellectuels qui ne sont pas des journalistes. « Nous avons senti la nécessité d’inviter les intellectuels et les universitaires. Nous avions fait le tour des journalistes « chevronnés » et j’avais l’impression de tourner en rond. Il faut donc ouvrir l’émission à d’autres. Surtout dans les pages de contribution, il y a des analyses très approfondies sur des questions qui intéressent la vie des sénégalais », avait justifié auparavant l’animateur de remue-ménage. Ils ont vu juste d’ouvrir l’émission. Bouba Diop et B.Justin Ndiaye ont livré une analyse pertinente sur les causes expliquant l’intensification du trafic de drogue dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest.« Le talon d’Achille des Etats africains c’est la recherche de budget. Certains pays sont tentés par les voie de sortie de facilité, c’est ce qui expliquent le développement de réseaux de trafiquants », argumente le politologue Babacar Justin Ndiaye. Pour lutter contre ce fléau, l’universitaire Boubacar Diop pense que le combat contre le trafic ne peut être gagné que si les services étatiques gardent leur autonomie. Cette première édition nouveau format a été ponctué par des citations et phrases percutantes des deux invités. « C’est un cercle vicieux, pour ne pas dire un cercle carré comme le dit Raymond Aron », souligne Justin Ndiaye parlant de la présence de ces réseaux de trafiquant de drogue.

A l’antenne, les questions se succèdent. Comment expliquer- vous les rapports entre la presse et le pouvoir, après l’emprisonnement des journalistes la semaine dernière ? Le sujet passionne. Il a fait l’actualité de la semaine. « L’Etat est un peu frileux. C’est une peur bleue », avance Bouba Diop dont l’argument rejoint celui du politologue qui dit : « un bout de phrase d’un article de presse ne peut pas remettre en cause du jour au lendemain, les institutions de notre république ». A l’inverse, ils ont jeté un regard critique sur l’exercice de la pratique du métier de journalisme au Sénégal. « Il faut éviter la confusions des genres. Le journaliste n’est pas un romancier », rappelle l’universitaire.

Le politologue renchérit : « On ne peut pas être à la fois des promoteurs et les fossoyeurs de la démocratie. Il faut que la presse cesse de mener des combats par procuration », conseille Bababcar Justin Ndiaye. Le débat a volé haut.

Source: le Soleil

Article Lu 1513 fois

Mercredi 14 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State