Référence multimedia du sénégal
.
Google

RUSSIE : Poutine prêt à devenir le Premier ministre de Dmitri Medvedev

Article Lu 1537 fois


Le président russe Vladimir Poutine a annoncé hier qu’il accepterait de devenir Premier ministre si le candidat du parti au pouvoir Russie unie, Dmitri Medvedev, est élu président en mars 2008.

Moscou - "Si les gens accordent leur confiance à Dmitri Anatolievitch Medvedev et s’il est élu président, alors je serai prêt à continuer mon travail en tant que chef du gouvernement", a déclaré le président sortant lors d’un congrès de Russie unie à Moscou.

Le premier vice-Premier ministre russe Dmitri Medvedev a été désigné hier candidat du parti au pouvoir Russie unie pour la présidentielle de mars 2008 lors d’un congrès à Moscou, a annoncé un haut responsable du parti. Sur les 479 votants, 478 ont voté pour M. Medvedev et un contre, a annoncé Vladimir Riazanski, en charge du décompte des voix des délégués, à l’issue d’un vote à bulletins secrets. Le président de Russie unie, Boris Gryzlov, qui avait salué M. Poutine comme "notre leader national" au début du congrès, a aussitôt indiqué que son parti soutiendrait la nomination de Vladimir Poutine comme Premier ministre. "Nous soutiendrons bien sûr la nomination de Vladimir Poutine comme chef du gouvernement", a-t-il dit, fort de la majorité écrasante remportée par Russie unie aux législatives du 2 décembre, soit les deux-tiers des sièges de la Douma (Chambre basse du Parlement).

"Nous avons des relations de confiance (avec Dmitri Medvedev). C’est un homme fiable et honnête", a poursuivi M. Poutine vantant les mérites de son dauphin qui a toutes les chances d’être élu, fort du soutien présidentiel et de la machine du Kremlin. "Je peux dire que sa priorité dans la vie est la défense de l’Etat et des citoyens. Il ne faut pas avoir peur de lui confier les rênes du pays", a-t-il ajouté.

EN BREF * ALGERIE : Ban Ki-moon à Alger après les attentats suicide

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, est attendu aujourd’hui à Alger, une semaine après deux attentats suicide dans la capitale algérienne dont l’un avait tué 17 employés de l’Onu, a annoncé hier le ministère algérien des Affaires étrangères.

L’attentat, qui visait les sièges du Haut commissariat aux réfugiés des Nations Unies (Unhcr) et du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) dans le quartier résidentiel de Hydra, a fait 17 morts parmi les employés de l’Onu, selon le bilan de l’organisation.

Trois étrangers figuraient parmi les victimes. Jeudi dernier, l’administrateur du Pnud, Kamel Dervis, avait annoncé lors d’une visite éclair à Alger que l’Onu n’allait pas diminuer son personnel en Algérie à la suite de cet attentat. "Nous attachons une grande importance à notre partenariat avec l’Algérie et à son apport au système des Nations unies", a-t-il indiqué.

FRANCE : Nicolas Sarkozy s’affiche avec l’ex-Top model Carla Bruni

Le président Nicolas Sarkozy a affiché sa relation avec l’ex-Top model Carla Bruni en se laissant photographier avec elle ce week-end au parc Eurodisney près de Paris, deux mois après son retentissant divorce d’avec Cécilia.

La vie privée du chef de l’Etat se retrouve ainsi de nouveau sous les projecteurs avec l’accord tacite de l’intéressé, selon les journaux qui ont publié les clichés. Carla Bruni, qui aura 39 ans le 23 décembre, est née à Turin mais a grandi en France. Ex-Top model, la jeune femme a entamé une carrière de chanteuse en 2002 et son premier album a été vendu à deux millions d’exemplaires.

Selon le site Internet de l’hebdomadaire « l’Express », une dizaine de photographes professionnels ont pris le couple en photo "sans se dissimuler".

Interrogée, l’Elysée n’a fait aucun commentaire. M. Sarkozy avait promis l’an dernier de ne plus commenter sa vie privée. Nicolas et Cécilia Sarkozy avaient annoncé le 18 octobre leur divorce par consentement mutuel après onze ans d’un mariage passionnel.

PALESTINE : 7,4 milliards de dollars de promesses d’aide

L’Autorité palestinienne a reçu hier à Paris un soutien financier massif de la communauté internationale qui a promis de lui apporter 7,4 milliards de dollars d’aide en trois ans, au-delà des 5,6 milliards réclamés par les Palestiniens eux-mêmes.

"Nous visions 5,6 milliards de dollars, nous avons obtenu 7,4 milliards, ce qui est pas mal, ce qui est même beaucoup", a annoncé sous les applaudissements le chef de diplomatie française Bernard Kouchner en clôturant cette rencontre en présence de 90 délégations venues du monde entier.

Le Premier ministre palestinien Salam Fayad a salué dans la foulée un "vote de confiance" à l’égard de son gouvernement et de l’Autorité palestinienne, aux prises avec le mouvement islamiste Hamas qui a pris le contrôle en juin de la bande de Gaza.

"Le vrai vainqueur, c’est l’Etat palestinien", a assuré M. Kouchner. Dès l’ouverture de cette conférence d’un jour, le président palestinien Mahmoud Abbas, qui se voit politiquement conforté par ce résultat, avait appelé la communauté internationale à fournir une aide rapide pour éviter une "catastrophe totale" dans les Territoires. M. Abbas avait aussi insisté sur l’arrêt de "toutes les activités de colonisation sans exception" de la part de l’Etat hébreu dans les territoires palestiniens.


AFP

Article Lu 1537 fois

Mardi 18 Décembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State