Référence multimedia du sénégal
.
Google

RUPTURE: Rewmi quitte le « Front Siggil Sénégal »

Article Lu 1453 fois

Le clash est en train de se faire en douceur entre Rewmi, le parti de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, et le « Front Siggil Sénégal », regroupement de l’opposition significative en bisbilles avec le pouvoir de Me Wade depuis la présidentielle. En effet, dans un dialogue de sourds, et à distance, les deux parties se font à l’idée que la rupture va être consommée, même que Rewmi, qui a réuni cet après-midi son Secrétariat national, a décidé de « geler » sa participation à « Siggil Sénégal ».



RUPTURE: Rewmi quitte le « Front Siggil Sénégal »
Tout est donc allé très vite cette semaine-ci. D’abord, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a reçu une délégation de Rewmi mercredi dernier, dans le cadre de sa main tendue aux « fils égarés » de sa famille libérale. Le bruit courrait déjà que le contact avait été renoué entre le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds) et son ancien adjoint, exilé en France depuis la fin de l’élection présidentielle et la large victoire au premier tour de Me Abdoulaye Wade. Idrissa Seck avait certes adhéré au « Front Siggil Sénégal » qui réclamait une concertation entre pouvoir et opposition sur le processus électoral, mais il avait aussi été le seul membre de ce regroupement de l’opposition à reconnaître la victoire de son ancien mentor. Certainement que cette reconnaissance permettait également de faire accepter la place de numéro 2 sur l’échiquier politique que lui octroyaient ces élections contestées par l’opposition. Malgré tout, son absence du Sénégal n’a pas empêché Pape Diouf, Oumar Sarr, Sankharé et les autres de participer aux activités de « Siggil Sénégal », même si le boycott des législatives n’a été partagé par les « rewmistes » que du bout des lèvres. Jusqu’à cette audience de mercredi dernier, accordée par le président Wade à une délégation de Rewmi, aucun élément nouveau n’était venu remettre en cause l’appartenance de Idrissa Seck et de son parti à l’opposition. Faisant valoir la liberté de mouvement qui caractérise les membres de « Siggil Sénégal », qui n’est en fait qu’un cadre d’action, les autres membres de ce front ne se sont pas trop offusqués de n’avoir pas été informés de l’audience en question. Hier, à la rencontre de ses leaders, le « Front Siggil Sénégal », par son porte-parole du jour, a simplement constaté l’absence des représentants de Rewmi. « Nous ne pouvons pas entrer dans les détails, puisque ne connaissons pas la raison de leur absence », dit Cheikh Sarr de Ñaxx Jariñu. Mais il faut dire que les gens de Rewmi n’étaient pas non plus à l’audience accordée avant-hier à l’opposition de « Siggil Sénégal » par le président français Nicolas Sarkozy, en visite au Sénégal. D’ailleurs Cheikh Sarr précise qu’ils n’ont pas signé la demande d’audience adressée par le front à Sarkozy : « Nous avons cherché à les contacter, mais en vain ». Donc, c’est au moment où « Siggil Sénégal » se posait des questions sur la posture de Rewmi, que le Secrétariat national de la formation de Idrissa Seck décidait, hier, de geler ses activités au sein de cette entité regroupant l’opposition dite significative, après s’être félicité de la décision du président Wade de rassembler « sa famille ». Ceci expliquant cela, il semble désormais acquis que l’opposition s’est délesté d’un membre dont la greffe n’avait pas véritablement tenu.

Source: Nettali

Article Lu 1453 fois

Samedi 28 Juillet 2007





1.Posté par Du Mali le 28/07/2007 13:36
IDY EST UN ASSOIFE DE POUVOIR ET EST PIRE QU'UNE PUTE PARCE QUE MEME LES PUTES NE CHANGENT PAS DE PARTENAIRES DANS LES CONDITIONS QU'IL LE FAIT DEPUIS DEUX ANS.

TANTOT IL DONNE SON DERRIERE A WADE PERE POUR QUE CE DERNIER EN FASSE CE QU'IL VEUT (EX: LIMOGEAGE, PRISON, ETC) EN LUI FAISANT MIROITER UN POUVOIR QUE DIEU SEUL DETIENT ET LE DONNE A QUI IL VEUT.

TANTOT AUSSI IL LE DONNE A L'OPPOSITION POUR SE RENDRE EN VICTIME.

MEME LE SOULIER DE WADE PERE OU DE WADE FILS EST MIEUX QU'IDY PARCE QU'AU MOINS EUX ILS NOUS VOLENT EN PLEIN JOUR ET S'ASSUMENT. NOUS TRAINERONS WADE FAMILY & ASSOCIES DEVANT LA JUSTICE.

SARKOZY A DIT A DAKAR : "La jeunesse africaine, il faut s'avoir ce que vous voulez. Si vous voulez que l'argent de vos pays soit investi et non pas détourné, il faut le demander et nous l'exigerons"

Eh ben, nous allons le demander maintenant avec des preuves à l'appui.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State