Référence multimedia du sénégal
.
Google

RUFISQUE : Il abuse de la fille de 14 ans et l’accuse de mœurs légères

Article Lu 11069 fois


Cheikh Ndiaye est accusé d’avoir abusé trois fois de suite de la fille B. Nd. âgée juste de 14 ans. Mais il mit tout sous le compte de la mineure et l’accuse d’avoir toujours été consentante. Ce qui ne le dédouane pas.

Le sieur Cheikh Ndiaye a-t-il réellement abusé de la fille B. Nd. ou a-t-il agi avec le consentement de cette mineure âgée simplement de 14 ans ? En tout cas, devant la loi, le consentement d’une personne mineure ne tient point, puisque étant considéré comme vicié. Cheikh Ndiaye a été déféré au Parquet pour viol sur mineure par la Police de Rufisque suite à une plainte de Ibrahima Ndiaye, le père de la victime. Selon la déclaration faite par ce dernier, le mis en cause a interpellé sa fille qu’il avait envoyée lui chercher des cigarettes dans la boutique du coin. Il était en ce moment-là 23 heures lorsque la fille est sortie de la maison, en compagnie de son petit frère de cinq ans.

Les enfants ayant pris du temps pour s’acquitter de leur achat, le père est alors sorti pour les chercher. Il tombe en plein chemin sur son fils qui l’informe que B. Nd. a été retenue par un individu qui l’aurait entraînée dans sa chambre. Sans tarder, Ibrahima Ndiaye se rend à l’endroit désigné par son fils et crie en pleine nuit le nom de sa fille. Aucune voix ne lui répond. A cause de l’obscurité qui règne sur les lieux, il recourt à des allumettes pour bien se repérer. Quelques secondes plus tard, un individu sort d’une chambre et se présente à lui. En voyant la mine du gars, il s’empresse de pénétrer lui aussi dans la chambre et vit sa fille couchée toute nue sur le lit du mis en cause. La fille confie à son père que Cheikh Ndiaye venait d’abuser d’elle et ceci pour la troisième fois. Cette dernière déclare à la Police que le mis en cause l’a retenue par le bras alors qu’elle était sur le chemin de la boutique.

Malgré sa résistance, elle indique que l’homme l’a conduite dans sa chambre, l’a déshabillée avant d’abuser d’elle. B. Nd. révèle aux policiers que leurs premiers rapports remontent à un mois alors qu’elle se rendait à la mer.

Devant les policiers, Cheikh Ndiaye soutient une toute autre version. Selon ses dires, la petite B. Nd, qu’il a fait passer pour une fille de moeurs légères, a envoyé son jeune frère le chercher alors qu’il se trouvait dans une maison non loin de lieu d’habitation. Quand il est arrivé, la fille l’aurait pris par le bras pour le conduire dans sa chambre. Une fois à l’intérieur, dit-il, elle posa son bras sur son sexe et commença à le frotter. Ces attouchements, poursuit-il, l’excitèrent et sa réaction fut de déshabiller la fille avant d’abuser d’elle. Le mis en cause souligne qu’il avait même des projets de fiançailles avec B. Nd. et qu’il n’avait guère abusé d’elle auparavant. Cet aveu flagrant est en sa défaveur. Aussi, l’âge de B. Nd. constituait un motif aggravant pour les policiers.

Source: Le Soleil

Article Lu 11069 fois

Jeudi 15 Novembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State