Référence multimedia du sénégal
.
Google

RUFISQUE : Arona arrêté pour attentat à la pudeur sur une mineure de 12 ans

Article Lu 1677 fois

Arona Ngom n’aura pas réussi à abuser de M. S., une mineure qu’il a croisée au retour du marché. Mais le fait d’entraîner cette dernière dans un bâtiment en construction et d’avoir éjaculé sur sa jupe a failli lui coûter la vie. Il ne dut son salut que grâce au père de la victime qui décide de l’amener à la police.



Les obsédés sexuels ont toujours pignon sur rue et continuent à s’attaquer à leurs proies favorites : les mineures. Agée de 12 ans, M.S. a croisé sur le chemin de l’un d’eux, Arona Ngom. Ce dernier a tenté d’abuser d’elle en l’entraînant dans un bâtiment en construction situé derrière l’hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque. Ce jour-là, M.S. rentrait du marché hebdomadaire en compagnie d’une voisine moins âgée qu’elle. A leur grande surprise, un quidam se présente devant les fillettes, prend la main de M.S. et l’entraîne dans une maison en construction. Faisant fi de la résistance de la fillette. Une fois à l’intérieur, le bonhomme enlève son pantalon, sort son sexe et se met à le frotter sur la jupe de la fillette. Subitement, cette dernière constate une tâche gluante de sperme sur son vêtement. Elle tente alors de se débattre, mais le mis en cause lui oppose sa force virile et l’empêche de sortir. M.S. doit son salut aux cris de sa camarade qui, de l’extérieur du bâtiment, s’est mise à appeler au secours.

Venu à sa rescousse, Baïdy Camara, un maçon trouvé dans les parages, s’introduit dans le bâtiment et fait face à la scène. Il interpelle Arona Ngom sur sa présence dans ce bâtiment avec la fillette, mais celui-ci lui répond que M.S. est sa sœur. Ce que dément immédiatement celle-ci tout en pleurs. Essayant d’imposer son autorité sur elle, le pédophile lui administre une gifle et la traite de menteuse. Très vite, une bande de curieux vient s’enquérir des nouvelles. Informé, le père de la victime arrête un taxi et embarque sa fille et Arona à qui la foule voulait faire la peau. Direction : la police. Sentant qu’il est dans de sales draps, le pédophile ouvre la portière du véhicule et prend la fuite. Mais, c’est peine perdu, car la foule s’est lancée à ses trousses et a réussi à l’arrêter. Devant les policiers, le mis en cause déclare n’avoir jamais abusé de la fille. Selon lui, au moment des faits, son sexe était simplement en érection et il a éjaculé jusqu’à ce que le sperme salisse la jupe de M.S. Un aveu qui n’a pas empêché les enquêteurs de la police de Rufisque de le mettre en garde à vue avant de le déférer au parquet pour les délits de pédophilie et attentat à la pudeur.

Source: le Soleil

Article Lu 1677 fois

Samedi 8 Mars 2008





1.Posté par Sayuri Jane le 08/03/2008 14:12
Quand est-ce que le Senegal comprendra qu'on ne peut pas etre negligeant avec nos enfants. la place d'une fillette de 12 ans est a l'ecole pas au marche, svp surveillez vos enfants!!!!!

2.Posté par abu peul le 08/03/2008 15:51
OH cher ami, il existe aussi des pédophiles à l'école. Renseigne toi du côté du collège Saldia.
il faut tout simplement prier le Bon Dieu de protéger nos filles contre ces monstres.


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State