Référence multimedia du sénégal
.
Google

RIVALITES DANS LES LIEUX DE CULTE MUSULMANS: A chacun sa mosquée et son Imam

Article Lu 11826 fois

Ils sont montés plusieurs fois au front ces derniers temps pour donner leur point de vue sur une question ou pour s’opposer à une décision prise par certaines autorités étatiques. Certains Imams du pays ont pris le taureau par les cornes pour affirmer une «nouvelle» identité. Ce qui, pour certains, est inédit, alors que pour d’autres, les Imams ne font que jouer leur véritable rôle dans la société. De l’affaire des factures double de la Senelec au Monument de la Renaissance africaine, en passant par la gestion des inondations, les déclarations des Imams de la banlieue ont surpris plus d’un. Les avis partagés ne datent pas d’aujourd’hui.



RIVALITES DANS LES LIEUX DE CULTE MUSULMANS: A chacun sa mosquée et son Imam
Depuis la disparition du Prophète Mouhamed (Psl), les Musulmans n’ont jamais su accorder leurs violons quant à sa succession. Ainsi, les Chiites et les Sunnites ont des appréciations différentes. Les premiers cités se réfèrent au testament du Prophète de l’Islam. Selon l’un d’eux, «Mouhamed (Psl) avait fait un testament et avait demandé qu’on suive les membres de sa famille. Lors de son dernier pèlerinage, il avait intronisé son gendre et cousin, l’Imam Ali. Et les présents avaient fait le sermon d’allégeance. C’est après que les gens sont passés outre». Mieux, selon des sources concordantes, une tradition prophétique l'atteste : «Je suis la cité du savoir, Ali en est la porte. Celui qui veut le savoir ainsi que la sagesse passe donc par la porte», avait dit le Prophète de l’Islam lors de son dernier pèlerinage.

Du Khalifat à l’Imamat

Le Khalifat ou la succession a été aboli en 1928. Mais auparavant, il avait permis de régler le problème de la référence dans la religion. Car, il y a eu quatre Khalifes après le règne de Mouhamed (Psl). Abou Bakr, Oumar, Ousmane et Ali. Le concept de l’Imam est apparu après Ali avec ses deux fils Hassan et Hussein. Depuis lors, les Chiites se réfèrent à un guide spirituel qui a le statut d’Imam qui porte le titre de Hayatollah. Ce qui n’est pas le cas des Sunnites qui ont perpétué la lignée des Khalifes. Ce qui est le cas depuis le temps de Abou Bakr. Cette différence entre la reconnaissance du pouvoir de l'Ahl al-Bayt (la famille de Mahomet) ou du Khalife Abou Bakr a modelé les doctrines chiites et sunnites à propos du Coran, des hadiths et d'autres points. Qu’il soit Khalife ou Imam, les têtes de pont des différentes doctrines ont certaines prérogatives, mais aussi des manières de conduire la cité.

L’Imam Sénégalais

Le Sénégal, pays majoritairement peuplé de Musulmans, ne peut voguer en marge de la méthode de gestion édictée par l’Islam. Les Imams, au-delà des confréries et de leurs Khalifes généraux, doivent jouer un rôle. Depuis deux ans maintenant, tel est le cas. Mais au fur et à mesure qu’ils mènent leur combat, des fissures n’ont pas manqué de voir le jour. Il n’y a guère longtemps, les Imams de mosquée des quartiers jouaient un rôle important dans la société. Car, ils étaient comme des sortes de régulateurs sociaux. Ils étaient également des personnes détournées de la chose publique. C’est pourquoi d’ailleurs, ceux qui réclament plus de considération et défendent les intérêts des populations sont taxés d’agitateurs. Au four et au moulin, les Imams au Sénégal ont pris une dimension nouvelle. Ils constituent une pression, une sorte de contre-pouvoir. Ils donnent leurs avis sur toutes questions qui concernent la vie des populations. Ce qui, selon plusieurs érudits, devrait être le cas depuis longtemps. Car, l’Islam le lui reconnaît. L’Imam doit donner des directives et indiquer la voie à suivre aux Musulmans. Cette approche de l’Islam permet de gérer la cité. Par conséquent, les Imams doivent aussi avoir un rôle politique dans leurs sociétés.

De la direction de la prière à la gestion de la communauté

Un Imam est une personne qui dirige la prière en commun. C'est, de préférence, la personne qui est la plus savante dans la connaissance des rites de l'Islam. Pour les Chiites, tenant d'une tradition cléricale (relatif au clergé) de l'Islam, l'Imam est le guide spirituel et temporel de la communauté islamique. Chez les duodécimains (membre du mouvement chiite qui identifie l’Imam caché au douzième successeur d’Ali à la tête de la communauté), il porte souvent le titre de Mollah ou d'Ayatollah et, de ce fait, celui d'Imam est plus usité dans le Sunnisme. Dans les autres communautés chiites, l'Imam est le seul guide. Dans le cadre du Sunnisme, on peut comparer la fonction d'Imam à celle du Pasteur protestant. En effet, l'Imam ne fait pas partie d'une structure hiérarchique. Il est désigné par la communauté elle-même et ne prétend à aucun lien privilégié avec Dieu. Il peut être licencié s'il n'accomplit pas sa mission.

Lorsque des fidèles veulent prier ensemble, ils désignent un Imam parmi eux pour diriger la prière et un hadith mentionne les critères à prendre en compte : le premier critère doit être celui qui connaît le plus le Coran et le dernier critère à prendre en compte est l'âge, ce n'est pas toujours le plus âgé qui dirige la prière. En général, dans chaque mosquée, il y a un Imam permanent qui officie et qui donne les sermons (Khutba) du vendredi, faute de quoi, un simple Musulman peut devenir Imam le temps d'une prière.

A. B. F.
Source L'Observateur

Article Lu 11826 fois

Mercredi 20 Janvier 2010





1.Posté par ndongoli le 20/01/2010 17:29
Magal-Gamou 2010 à Touba, en direct sur www.htdkh.org
Magal-Gamou 2010 à Touba, en direct sur www.htdkh.org
Magal-Gamou 2010 à Touba, en direct sur www.htdkh.org

2.Posté par abdoul mou mine le 26/11/2010 11:15
assalamoualekoum

3.Posté par abdoul mou mine le 26/11/2010 11:22
assala moualekoum ya cheeck je rencontre des enormes problemes au vu de ces precieus enseignements que jai opter sur le chemin du chiisme qui est la voix salutaire pour moi mconverti a lislam depuis 1990 allah a permis que jambrasse le chiisme en cet annee 2010 mais cest las que commence les vrais persecutions je demande vos conseil car le chiisme est encore cacher dans mon pays je repond au 237 70 31 2912 assalamoulekoum ya cheeck abdoul moumine

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State