Référence multimedia du sénégal
.
Google

REWMI: Le quartier général se déplace à Paris

Article Lu 1509 fois


Simple coïncidence ou action concertée ? En tout cas, ils sont nombreux, les lieutenants de Idrissa Seck à se retrouver présentement dans la capitale française où vit, depuis plusieurs semaines, l’ex-Premier ministre, leader du parti. Oumar Sarr, Oumar Guèye, le président de la communauté rurale de Sangalcam, Pape Diouf et même… Awa Guèye Kébé, la n°2 qui avait suspendu ses activités, sont en France. S’agit-il de discussions secrètes de haut niveau ou d’une simple coïncidence ? Difficile à dire, même si des indices concordants vont dans le sens de l’accréditation de la première thèse.
En effet, la n°2 du parti Awa Guèye Kébé avait suspendu officiellement ses activités du parti, sans pour autant rompre définitivement les amarres. C’était juste, la veille des législatives de juin dernier. Mais, les différentes « négociations » avec le Pape du Sopi, Me Abdoulaye Wade, président de la République, n’avaient pas donné les résultats escomptés. Alors, Mme Kébé avait tout simplement boycotté les législatives, à l’image de son parti Rewmi qui s’inscrivait ainsi dans une dynamique tracée par le Front Siggil Sénégal. Et c’est cela le premier acte de rapprochement d’avec Idrissa Seck. Le second a été le fait qu’après avoir réuni ses partisans chez elle, Mme Kébé a tout simplement évité de leur demander de voter pour la coalition Sopi.
Le troisième facteur qui milite en faveur de ce rapprochement, c’est que jusqu’ici, rien n’a été confié à Awa Guèye Kébé venant du pouvoir. Alors, cette descente à Paris de celle qui était souvent présentée comme une dame de fer, en dehors des aspects officiels personnels dégagés pour la justifier (stage pour certains, études de sa fille pour d’autres), peut cacher des soubassements politiques certains. Qui plus est, le responsable de Rewmi de Saint-Louis martèle et signe qu’elle est encore considérée comme le numéro 2. Et à cela s’ajoute le fait que l’un des principaux compagnons de Mme Kébé, déclare être encore de Rewmi. Des indices concordants qui pourraient sonner le glas de la discorde entre Awa Guèye Kébé et Rewmi. Rappelons que la suspension de ces activités était liée au fait que, selon elle, la gestion du parti de l’ex-Premier ministre, était opaque et qu’il n’y avait pas de démocratie interne.

Assane SAMB
Source: Walfadji

Article Lu 1509 fois

Mardi 10 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State