Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



REVOLUTION AGRICOLE, COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE… Macky « optimise » l’avenir

Macky Sall a sacrifié, ce lundi 31 décembre, et pour la première fois depuis son accession au pouvoir (le 25 mars 2012), au message de nouvel an délivré à la nation. Au-delà de sa brièveté et de sa concision, l’adresse du chef de l’Etat ressasse les grandes lignes de son programme de redressement économique du Sénégal dit « Yoonu Tokkuté ». Avec un accent particulier mis sur la modernisation de l’agriculture (1000 tracteurs annoncés en 2013 au profit des producteurs), la lutte contre les inondations (2.000 nouveaux logements pour les sinistrés), le règlement de la crise casamançaise, l’allègement du coût de la vie (maintien de la subvention de l’électricité pour 2013), voire la poursuite de toutes les procédures engagées en matière d’audits et d’enquêtes sur les biens mal acquis. Des engagements pour lesquels le chef de l’Etat s’est dit confiant pour l’année 2013.



REVOLUTION AGRICOLE, COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE… Macky « optimise » l’avenir
S’adressant à la nation, ce lundi 31 décembre, dans son message de nouvel an, Macky Sall a réitéré divers engagements contractés avec le peuple sénégalais, dans le cadre de son programme de redressement économique et social du pays. Confirmant ainsi que la mesure d'allègement de l'impôt sur les salaires sera effective en fin janvier, le président de la République a précisé que celle-ci « se traduira par des gains de 15.000 à plus de 90.000 F Cfa par mois, selon la catégorie salariale ». Avec cette bouffée d’air qui sera un facteur d’impulsion du pouvoir d’achat, « l’Etat transfère aux travailleurs 29 milliards de Fcfa par an...».

C’est dans ce cadre d’ailleurs que la subvention de l’électricité sera maintenue et que 32.000 ménages seront connectés au réseau électrique d’ici fin 2013, au titre du programme d’électrification rurale, a annoncé Macky Sall dans son message de nouvel an. Le gouvernement ne s’en limitera pas là. Selon ainsi le Président, « en complément des efforts de relance de l'activité économique et de création d'emplois, le gouvernement poursuivra sa politique de soutien aux ménages et de lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales ». Pour arriver à cet objectif, Macky Sall a toutefois invité les Sénégalais à rester mobilisés. Pour cause, a-t-il dit, « nous n’avons pas encore fini de solder notre passif de ces dernières années, avec un cumul de dettes de 3041 milliards de Fcfa, dont 700 milliards au titre de la dette intérieure. S’y ajoute un contexte sous régional de crise qui affecte négativement notre économie».

1000 TRACTEURS AUX PRODUCTEURS, 2000 LOGEMENTS AUX SINISTRES

Parlant du monde agricole, Macky Sall a fait état des efforts consentis par son gouvernement pour soutenir la campagne agricole tout en affirmant que « malgré nos bonnes performances agricoles de cette année, l’autosuffisance alimentaire reste encore un objectif à atteindre pour notre pays ». Pour autant, a-t-il précisé, « Nous devons engager une véritable révolution agricole par un meilleur aménagement des terres et une allocation plus conséquente de moyens pour la maîtrise de l’eau, la sécurisation de semences de qualité, la transformation agroalimentaire, et la mécanisation de notre agriculture ». Et Macky Sall d’annoncer que le gouvernement sénégalais va acquérir quelque 1000 tracteurs et divers équipements ruraux en 2013, destinés aux producteurs agricoles. « Je suis heureux d’annoncer que le gouvernement compte acquérir plus de 1000 tracteurs et divers équipements ruraux, dans la perspective de la prochaine campagne agricole ». Dans la foulée, Macky Sall a affirmé qu’il tenait, «par-dessus tout, à ce que le producteur soit rémunéré au juste prix de son dur labeur. Voilà pourquoi nous avons porté cette année le prix de base du kilogramme d’arachides à 190 francs CFA».

La question des inondations et leur lot de sinistrés n’ont pas été occultés par le Chef de l’Etat. Là, Macky Sall a parlé de la nécessité d’apporter « une réponse durable au phénomène récurrent des inondations». A ce niveau, le Président a annoncé que plus de 2000 nouveaux logements sociaux seront construits « dans les prochains mois», dans le cadre du programme de réinstallation des familles déplacées, faisant suite aux dernières inondations. «Cet effort sera élargi avec l’ambitieux programme d’habitat que nous avons initié pour offrir à chaque famille la possibilité d’acquérir un logement décent », a déclaré le chef de l’Etat. Lequel s’est également prononcé sur le coût du loyer. « S’agissant du coût élevé des loyers, le gouvernement mettra en place une commission de régulation pour enrayer la spéculation devenue insupportable pour les locataires», a affirmé Macky Sall.

CRISE CASAMANCAISE

La crise casamançaise a également retenu particulièrement l’attention du chef de l’Etat, à l’occasion de son adresse du nouvel an. Macky Sall a réaffirmé, à l’occasion, sa détermination à poursuivre le dialogue pour « un règlement pacifique et durable » de la question casamançaise. Selon Macky, « l'espoir est permis » dans ce dossier, notamment après la récente libération de huit militaires détenus pendant un an par des éléments du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc). Se félicitant de cette « bonne volonté » de la rébellion indépendantiste opérant depuis plus de 30 ans dans la partie sud du pays, le Président a remercié, au nom de la nation, les personnes qui se sont investies pour ce « dénouement heureux ». Avant de conclure sur cette question : « Je reste, pour ma part, déterminé à poursuivre le dialogue déjà engagé pour le règlement pacifique et durable de la crise casamançaise ».

BONNE GOUVERNANCE, AUDITS…

Parlant de la question de la gestion des affaires publiques, Macky a dit qu’il a engagé avec les Sénégalais « un contrat de confiance » basé sur la bonne gouvernance. « Ce contrat est en cours d’exécution et je compte le remplir fidèlement pour mettre le Sénégal nouveau en marche ». Et de préciser : «Tout comme la démocratie et le respect de l’Etat de droit, la gestion vertueuse des affaires publiques est, plus que jamais, une exigence citoyenne. C’est aussi un impératif économique absolu et une question d’équité et de justice sociale ». C’est dans ce cadre, a dit le Président, qu’il a mis en place un Office national anti-corruption (Ofnac) « doté de larges pouvoirs de saisine et d’investigation pour traduire en actes notre aspiration commune à une gestion saine, soucieuse de la sauvegarde de l’intérêt public ». La réforme de la Cour des Comptes destinée à renforcer son indépendance et ses moyens d’intervention, notamment avec l’institution d’un Parquet général, entre dans le même schéma, selon le 4ème Président du Sénégal. Lequel a indiqué qu’il a également instruit « l’Inspection générale d’Etat de publier un rapport annuel sur l’état de la gouvernance publique ». Manifestant par ailleurs une foi inébranlable dans la transparence qui doit guider toute mission de service public, Macky Sall a fait remarquer que « toutes les procédures engagées en matière d’audits et d’enquêtes sur des ressources et biens mal acquis seront rigoureusement menées jusqu’à leur terme ». Et de conclure : « La justice suivra son cours ».

La bourse de sécurité familiale qui touchera 50 000 foyers, pour un montant annuel de 100 000 f cfa par famille comme la couverture maladie universelle par une dotation budgétaire déjà inscrite de 10 milliards de Fcfa ont aussi suscité l’attention du Président Macky dans sa brève adresse à la nation. Macky Sall qui a affirmé qu’il sera délivré aux personnes vivant avec un handicap « une carte d’égalité des chances donnant droit à des services spécifiques, dont la gratuité des soins dans les structures publiques» a également annoncé la tenue prochaine des concertations sur l’état de notre système de santé. Des concertations qui seront précédées, dès le mois de janvier 2013, par celles qui auront pour tâche de « stabiliser notre système éducatif et améliorer sa qualité dans tous ses aspects». Au centre des préoccupations de chef de l’Etat dans son discours de nouvel, on retrouve aussi la nouvelle stratégie diplomatique inaugurée par le Sénégal et dont l’objectif est « de mieux protéger nos compatriotes vivant à l’étranger, cultiver le bon voisinage et l’intégration africaine et favoriser une coopération axée sur le développement », a dit le Président.

MACKY CONFIANT POUR LES PERSPECTIVES DE 2013

Le message de nouvel an du chef de l’Etat a été enfin l’occasion pour celui-ci de faire part de sa confiance de voir l’année 2013 s'ouvrir avec « des possibilités » de réaliser une vie meilleure pour les Sénégalais. « L’année qui s’annonce nous ouvre de nouvelles possibilités de poursuivre la réalisation de nos aspirations à une vie meilleure, sur le fondement de nos acquis », a notamment dit Macky Sall dans son adresse. Et de préciser: « Bâtir le Sénégal de nos rêves est à notre portée. J’ai pleinement confiance dans nos capacités d’y parvenir si nous restons mobilisés autour des vertus du travail, du civisme et de la discipline individuelle et collective».

Mercredi 2 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >







Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés