Référence multimedia du sénégal
.
Google

REVENUS HIER DU LIBERIA: 'Tristes'... étaient les Lions

Article Lu 11134 fois

Les mines graves pour certains, lunettes noires pour fuir les regards que l'on refuse de croiser pour les uns, tristesse et amertume dans la voix des autres...voilà l'état dans lequel les Lions ont atterri hier à l'aéroport Léopold Sedar Senghor en provenance de Monrovia capitale du Liberia.



REVENUS HIER DU LIBERIA: 'Tristes'... étaient les Lions
Deux heures auparavant ils avaient quitté Monrovia où ils ont passé 72 heures pour les besoins de la troisième journée des éliminatoires combinées de la Can et du mondial 2010. Une rencontre au cours de laquelle ils ont été contrains au nul 2 à 2 par une " petite équipe " du Liberia. Ceci après avoir longtemps mené au score. Une véritable catastrophe pour le Sénégal qui avait pourtant la capacité de remporter les trois points de la victoire même si l'arbitrage aura été un autre adversaire. Ce que semble comprendre à bien des égards la plupart de la vingtaine de joueurs qui compose l'effectif de Lamine Ndiaye pour les besoins de ces éliminatoires combinées Can- Mondial 2010. Dés leur atterrissage à l'aéroport de Dakar et comme s'ils s'étaient donnés le mot ils ont tous opté pour motus et bouche cousue. Les plus "bavards" du groupe malgré la foule de badauds, de curieux et d'officiels du comité de normalisation ( Cnf) qui criaient à tue tête, firent la moue.
Une attitude commune au groupe. Les adjoints de Lamine Ndiaye avec l'aide du service de sécurité choisissent le fond du bus pour "éviter" de dialoguer avec les journalistes sur place deux heures auparavant. Aucun mot n'échappe de leur bouche. L'attitude est la même. On traîne sa valise jusqu'à la lisière du bus qui attendait juste à quelques mètres, et on monte pour se boucher les oreilles soit avec un baladeur ou un autre truc du genre. Si ce n'est le téléphone portable en faisant mine de répondre ou d'appeler sans pour autant le faire en réalité. Mais pouvait -il en être autrement? S'ils avaient gagné auraient -ils adopté la même logique? Certainement pas . finalement ils ont compris que les sénégalais frustrés par des années d'errance de ses Lions sur tous les niveaux d'Afrique sans jamais rien gagner, se découragent de plus en plus avec ses résultats du genre ce nul "inacceptable" contracté ce dimanche à Monrovia. Même le douzième Gaindé avec son très coloré patron Abdoulaye Thiam n a pas été visible.

En "Jeans", tee-shirts et baskets pour la plupart, point de drapeaux ou de drapelets encore moins de clairons ou sifflets pour montrer aux Lions qu'ils sont dans le coeur de tous. Certainement ils auront compris. Car sur place certains curieux ne manquaient pas souvent de leur lancer des piques du genre " Chat de la Téranga, ou Lions au mental faible". Des propos qui dans un autre temps auraient été inadmissibles. "L'espoir a fini de faire place au doute" dira un confrère. Vraisemblablement. Tout cela peut être entre dans le cadre de ce Sénégal qui change.

Un changement qui se manifeste d'une drôle de manière: Les Lions ne gagnent plus ou peinent avant d'y parvenir. Peut être que cette semaine sera mise à profil pour passer ce Cap et faire mieux pour les trois sorties à venir dont la première samedi face au Liberia et les deux autres à venir en septembre prochain face à l'Algérie et à la Gambie. Sobrement et sans siréne si tambours le bus s’est ébranlé « seul » en direction du Méridien Président.

Source: Le Matin

Article Lu 11134 fois

Mardi 17 Juin 2008





1.Posté par souhaibou mbodji le 17/06/2008 11:51
bravo boul wakh avec benna journaliste walla lolendi wakh naga ko khalatte bravo diouf niogui si sen ganaw

2.Posté par fabiennese le 17/06/2008 16:00
pour moi , un match nul a l' etranger, est une victoire car il n'a plus de petite equipe la meilleur solution c'est d'arreter de traumatiser les joueurs ils ont plus besoin des encouragements merci.

3.Posté par alain le 17/06/2008 17:25
c est une deception total...............

4.Posté par thiabi le 17/06/2008 19:12
nul

5.Posté par filso le 17/06/2008 20:23
nul et idiot ce journaliste petit fouteur de merde

6.Posté par mouhamad cherif mbaye le 18/06/2008 21:15
AFFAIRE BI YAWLA SA SOU NéK DIOUF FOR EVER

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State