Référence multimedia du sénégal
.
Google

REVELATIONS: Idrissa Seck Sera Nommé Vice-Président de la République

Article Lu 1946 fois

Sud quotidien a appris que le retour de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck , au plus haut niveau de l’Etat, ne devrait pas tarder à se faire. Nos sources indiquent que ce retour passera par une importante modification de la Constitution qui devrait introduire dans l’armature institutionnelle du Sénégal le poste de vice-président de la République. Un projet de loi qui est en préparation depuis six mois a été validé par le chef de l’Etat et l’ancien Premier ministre au cours d’un dîner qui a eu lieu au Palais de la République au cours de la semaine dernière. Ce dîner qui a réuni en tête-à-tête pendant cinq heures d’horloge Abdoulaye Wade Idrissa Seck a permis aux deux hommes de définir et de préciser les termes de leurs retrouvailles. Les termes d’un accord qui règle définitivement le litige financier qui les a toujours opposés ont été également arrêtés. L’accord est consigné dans une convention acceptée par les deux parties. A en croire nos sources, la convention a été préparée par un cabinet notarial français qui est en également le dépositaire et le garant. Les modifications constitutionnelles envisagées devraient intervenir au courant du mois de janvier ou au plus tard en février.



REVELATIONS: Idrissa Seck Sera Nommé Vice-Président de la République
Selon nos informations, les deux hommes ont défini, ensemble, les domaines de compétence respectifs des deux têtes de l’exécutif. Dans la réalité, le Vice-président devra assumer les mêmes charges que l’actuel Premier ministre, dont le poste disparaîtrait de nouveau, dans l’armature institutionnelle du pays. Deuxième personnage de l’Etat, le Vice-président assure l’intérim du Chef de l’Etat qu’il peut représenter tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. En cas de vacance du pouvoir, en cas de démission ou décès, il assure l’intérim du Président et a la possibilité d’être candidat à l’élection présidentielle qui est organisée au plus tard quatre vingt dix jours (90) après le constat par le Conseil constitutionnel de la vacance. Le président du Sénat perdrait ainsi cette prérogative et son rang de numéro deux de l’Etat. Selon nos informations, ce point précis n’a pas fait l’objet d’un accord définitif, car le Président Abdoulaye Wade se montrerait réservé sur ces points qui constitueraient pour l’ancien Premier ministre des dispositions essentielles non négociables pour la finalisation de l’accord. Par ailleurs, nos sources indiquent que le Chef de l’Etat avait, il y a de cela quelques mois, juste avant l’élection présidentielle de 2007, évoqué avec quelques proches et collaborateurs, l’idée de la réforme aujourd’hui préconisée.

L’ancien Premier ministre Macky Sall, consulté, aurait trouvé l’idée intéressante. Il s’empressera toutefois d’ajouter à l’endroit du Chef de l’Etat que cette réforme ne gênerait pas trop si le Vice-président était élu sur un ticket en même temps que le président de la République » .

Ce nouveau « deal » politique concocté entre Me Wade et Idrissa Seck a été déjà arrêté par les deux hommes, lors de leurs rencontres successives qui ont précédé la campagne de février 2007. Cet accord couvre également, à en croire nos sources, le litige financier opposant Wade et Seck. Ce différend aurait cependant fait l’objet d’une du d’un Cabinet d’un notaire parisien qui en serait le dépositaire. Les mêmes sources indiquent à ce sujet que l’ancien Premier ministre accepterait de restituer au Chef de l’Etat une somme qui varierait entre 1/5 et 3/5 des montants des sommes subtilisées estimées par nos sources à au moins 75 milliards de Fcfa. Ces montants ont été également arrêtés dans la Convention. Cette restitution devrait être immédiatement organisée. La première échéance aurait été fixée au 31 décembre 2007 et la deuxième au 30 janvier 2008.

Des avocats français auraient aidé à la conclusion de la Convention. Rappelons que lors d’un discours livré à la nation moins de deux semaines après sa réélection, le chef de l’Etat avait lui-même révélé au peuple sénégalais que son ancien Premier ministre lui avait soustrait beaucoup d’argent. Il déclarait que pas moins de 40 milliards de FCfa avaient été identifiés et bloqués dans des banques à New York où Idrissa Seck avait placé une partie des sommes dérobées. Il ajoutait que des montants importants avaient planqués au Luxembourg et ailleurs en Europe.

Aussi, sommait-il l’ancien Premier ministre de restituer l’argent, sous peine de subir à nouveau les foudres de la Justice. Le chef de l’Etat s’était cependant bien gardé de dire aux Sénégalais d’où provenaient ces importantes sommes d’argent. Ils ne seront non plus informés sur les détails de l’accord qui a permis de régler ce différend. Par ailleurs, nos sources croient savoir que le marché conclu, participe d’une volonté commune des deux parties de protéger les arrières du chef de l’Etat qui, sentant la fin de son pouvoir proche, tente de mettre en place un scénario de succession le moins pire pour lui au cas où, contraint par les événements politiques ou autres, il se résoudrait à renoncer définitivement à tenter d’imposer son fils.

Idrissa Seck lui aurait dit, au cours de leurs entretiens, que l’hypothèse que Karim Wade prenne sa place est irréaliste, pour ne pas dire fantaisiste. Si rien ne vient contrarier de façon fondamentale le plan concocté par le « père » et le « fils » jadis renié et banni, les retrouvailles de la famille seront célébrées sous les ors du palais présidentiel et sous les lambris du palais de la vice-présidence. La fête sera belle et somptueuse. Le peuple lui, continuera à trinquer.

Abdoulatif Coulibaly

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1946 fois

Lundi 3 Décembre 2007





1.Posté par Ndoye 44 le 03/12/2007 07:04
« Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d’Allâh ; et tels sont les menteurs" s. 16 v.105

2.Posté par Mbokk le 03/12/2007 07:06
"Cramponnez-vous à la véridicité, car la véridicité mène à la bienfaisance qui mène elle-même au Paradis. Ainsi, lorsque quelqu’un persiste dans la véridicité et s’y montre attaché, Allâh le considère comme une personne véridique. Et écartez-vous du mensonge, car le mensonge mène à la débauche qui mène elle-même en Enfer. Ainsi, lorsque quelqu’un persiste dans le mensonge, Allâh le considère comme un menteur"
Le Prophète - paix et bénédictions sur lui -

3.Posté par Ngouri le 03/12/2007 07:31
Ndoye 44 yaw laay wakhal, yawakh Mbokk, sayou me nioweh Xibar.net rek faik laine fi ak Saini verser coran. BAYI LAINE CONRAN BI NGUAINE DI FOWAI LA WAKH

4.Posté par MBAYE le 03/12/2007 10:05
ne mettons pas la charrue avant les boeufs car le journal nous parle de fuites sans preuves que des sources qu'il n'a pas precisé demain il peut se lever pour nous donner une autre version car n'oublions pas que le marché est saturé il te faut certaines stratégies pour mieux vendre

5.Posté par DIAKHELE le 03/12/2007 10:26
dama DIAKHELE LOLE LOLE LOLE.............. CI BI NOUVEL MOU TILE ME LOLE MAC SENEGAL GUEPE COU WAKHE AK KOU NOPI senegal yala nako yala ak yonete bou taide bi are ci li boubake yala bou yene abdoulaye wade egue ci denke rewmi guewelbi

6.Posté par sene le 03/12/2007 10:43
bon idée mais il faut qu'il dimunie les ministres

7.Posté par babakash le 03/12/2007 12:14
c'est marrant mais j'ai l'impression qu'ils nous prennent pour des imbéciles, voire des cons.... Tripatouillage de la constitution, négociation du partage du gateau et j'en passe. On se croirait sur 24h chrono... C'est grave ce qui se passe au Sénégal!
Réveillons-nous!

Merci à Latif pour l'info, on es ensemble!

Babakash
babakash@gmail.com

8.Posté par amoctad le 03/12/2007 12:51
Wade ne tient jamais sa promesse et c grave pour un homme de son age qui devait se contenter de faire autre chose que de mentir a son peuple. C desolant mais le pere de Karim et de Gassama Toronto dale, dagaye waarou.
Deysanne mais c les senegalais qui le meritent, n'est ce pas c eux qui ont donnè plus de 70/100 de leur suffrage a ces deux "bandits"

9.Posté par vidad le 03/12/2007 13:53
les gens ont faim, idy wo wado... je veux pas dire de gros mots donc je m'en arrete là!!

10.Posté par Senegal le 03/12/2007 15:53
Dans ce cas j'aimerai voir quelle tête fera Farba SENGHOR quand on lui fera lire certains de ces propos parus parus il y a quelques mois dans les journaux

11.Posté par biba le 03/12/2007 17:26
tout le monde sauf karim .Idy c la roue de secours, dommage pour notre cher sénégal qui ne mérte pas tout ce micmac


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State