Référence multimedia du sénégal
.
Google

RÉVÉLATIONS DE L'ENQUÊTE SUR LA MORT DU COORDONNATEUR DU MOUVEMENT ''TEKKI'': La Dic exploite la piste de l’empoisonnement

Article Lu 1798 fois

La Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic) est en train d’exploiter la piste de l’empoisonnement en ce qui concerne la mort de M Moussa Ndiaye, responsable du mouvement Tekki au niveau des parcelles assainies. Et pour preuve, un toxicologue a été réquisitionné par le commissaire Adramé Sarr pour mener l’autopsie, selon des sources médicales.



Moussa Ndiaye du mouvement Tekki a-t-il été empoisonné ? L’enquête vient d’être confiée à la Brigade des affaires générales (Bag), branche de la Division des investigations criminelles (Dic) implantée aux Blocs des Madeleines et pilotée par le commissaire Adramé Sarr. Un toxicologue vient d’être requis par les policiers enquêteurs pour faire l’autopsie. C’est la piste qu’avait également empruntée le commissaire de la Sûreté urbaine, Mamadou Diagne, dans l’enquête sur l’assassinat des cambistes. Rappelons que le corps sans vie du coordonnateur du mouvement Tekki au niveau des parcelles assainies a été retrouvé à la plage de Yoff, 48 heures après sa disparition. Alertés, les sapeurs-pompiers ont débarqué sur les lieux avant d’acheminer le corps sans vie à la morgue de l’hôpital Général de Grand-yoff. Les parents y ont découvert le cadavre après d’intenses recherches. Grande a été la surprise des parents quand ils ont su que leur enfant n’est pas mort par noyade. Aucune blessure n’a, également, été constatée sur son corps. C’est ainsi que certains commençaient à penser à un assassinat plutôt qu’à une mort naturelle. En attendant les résultats de l’autopsie, Moussa Ndiaye a été enterré. Selon des sources proches de l’entourage du défunt, il n’était pas belliqueux et entretenait de très bonnes relations avec son voisinage. Pour ce qui est de son apport dans le mouvement Tekki, il avait réussi à prendre dans ses filets plusieurs militants pour le compte de Mamadou Lamine Diallo. Un pari qu’il a réussi, notent toujours les mêmes informateurs, «en raison de son charisme et de son commerce facile». «Il était quelqu’un de bien, il avait un esprit fédérateur. Je vous le jure, je ne connais pas son ennemi», raconte un politicien ayant requis l’anonymat.

Source: L'observateur

Article Lu 1798 fois

Mercredi 10 Septembre 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State