Référence multimedia du sénégal
.
Google

REVELATION DES USA ''Aucun pays de la CEDEAO ne pourra faire face à ses besoins alimentaires d’ici 2017''

Article Lu 1548 fois

L’Afrique subsaharienne sera la région qui souffrira le plus de la ‘’détérioration de la sécurité alimentaire’’, estime une étude menée par le département de l’Agriculture des Etats-Unis, qui précise qu’aucun des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ne pourra faire de façon adéquate à ses besoins alimentaires d’ici 2017.



Selon le site Ouestafnews citant les résultats de cette étude américaine, sur un total de 37 pays étudiés en Afrique Subsaharienne, dont la totalité des 15 pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Mauritanie, ‘’aucun ne pourra faire face de manière adéquate à ses besoins alimentaires en 2017’’.

‘’L’Afrique subsaharienne, déjà la région la plus vulnérable avec le plus faible niveau de calories consommées, sera celle qui souffrira le plus de la détérioration de la sécurité alimentaire’’, prévient cette étude dont les résultats viennent d’être publiés. Pire, les auteurs de l’étude soutiennent que la situation ‘’va se détériorer dans ces pays dans la prochaine décennie’’ (2007-2017), rapporte Ouestafnews.

En revanche, ‘’toutes les catégories de populations en Afrique du Nord par exemple (à l’exception des 10% les plus démunis en Egypte) pourront assurer leur sécurité alimentaire’’, a indiqué la même source, ajoutant que l’unique défi pour les gouvernements de ces pays consiste à continuer de ‘’supporter le coût de leurs importations’’ de produits alimentaires.

De façon générale, ‘’le nombre de personnes exposées à l’insécurité alimentaire dans les 70 pays à faibles revenus étudiés est passé de 849 millions en 2006 à 982 millions en 2007’’, poursuit le rapport cité par Ouestafnews et qui classe dans cette catégorie les personnes qui consomment moins de 2100 calories par jour.

‘’Le déficit alimentaire, estimé à 44 millions de tonnes pour ces 70 pays en 2007, passera à 57 millions de tonnes en 2017, soit un accroissement constant plus d’un million de tonnes par an – et le plus lourd fardeau sera porté par l’Afrique subsaharienne’’, souligne la même source.

Source: APS

Article Lu 1548 fois

Mercredi 23 Juillet 2008





1.Posté par Naomed le 23/07/2008 09:43
René Dumont parlait déjà en 1960 de ce problème que personne n'a pris au sérieux. Il préconisait en autre de centrer le développement économique sur l'agriculture et de limiter drastiquement l'augmentation de la population.

Ca faisait rire nos dirigeants...

2.Posté par S Diallo le 23/07/2008 11:32
Ces études ne prennent pas en compte le déclic produit par le phenomène de la chereté de la vie qui va conduire à une reorientation des politiques agricoles de ses pays. En therme de potientialité ces pays peuvent bien s'auto alimenter il s'agit plutôt de mener des bonnes politiques agricoles avec des investissement dans les moyens mécaniqueset technologique ainsi q'un encadrement des acteurs notamment les paysans qui doivent devenir des agriculteur moderne.

3.Posté par modou modou le 23/07/2008 15:21
TU AS PARFAITEMENT raison diallo enfin un peul intelligent!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State