Référence multimedia du sénégal
.
Google

REVELATION DE DEMBA DIA « Je serai candidat à la prochaine présidentielle inchalah » (Interview)

Article Lu 12439 fois

Artiste de renom, Demba Dia fait par­tie de cette génération de musiciens sénégalais qui ont réussi à s'imposer sur le paysage musical. Mais parallèle­ment à la musique, celui qu'on appelle affectueusement «monsieur le maire» au quartier Rock City des Parcelles Assainies est aussi un chef d'entre­prise, un vrai businessman propriétaire de sociétés évoluant dans différents domaines. Entre autres secteurs d'acti­vité du patron de «Rock Entreprise» on peut citer la production, l'audiovi­suel, l'informatique, l'automobile, l'im­mobilier etc. Votre magazine préféré est allé à la rencontre de Cheikh Demba Dia, qui compte se lancer sérieusement dans la politique à tra­vers son parti dénommé Mouvement action citoyenne (Mac). Et le moins que l'on puisse dire, est que Demba Dia qui revient entre autres sujets sur le festival de Thilogne, ses rapports avec Cheikh Bethio Thioune, la famille Omarienne, sa candidature à la marie des Parcelles et à la présidentielle, démontre qu'il ne manque pas d'ambi­tions.



REVELATION DE DEMBA DIA « Je serai candidat à la prochaine présidentielle inchalah » (Interview)
Demba qu'est ce que tu es devenu depuis la sortie de Boum boum ?

Depuis Boum boum je prépare un nouvel album qui devait sortir durant l'été mais on a préféré attendre la fin du ramadan pour le sortir finalement en décembre inchalah.

Et comment s'est comporté Boum boum sur le paysage musical ?

L'album a connu un grand succès, on est très satisfait et vivement qu'il en soit ainsi pour les albums à venir. On a prévu de sortir un single sur le plan international en 2009. On va refaire remember avec une chanteuse améri­caine.

Peut-on avoir une idée de ce que sera cet album qui va sortir en décembre, sur le plan mélodie et texte notam­ment?

Ce sera de la musique d'ambiance, de la musique électronique. On va beaucoup travailler sur les sons histoire de changer un peu. Et puis je veux que l'album accom­pagne mon entrée en politique en fin 2008.

A t'entendre parler on a comme l'impres­sion que tu es plutôt accroché à la politi­que et aux affaires qu'a la musique ?

Contrairement à ce que pensent les gens, la musique ne nourrit pas son homme, c'est un métier qui ne marche pas bien. Je suis père de famille avec deux femmes, et j'ai des gens qui dépendent de moi. Pour subvenir à mes besoins et à ceux de ma famille, j'ai besoin de faire autre chose que de la musique et penser à l'avenir et surtout à la retraite musicale par ce qu'à un certain âge, c'est sur que je ne pourrai plus faire de la musique.

Que fais-tu justement comme affaire ?

Je fais beaucoup de choses ! A travers ma société Rock Entreprise, je fais dans la location, l'événementiel, la production, l'audiovisuel etc, au Sénégal, au Mali, en Guinée, en Côte d'Ivoire, en France etc. J'ai envie de faire les choses bien. J'aime bien la rigueur, la qualité dans le travail et dans les affaires. Et pourquoi ne pas organiser de grandes manifestations culturelles comme ca se fait en Europe et aux Etats Unis. De grands festivals par exemple. Ici en Afrique nous avons beaucoup d'idées de ce genre, il reste juste à les concrétiser et surtout à avoir confiance en nous et en nos compéten­ces. C'est vraiment dommage qu'à chaque fois qu'on organise de grands festivals, on fait appel aux occidentaux.

En parlant de festival, tu en avais initié un et depuis il n'y a pas eu de deuxième édition. Qu'est ce qui s'est passé ?

Ca va se faire en 2009 inchalah.

Pour rester toujours dans ce registre, tu as été accusé d'avoir «semé le bordel» lors de l'édition 2008 du festival de Thilogne. Qu'en est-il exactement ?

Je suis un père de famille, un responsable donc il y'a des choses que je ne peux pas me permet­tre de faire. Avant tout je suis de Thilogne donc je ne vois pas pourquoi je ferais une chose pareille dans mon village. Ce qui s'est passé lors de ce festival m'a fait très mal. J'ai vu que l'or­ganisation n'était pas terrible. Tu sais tout le monde n'a pas le même état d'esprit. Et moi je ne peux pas me permettre de traîner une tren­taine de personnes dans la galère. Je suis allé au Festival avec une équipe et j'avoue que nous avons beaucoup galéré là bas. Je respecte les gens avec qui je travaille et je pense que les organisateurs devraient en faire autant. Je crois qu'il y a une manière de traiter les gens surtout quand ces derniers sont venus gratuite­ment contribuer à une manifestation. Le mini­mum qu'il devait faire pour ces gens c'est de les accueillir bien et les mettre dans de bonnes conditions. Ils devraient avoir un peu de consi­dération envers nous. Même s'ils devaient nous loger dans des cases, qu'ils le fassent parce que c'est cela la téranga, savoir prendre soin de ses invités. Mais je pense qu'il n'est pas du tout courtois d'inviter des gens pour les laisser ensuite traîner dans la rue. Le deuxième pro­blème est lié au matériel que j'avais déployé sur place. On est en période d'hivernage et tout le monde sait que ce matériel ne résiste pas à l'eau. Ce qui s'est passé c'est qu'il était en train de pleuvoir et pour protéger tout ce logistique haut de gamme, j'ai commencé à débrancher le matériel par ce que ça coûte excessivement cher. Pour te dire à quel point je tiens à mon matériel, il m'est souvent arrivé d'annuler un programme à cause de la pluie. Et je pense qu'il n' y a rien de plus normal, tout le monde aurait fait la même chose. Je te dis que quand il a commencé à pleuvoir les organisateurs n'ont même pas pensé au matériel, ils sont tous par­tis et j'ai été obligé de m'occuper de mon maté­riel. L'autre chose est que je ne vais pas dépla­cer tout mon matériel pour ensuite jouer un seul morceau. Je ne l'ai pas accepté et j'ai joué cinq morceaux pour faire plaisir à mes fans avant de céder la scène aux autres. Ils disent que j'ai semé le bordel mais je les comprends très bien. Tout le monde n'est pas pareil et il y'a des personnes qui seront toujours jalouses du succès des autres. Mais c'est le monde qui est ainsi fait. Je trouve que c'est vraiment dom­mage car je ne suis pas du genre à semer le bor­del mais n'empêche j'ai le droit de protéger mon matériel. Je suis quelqu'un qui ne se laisse pas faire non plus. Quand je disais aussi que j'étais un roi à Thilogne, c'est tout a fait vrai. Ce sont mes grands parents qui ont fondé Thilogne et ceci n'en déplaise à certains. Quand je venais à ce festival c'était pour bien faire mais malheureusement certains ne l'ont pas compris ainsi.

Il parait aussi que tu t'es défoulé sur Baba Maal. Est-ce vrai ?

Pourquoi je ferai une chose pareille, c'est insensé ! Baba Maal c'est mon grand frère et on se respecte beaucoup. Moi j'étais venu pour jouer et pas pour me défouler sur qui que ce soit.

Après tout ce qui s'est passé cette année, est ce que tu seras au rendez-vous de l'édition Prochaine ?

Non je ne vais pas y aller. Par contre je vais monter mon propre festival dans mon village à Thilogne. Je vais mettre le paquet sur l'organi­sation pour que tout soit impeccable. Et surtout que les festivaliers soient mis dans de bonnes conditions.

Et tu ne penses pas créer de problèmes en organisant un autre festival dans le même village ?

De toute façon je ferai un festival au Fouta. Je suis de la localité et j'ai le droit d'organiser une manifestation culturelle dans mon propre village.

Parlons maintenant de la politique, tu es candidat à la mairie des Parcelles Assainies, qu’est ce qui t'a poussé à vouloir prendre cette municipalité ?

Depuis que je suis rentré au Sénégal il y'a une vingtaine d'années, je vis aux parcelles où j'ai acheté une maison depuis lors. J'ai grandi dans un quartier populaire et je sais ce que sait. Je me suis mélangé avec tout le monde et j'entretien­s de bons rapports avec les populations. J'ai aussi constaté que les gens vivent dans des conditions très difficiles aux Parcelles avec l'in­salubrité; le manque d'emploi des jeunes etc. aux Parcelles les jeunes sont laissés à eux-mêmes, il n'existe pas non plus de politique de développement. C'est pour apporter des solu­tions à tous ces problèmes que j'ai décidé de poser ma candidature. En somme, je veux ser­vir la mairie et les populations. Je pense qu'on peut faire plein de choses aux Parcelles, il suffit juste d’en avoir la volonté. On voudrait aussi faire des Parcelles une ville.

A part la municipalité des Parcelles est ce que tu as d'autres ambitions politiques ?

J’ai créé un parti qui s'appelle Mouvement Action Citoyenne Mac et j'avoue que j'ai d'au­tres ambitions politiques.

Présidentielle ?

Pourquoi pas !

Peut-on donc dire que Demba Dia est futur candidat à l'élection présidentielle ?

En tout cas ma priorité pour le moment c'est la mairie.

Nous parlons de la présidentielle !

Oui j'ai un parti et je suis quelqu'un de très ambitieux. Je peux donc dire que je serai candi­dat à la prochaine présidentielle inchalah

Qui sait tu seras Peut-être le premier prési­dent artiste sénégalais ?

(Il rigole) En tout cas ce serait bien d'avoir un président artiste qui sache rigoler, danser etc.

Demba tu as été intronisé Cheikh par la famille Omarienne, est-ce qu'on t'appelle Cheikh ?

Bien sur ! On m'appelle Cheikh Demba, mon­sieur le maire, rock, boum boum...

Et pourtant ce titre de Cheikh ne t'a pas empêché de damer haut et fort que tu étais un talibé de Cheikh Bethio Thioune. Est-ce que ça se fait ?

Tu sais, Dieu est unique, le Coran aussi, tous les musulmans vénèrent le même Dieu. Je peux dire que je suis talibé de Cheikh Bethio mais aussi de la famille Omarienne, c'est du pareil au même, ils sont tous des musulmans et croient en un seul Dieu. Je suis musulman et je res­pecte toutes les confréries. Je respecte aussi bien les musulmans que les chrétiens. Cependant Bethio est mon guide, c'est quelqu'un de très bien, d'une grande généro­sité. C'est un homme de Dieu qui a beaucoup de mérite. C'est quelqu'un que j'aime bien parce qu'il respecte tout le monde.

On dit que Demba Dia roule sur de l'or. Est-­ce vrai ?

Je rends grâce à Dieu ! Je travaille beaucoup et j'arrive à satisfaire mes besoins et aider mon prochain. Tout ce que j'ai, je le partage avec les autres.

Tu emploies combien de personnes dans tes sociétés ?

Plus de deux cents personnes au Sénégal en Guinée et au Mali. J'essaie tant bien que mal de participer au développement de mon pays. Je respecte beaucoup mes employés, je fais de mon mieux pour qu'ils soient bien traités et qu'ils se sentent à l'aise dans ce qu'ils font.

Tu avais aussi un projet de télé, où en es tu ?

On attend juste d'avoir l'autorisation ! Sinon tout est déjà sur place, le matériel et tout. On a déposé la demande d'autorisation et on attend de voir ce que ça va donner.

A part la"télé est ce que tu comptes créer d'autres organes de presse ?

Bien sur ! Je pense monter un groupe de presse si tout se passe bien et m'investir beaucoup dans la communication.

En tant que leader d'opinion, quelle analyse fais tu de la situation actuelle du pays marquée par la cherté de la vie et les relations tendues entre la presse et le pouvoir ?

La vie est très chère et il faut vraiment le reconnaître ! Si ca continue comme ça on va directement vers la catastrophe. Les gens souffrent énormément et c'est très difficile pour les pères de familles. Peut-être que ceux qui sont un peu aisés ou au pouvoir ne le sentent pas mais je pense qu'il est grandement temps de penser aux autres. Les gens ne savent plus où donner de la tête. En ce qui concerne les relations presse-pouvoir, je pense que c'est inadmissible de s'attaquer à des honnêtes gens qui ne font que leur travail. C' est pas du tout bien pour le pays et je le déplore vraiment. Mettre à sac des rédactions ou agresser des journalistes relève de la sauvagerie. Cependant, il faut reconnaître qu'il y'a des journalistes qui déconnent parfois en écrivant du n'importe quoi sur les gens. Ca non plus ce n'est pas bien.

Demba Dia père de famille avec deux superbes épouses mannequins. Apparemment tu adores les mannequins, n'est ce pas ?

(Il éclate de rire) C'est tout simplement parc qu'elles sont belles ! Pour être sérieux je pense que ce n'est pas une question de mannequin. Seulement c'est mon destin et il était écrit quelque part que j'allais avoir deux femmes mannequins.

Peut-être une troisième femme mannequin en perspective ?

Peut-être bien, qui sait ! (rires)

Quel a été le plus beau jour de ta vie ?

C'est quand je suis allé en Casamance ! J'ai été très bien accueilli et cela m'a fait énormément plaisir. Je n'oublierai jamais ce passage à Sédhiou.

Ton pire souvenir ?

Je ne m'en rappelle pas même si je sais que la vie est faite de haut et de bas.

Ton plus grand défaut ?

Je m'énerve vite !

Ta plus grande qualité ?

La gentillesse et le respect. J'ai le sens du partage et je n'aime pas manquer de respect au: autres.

Ton plus grand souhait ?

C'est de construire un village d'orphelins à la Somone. C'est en état de projet et je compte le réaliser inchalah. Je suis très attaché aux enfants et ca me fait mal de les voir souffrir.

Propos recueillis par Mariéme MBENGUE

Source: STATION ONE

Article Lu 12439 fois

Mardi 16 Septembre 2008





1.Posté par le faroteur le 16/09/2008 06:00
ok bou fekke da nga am khaliss bo yakh ok tu pe te presente, mais boul esperer diot sa caution coz tu n'auras pas le nombre de voix necessaire

2.Posté par senegalais le 16/09/2008 06:05
mais Bethio est mon guide; cette phrase à elle seule traduit ta malchance! demal sinassiri khakh bil khakhibi........

3.Posté par wi le 16/09/2008 07:23
mé ki fouye nadé il ce prend pour qui, pour être president waay doul demba dia ak sa niaway doul merde jle deteste pfff

4.Posté par Afriq le 16/09/2008 07:32
Si tu est Presi, et Youssou Ndour, qu'est ce qu'il devient? C'mon! Se reveiller un jour est dire que je serai candidat est facile; ce qui est moins facile, c'est plutot avoir les competences d'un president! Tu n'a pas besoin d'etre president pour realiser des choses pour ton peuple..Soyons serieux

5.Posté par nene le 16/09/2008 09:50
YOW KHAMAL SA BOPP DANGAY BEUGUEU DOFF TE YAKH SA KHALISS FOUY NGA TOROP DOFF BI

6.Posté par yeurmande le 16/09/2008 11:40
demba wakh niou loo khaam pour wakh ni tu veux etre president konnke tu es tu ne vois même pas plus loin ke le bout de ton nez khaliss bi ngaye yakh diokh dioulitou yallah yi boudé cheikh bi ngaye wotté ngui si yaw

7.Posté par ramses le 16/09/2008 11:41
Demba doff bou am khaliss...C'est le pire de tous les monstre...attention s'il veut travailler laisson le travailler...mais nak présidentielle c'est trop fort pour ton cerveau....

8.Posté par Dougou le 16/09/2008 11:41
pffffffffffff................!!!!! PAUVRE SENEGAL............!!!!!!!!!!
Mais, je le préfert à ce PD de KARIM......!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par Reussguine le 16/09/2008 11:48
IL SERA JUSTE UN CLOWN DE PLUS DANS L'ARENE POLITIQUE. MAIS UN CLOWN CHEIKH QUAND MEME !!!!

10.Posté par sénégalaise le 16/09/2008 11:51
j n sw pa fans de demba dia au contraire.mé cette fois mome il faut reconnaitre quil a bien parlé.ni la dé so nité rék bari sopé

11.Posté par Thierno le 16/09/2008 12:00
Je ne voterai pas pour lui aux prochaines présidentielles inchallah!

12.Posté par rufisqioise le 16/09/2008 12:08
demba ne gaspille pas ton argent président mome ny pense meme pas khamal sa bopp mo gueune gniou laye diaye rek nga beugue diok mairy pa sakh do si diotte diodo

13.Posté par wax fêgn le 16/09/2008 12:39
Il est intronisé Cheikh par la famille omarienne, et il dit que Cheikh Bethio Thioune est son guide. Et celui qui l'a fait "Cheikh", il est quoi? Voila quand des marabouts pour des raisons que tout le monde ignore nomme des "cheikhs" á tour de bras. Demba Dia doit savoir qu'il ne peut être Cheik de la famille omarienne, donc "tidiane", et dire qu'il est un talibé de Bethio.

14.Posté par wax fêgn le 16/09/2008 12:39
Il est intronisé Cheikh par la famille omarienne, et il dit que Cheikh Bethio Thioune est son guide. Et celui qui l'a fait "Cheikh", il est quoi? Voila quand des marabouts pour des raisons que tout le monde ignore nomme des "cheikhs" á tour de bras. Demba Dia doit savoir qu'il ne peut être Cheik de la famille omarienne, donc "tidiane", et dire qu'il est un talibé de Bethio.

15.Posté par Salam le 16/09/2008 13:17
may niou niekhhh

16.Posté par pasi le 16/09/2008 13:23
avant de se prsenter comme candidat a la presidence il doit nous ou il a pris argent. demba nekh president ah ah ah

17.Posté par bayacall le 16/09/2008 13:51
Wax feegn tu as tout a fait raison , c'est terriblement paradoxal si l'on sait que le wird tidiane ne permet pas d'avoir deux chouyoukh . Comment peut on prétendre être un cheikh, ça veut dire détenir par devers soi un idiaaza , par conséquent pouvoir transmettre le wird a d'autres, et en même temps se réclamer sous l'aile d'un autre mara d'une autre voie ? J'arrive pas a comprendre pourquoi Le Défunt Habibou Tall qui n'est pas n'importe qui est arrivé a faire de cet énergumène que j'ai trouvé une fois aux parcelles avec une culotte et cigarette a la main , un cheikh . Le Tidjianisme marche pas comme ça mon cher , vas te ressourcer et essaye de devenir un talibé car même ton talibé sera discuté . Je m'excuse si j'ai été amer mais la vérité doit être restituée.

18.Posté par diatta ndiaye le 16/09/2008 16:03
Demba une fois " èlu" va faire comme les autres politiciens.... se remplir les poches.Il dit sans ambages la musique ne nourrit pas son homme donc il doit s'orienter vers la politque.ALLA BONNI

19.Posté par ragal koor le 16/09/2008 16:31
Waaw wêr wi fêgna gul?

20.Posté par diallo le 16/09/2008 16:33
désolé tu peux pas nous diriger car tu forniques avec les femmes des autres. je te rappelle tes randonnées a l'hotel hacienda, ton séjour avec viviane ndour au méridien et si tu veux j'en rajoute. merde demba dia. tu es nul en musique, et tu n'intéresses personne nous te connaissons bien donc reste tranquille

21.Posté par boy ndiago le 16/09/2008 17:17
O KO POULO ,?

22.Posté par mouhamed le 16/09/2008 18:24
je ne te pardonnerai jamais 'davoir manquè de respect à baba maal...jamais vraiment....tu es vraiment sauvage et bete...vas te faire soigner d abord..

23.Posté par bigjoe le 16/09/2008 18:40
Mais c'est un sénégalais et il a le droit à l'élligibilité. Alors laissez lui le terrain des élections, il n'a qu'à gouté pour voir. C'est pas une arène ouverte à tout le monde, il n'a qu'à demander à ceux qui l'ont précédé. Bon courage et bonne continuation

24.Posté par diok le 16/09/2008 19:09
ilest courageux demba dia moi je l encourage car il est tres ambitieux fonce grand pere pourquoi grand pere la mama de ma mama se nome dia vive grand pere

25.Posté par ablaye wade le 16/09/2008 23:34
Cé pour aller droit à la faillite,comme les Doudou Ndoye,Petit Mbaye et autres! Garde tes "khandiranes" et coule te la douce man!!!

26.Posté par demba dia de merde le 17/09/2008 07:47
est ce que même il a apri l'ecole ce cons pour être president

27.Posté par revo le 18/09/2008 18:09
eh les toucs! parcequ'il a dis qu'il est talibe de cheikh bethio vous vous acharnez sur lui, par la cheikh oumar a fais son djebeulou a serigne touba serigne saliou.point!

28.Posté par pape le 25/10/2008 13:00
vive rock

29.Posté par pape le 25/10/2008 13:01
les p a sont derriere rock

30.Posté par pape le 25/10/2008 13:03
merci pour les action que vous fesait pour les gens vive rock

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State