Référence multimedia du sénégal
.
Google

REUNION DU COMITÉ DE SUIVI À DAKAR : LES CHEFS D’ÉTAT RETOURNENT LE NEPAD À L’UA

Article Lu 1404 fois

Conférer au Nepad un caractère inclusif général comme programme économique intégré de l’Union africaine, dans le cadre d’un processus de restructuration harmonisé, tel est l’ambition affichée par le Comité de mise en oeuvre qui s’est réuni à Dakar autour du Président Wade et de ses pairs d’Afrique du Sud, Thabo Mbéki, d’Algérie, Abdelaziz Bouteflika, en présence de son président sortant, le Premier ministre éthiopien Mélès Zénawi.



REUNION DU COMITÉ DE SUIVI À DAKAR : LES CHEFS D’ÉTAT RETOURNENT LE NEPAD À L’UA
Le brain storming d’Alger avait enclenché le processus de réorientation et de revitalisation du Nepad, au vu des retards accusés quant aux réponses que le programme continental devait apporter aux préoccupations des populations africaines et de la dichotomie ayant prévalu avec l’Ua qui est le bras politique de l’intégration africaine. Il s’agit pour l’Afrique de ne pas tomber dans les mêmes travers qui ont fait sombrer des programmes aussi bien conçus que le Plan d’action de Lagos (PAL). C’est en tout cas le souhait du Comité des Chefs d’Etat chargés de la mise en œuvre du Nepad, réunis à Dakar hier au Méridien Président. Dans son discours de bienvenue, le Président Wade, hôte du mini sommet prenant le relais du Premier ministre Ethiopien Mélès Zénawi, est revenu sur ses préoccupations antérieures quant aux incohérences, aux improvisations et à la dispersion, ainsi sur les risques de duplication avec les programme des Etats, avant d’énoncer des propositions concrètes pour la restructuration et l’intégration du Nepad dans un processus harmonisé avec l’Union africaine. Une ambition revisitée par le Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, s’adressant à la presse à l’issue de la rencontre, qui a rappelé la détermination affichée au lancement du Nepad en 2001. Selon le diplomate sénégalais, même si le Plan d’action de Lagos et autres programmes très bien préparés ont échoué dans la mise en œuvre, « aucun africain ne doute de leur pertinence ». Dakar est donc le prolongement de cette prise de conscience et des différentes résolutions visant à accélérer la mise en œuvre des projets retenus autour des 8 secteurs prioritaires identifiés. Car, depuis le Sommet de l’Ua à Accra en 2007, l’idée de cette intégration fait son chemin pour éviter les incompréhensions entre l’Ua à Addis-Abeba, comme bras politique, et le secrétariat du Nepad en Afrique du Sud, dans sa fonction spécifiquement économique et de développement. Pour Cheikh Tidiane Gadio, en vue de mettre fin à la confusion, sans amalgame et en évitant les gaspillages, « très prochainement, les structures du Nepad seront parties intégrantes de l’Union africaine ». Deux autres grands problèmes ont également été abordés par les chefs d’Etat, à savoir le non-accès aux engagements financiers et les retards accusés quant aux programmes économiques et sociaux, notamment les questions de santé, d’agriculture, des Ntics, etc. En un mot, pourquoi la promesse contenue dans le Nouveau Partenariat de développer le continent et contribuer à sa renaissance n’a pu être tenue ? Pour le ministre Gadio, « il fallait avoir le courage de se poser ces questions parce le Nepad date de 2001, alors qu’on est en 2008 ». De même, il a fallu faire le distinguo entre les réalisations nationales et les programmes sous-régionaux et continentaux. Enfin, cette première phase de la réunion du Comité de mise en œuvre devant donner un contenu à la relance aura également planché sur la restructuration dans le sens d’une mutation à opérer dans la gestion des programmes et projets dont l’exécution devrait être confiée aux experts, alors que les chefs d’Etat vont désormais constituer un véritable Conseil d’administration, selon M. Gadio.

Les engagements du président Wade

Prenant le relais du Premier ministre éthiopien Mélès Zénawi, à la présidence du Comité des chefs d’Etats chargés de la mise en œuvre des projets du Nepad, Me Abdoulaye Wade s’est engagé « à ne ménager aucun effort pour mettre en œuvre les réformes annoncées ». Rien ne change par rapport aux priorités du fait que depuis 2002, les ministres avaient déjà identifié les projets relatifs aux 8 secteurs que sont les infrastructures, l’éducation et la culture, la santé, l’agriculture, l’énergie, l’environnement, les Tics et l’exportation des biens et services (tourisme compris). Sauf l’adjonction de questions de bonne gouvernance, de la promotion du secteur privé comme moteur de la croissance et de la région comme espace opératoire. Il reste simplement à agir sur les structures du Nepad pour plus d’efficience et d’efficacité dans la mise en oeuvre. Comme préconisé par le Président en exercice, le Comité de mise en œuvre « implementing Committee », en anglais, devrait se muer en Comité de conception, de supervision et de coordination, c’est-à-dire, une sorte de Conseil d’administration. De l’avis du Ministre d’Etat Cheikh Tidiane Gadio, « dans aucune structure du monde on n’a vu les experts qui pilotent, alors que les Chefs d’Etat mettent en œuvre ». D’autres propositions faites par le Président Sénégalais concernent les postes et les attributions des vice-présidents et la composition de leurs cabinets, ceux du secrétariat qui devra être « allégé et localisé au même endroit que le Président », la mise en place d’une commission de coordination, etc. A l’issue de longs débats à huis clos, les Chefs d’Etat et les ministres ont décidé que la réunion de Dakar serait suivie d’une seconde phase, à inscrire dans un processus de plus longue haleine. Pour Me Wade, il s’agit « de ressusciter l’espoir et la confiance (...), susciter un nouvel optimisme chez les Africains (...) et tourner avec eux dans le sens de l’histoire ».

Source: Le Soleil

Article Lu 1404 fois

Mercredi 16 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State