Référence multimedia du sénégal
.
Google

RETOUR SUR LE FILM DE LA «CAPTURE» DE BAYE ZALE

Article Lu 13395 fois

Kidnappé tard dans la nuit, Baye Zale est maintenu dans un cachot de 4 m2

Miracle ! Saliou Fall «Baye Zale» est là ! Le paysan kidnappé par des talibés de Serigne Modou Kara (voir notre édition d'hier) est bien vivant et libre. Il est même rentré chez lui après bien des péri­péties et surtout une rocambolesque séquestration et un tête-à-tête avec Kara au domicile de ce dernier en présence des gen­darmes. Retour sur une affaire presque abracadabrantesque !



D'abord le début des faits : dans la nuit du dimanche au lundi der­nier, vers 1 h du matin, alors qu'il dort sous un anacardier de son verger, Saliou Fall « Baye Zale» -paysan du Village de Gorom 2 dans les Niayes- est tout à coup est réveillé par la présence d'individus en uni­forme qu'il identifie être des talibés de Serigne Modou Kara. Comme au cinéma, raconte Baye Zale à Walf Grand-Place qui l'a rencontré jusque tard hier, chez lui à Gorom 2 après sa remise en liberté, l'homme qui sem­ble être le chef du «commando», ordonne au groupe d’encercler Baye Zale. En quelques secondes les assaillants fondent sur le paysan, le maîtrisent et l'emportent. Et le pau­vre talibé est emporté comme un objet par l'escouade de dix gaillards. Ils prennent le chemin menant à la route des Niayes. À ce moment attendent deux véhicules une 4X4 et un taxi jaune-noir. Baye Zale est aussitôt fourré dans la voiture 4X4 et le groupe prend la direction de Dakar. selon notre interloculeur, comme pour brouiller leur itinéraire, les kidnappeurs ont trouvé un stra­tagème digne d'un film hollywoo­dien. Et le colis «Zale», assis entre deux gaillards, est forcé de baisser la tête pour ne pas reconnaître le chemin emprunté. « Les deux véhicules passaient par plusieurs rues pour faire perdre leurs traces », raconte Baye Zale. Et quand on lui demande où est-ce qu'il était, sa réponse est simple et invariable : «dama gëlëmoon »­ (j'étais complètement égaré). Aux environs de 2 h du matin, les ravisseurs arrivent à destination avec leur otage. Il s'agit, selon Zale, d'un quartier impossible à décrire. Les deux véhicules sont garés dans un endroit triste et calme et Zale et ses amis sont descendus en vitesse pour s'engouffrer dans une maison où aucune lumière n'est allumée. Zale se souvient être passé par un salon très sombre pour abou­tir dans une chambre étroite qui a tout d'une cellule. Sans doute le cachot de miliciens. Le prisonnier est assis à même le sol dans l'obscurité totale. Ses geôliers se relaient l'un après l'autre devant la porte pour monter la garde.

Selon nos sources le prisonnier ne manquait de rien. Tous les repas lui étaient servis à temps. Son épouse Sokhna Sow, qui n’a pas pu quitter le verger la nuit, s’est rendue très tôt le matin à la gendarmerie de Rufisque pour les alerter sur l'enlè­vement de son mari. Les gendarmes enregistrent sa déclaration et tentent d'entrer en contact avec les ravis­seurs. Après plusieurs tentatives, Dame Thiam, un membre de la milice, bien connu au village de Gorom 2, répond à l'appel des gen­darmes. Il rassure Mme Fall que son mari se trouve en de bonnes mains. Mieux, la dame a pu parler à son mari pour en avoir le coeur net. Au bout du fil, son époux lui révèle avoir été torturé et placé dans un endroit secret. Mais, selon les témoins, les talibés ont repris le télé­phone pour signaler à la dame que son mari ne sera libre que quand leur guide religieux le voudra. « Cela prendra le temps qu’il faut. Un mois, une année… », préviennent ses interlocuteurs.

La dame rassurée se confie alors aux journalistes de Wal Fadjri, qui entament une enquête. De même, Baye Zale soutient que des talibés l’ont forcé à signer un document attestant la propriété de Modou Kara sur les 11 ha de verger. Baye Zale dit avoir signé sous la contrainte une signature quelconque, pourvu qu'il soit débarrassé de ses ravisseurs. Le document recupéré par un certain Matar Ndiaye, sera montré au mara­bout qui l'approuve et ordonne qu'un émissaire le montre à l'épouse de Baye Zale. Le document est convoyé le mardi matin et montre à Mme Fall Sokhna Sow, qui refuse de l'admettre. Au même moment, des talibés sont envoyés de la Médina, à Dakar, pour venir occuper le verger. En ce moment précis, Baye Zale était dépossédé de ses terres. Les miliciens y passent la nuit du mardi et la journée du mercredi. Dans la nuit de ce mercredi, la télévision Wal Fadjri montre l’épouse de Baye Zale, qui supplie le marabout de liberer son mari en envoyant un signal au khalife général des mourides. L’information du journal télévisé alerte le milieu mouride et la gendarmerie. Quelques membres de la milice se précipitent au cachot pour mettre en garde Zale contre les conséquences d’une intervention de son épouse dans la presse.

Hier, jeudi, dans la matinée, Walf Grand-Place prend le relais ; et c’est le tollé et la panique. La gendarmerie se saisit encore du dossier. Mais cette fois-ci, elle va directement à la recherche de Zale. Après plusieurs coups de téléphone et 1a descente aux daraas de Kara, la gendarmerie découvre Baye Zale dans son cachot et le libère sous une seule condition : un face-à-face avec Serigne Modou Kara. Le rendez-vous est alors pris. Zale accompagné des gendarmes de la brigade de Sangalkam se rend au domicile de Modou Kara et ses visiteurs», raconte un témoin de la scène. Non seulement le mara­bout monopolise la parole, mais il est le seul à avoir parlé. Ensuite, les gendarmes ramènent Zale à la bri­gade pour l'entendre. Vers 18 h, l'ex-­otage arrive dans son village, au beau milieu de sa famille et de ses plantes. La famille a aussi fait le déplacement. Une forte délégation est arrivée pour s'imprégner de la situation et remonter le moral à Baye Zale.

Réalisé par Oumy DIAKHATE et Médoune NDOYE
Source Walf Grand Place

Article Lu 13395 fois

Samedi 25 Juillet 2009





1.Posté par Cheikh le 25/07/2009 07:46
Grave grave dans quel pays sommes nous des marabouts voyous des politiciens voyous decidement

2.Posté par Abdelth le 25/07/2009 09:47
Dans un pays ou le président prête allegence a un marabout normal que les protégés de ce marabout se comportent en despotent. Dans tout cela ce qui est marrant le marabout la même pas ete inquiete,c'est du n'importe quoi ce qui passe dans ce pays elle est ou me justice pour qui se prennent ces crétins et peut on me dire pourquoi ont ils des miliciens ce régime est maudît

3.Posté par shadow le 25/07/2009 10:48
Kara est un homme dangeureux mais intelligent il sait que le gouvernement est faible et il en profite pour faire sa loi ce qui me rends triste dans cette affaire c le role de la gendamerie je me rappelles avant c`etait la seule institution neutre saine personne ne pouvait l`effrayer encore moin la corompre je me rappelle notre fierte quand on voyait nos chers gendarme defiller le 4 avril mais aujourd`hui elle est un tas de dechets l`ame est la mais le corps est pourri et tout cela est la faute des politiciens vereux qui y ont introduits des corompus pauvre SENEGAL

4.Posté par CITOYEN le 25/07/2009 11:59
Je crois que nos jeuneS doivent méditer cet exemple et cesser de faire embobiner par des marabouts qui ne vivent que pour leurs intérêts et ceux de leur famille. Les vrais et authentiques marabouts sont partis depuis longtemps (Dieu leur accordent sa grâce). Ceux qui sont là aujourd'hui sont comme nous, ils aiment toutes les richesses que leurs prédécesseurs avaient banlisées; l'argent, les maisons et voitures climatisées etc.sans oublier les FEMMES.
DIEU a dit servez-moi, suivez les enseignemnts du Prohète (PSL) respectez et aidez vos parents, je crois c'est là un champ suffisamment grand pour que chacun d'entre-nous s'y attèle. Les mara de maintenant c'est du bluf, ils ne travillent pas et veulent tout avoir.
REVEILLEZ-VOUS
REVEILLEZ-VOUS
REVEILLEZ-VOUS

5.Posté par gulu turin le 25/07/2009 12:06
salut lesgars.moi ce que je vudré rappeler c que senegal gni fi neew doole dagnuy gueun di torokh rek.nienn ci sunu doomu kilifeu yi daall ils pensent qu'un baadolo ne doit pas se permettre de gerer ses bien.En tout cas si c'est kara qui a ordonné ce kidnaping,moi je dis que ce ne sont les enseignement de cheikhoul khadim ni ceux de son grand père mame thierno birahim ndaamal daarou qui donner des hectares de terre à ses taalibes.mais nak gaayi,avoir un guide religieux c'est bon mais dagnu koy taann.mais nous senegalais nous choisissons nos guides par celebrite te dou foofu.Etre petit fils serigne touba ou de maodo ou de baay laye etc ne veux dire etre un bon marabout.Quant à BAYE ZALE FALL moi je l'encourage lui conseille de se battre.doomu gor day bagne la mu wara bagne ba kheuy dee.yendou leen jamm sama gaayi.ciao.

6.Posté par xxxxx le 25/07/2009 13:20
JE VOULAIS SAVOIR NOUS SOMMES DANS KEL JUNGLE...
CHERS CHEFS DE BANDE PARDON CHERS MARABOUTS IL FAUT AU MOINS PENSER A CEUX KI CRITIQUENT L ISLAM ET PARTICULIEREMENT LES CONFRERIES AU SENEGAL .ET LORSQUE VOUS VOUS ALLONGEZ SUR VOTRE LIT LOUIS 14 MEDITER LE JOUR OU L HOMME N A BESION QUE LA PRIERE DES SES PAIRES

7.Posté par momo le 25/07/2009 13:23
j ai vraiement peur pour mon pays. kara est un inculte qui ne connait rien . il a su profiter de quelques gens qui connaissent rien du mouridisme pour endoctriner. et dans tout ça la faiblesse de l état est criard. baye zale bat toi ne cédes tes terres à cet inculte de kara qui profite de la faiblesse de cet état pour ce faire un roi . c est triste ce pays , mais ou va t on

8.Posté par Moussa le 25/07/2009 13:42

9.Posté par deug deug le 25/07/2009 13:58
modou kara kou eug neyam dou touss tounoug neyam dou dara kara dara

10.Posté par Ceddo le 25/07/2009 14:45
L'Etat doit arrêter ce pédé de Kara, ivrogne et drogué. Je ne reconnais plus le sénégal, honte à Wade et la gendarmerie

11.Posté par Ceddo2 le 25/07/2009 16:52
entre KARA et BETHIO qui fait le plus DRACULA?

12.Posté par Debolo le 25/07/2009 17:02
Sincèrement, aprés la lecture de cet article, je me sens totalement sous l'emprise d'une rèvolte intérieure, qui a complétement paralysé tous mes sens. La colère qui bouillonne en moi est tellement forte, qu'elle est tout simplement comme un volcan en plein irruption, qui crache ses larves de feu, sans intèruption. Je me garde de commentaires, car dans cet etat, je ne peux etre, ni lucide, encore moins objectif. Seulement, je ne peux pas me taire aussi. Vu que l'etat est aussi faible, jusqu'à ne pas assurer un minimum de garantie à ses populations les plus précaires, il est temps que ces dernières s'organisent, et assurent leur propre défense et survie. "trouvez des armes, et répondez à la violence, par la violence". Les mafieux sont des pervertis,qui ne comprennent que le langage de la violence, donc parlez leurs, dans leur langage, pour qu'ils vous comprenne.

13.Posté par Ching Park le 25/07/2009 18:33
tout cela est un simple debut, vous allez voir encore. Nous sommes maintenant dans un pays sans lois. Qu'est ce la juste attend pour faire son travail dans ce cas? S'ils ne font rien donc a vos gardes, chercher vos armes vite pour se defendre.

14.Posté par boybougraw france fass le 25/07/2009 20:00
non way noooooo hèè li amoule waye mais kara bèthio bène affaire la wa hèèè nooo bilakhi dama warou bok

15.Posté par boula le 25/07/2009 22:51
dites moi je reve ou quoi, oú on va ?
cest du flagrant délit
on doit arreter modou kara
on samuse avec le feu au senegal. bientot vous verez des familles se revolter et faire face a ces pouritures de marabouts. si je crois au marabout cest je crois quil peut maider sur la bonne voix du
seigneur et non vouloir etre plus riche que moi par la plus sale des mainieres

16.Posté par klark le 26/07/2009 00:19
La gendarmerie deshonnorante pour le sénégal

17.Posté par him le 26/07/2009 05:53
F.u.c.k Ablaye Wade
F.u.c.k Karim Wade
F.u.c.k Idrissa Seck
F.u.c.k Modou Fargot Kara
f.u.c.k bethio Mbame Khoukh Thioune

b[YALLA NA LEN AKHOU BADOLA YI TOPP

18.Posté par salim le 09/09/2009 11:21
c pas possible c koi cet histoire le mec il se fait enlever et kidnapper juste pourkil lui prenne ces terre c caa de ttt facon c simple avc les soi disan marabouts tt ce kils on soit c des cadeauxx ou des trucs volés par la force c tttt c tous des vaurienss sa mére et honte à ce ki les croitt ossi foo pas loublier c euxx ki leur donne tttt cet force et d'oser faire d telles choses

19.Posté par lysa le 14/09/2009 17:19
ces marabouts n'ont qu'une ambition : prendre le pouvoir et comme tous les senegalais sont tous esclaves de cette race de menteurs et d'hypocrites de marabouts ca va etre chose facile pour eux
on a l'impression que tous ces senegalais sont ecervelés
tchim;;

Nouveau commentaire :
Twitter

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State