Référence multimedia du sénégal
.
Google

RETOUR DE IDY COMME VICE-PRÉSIDENT DU SÉNÉGAL Wade parle «d’histoires» et demande à son porte-parole de démentir

Article Lu 1700 fois

Les Sénégalais n’ont pas élu un ticket à la présidentielle. J’ai neutralisé Idy et c’est lui qui cherche à revenir à la maison-mère et si je devais négocier ce serait avec les hommes politiques qui se sont braqués. C’est en résumé les propos tenus hier par Me Wade, face à l’information sur le retour aux affaires de Idy comme vice-président.



RETOUR DE IDY COMME VICE-PRÉSIDENT DU SÉNÉGAL Wade parle «d’histoires» et demande à son porte-parole de démentir
C’est dans l’après-midi d’hier qu’un communiqué de la Présidence de la République est tombé. Pour remettre en cause les informations livrées par Sud Quotidien dans son édition d’hier. Dans le communiqué, Me El Hadji Amadou Lamine Sall, ministre porte-parole de la présidence de la République, écrit : «Suite à la publication d’informations relatives à des «négociations » devant aboutir à la modification de la constitution en vue de créer un poste de vice-Président de la République, la Présidence de la République précise que ces informations et les commentaires qui les accompagnent n’engagent que leurs auteurs». Mais ce que le communiqué ne relate pas c’est la réaction que Me Wade a eu face à cette information. De sources basées au palais, après avoir eu vent de l’information, Me Wade a appelé Me Sall pour lui demander de démentir l’information sur le champ. Non sans ajouter que ce qui a été écrit est invraisemblable. Il estime que pour instaurer un poste de vice-président au Sénégal, il fallait au préalable, lors de l’élection présidentielle, qu’un ticket Président et vice-président ait été présenté aux électeurs. Mais tel n’a pas été le cas. Par conséquent, il ne voit pas comment il pourrait présenter un ticket Président et vice-président aux Sénégalais, alors que les Sénégalais l’ont élu seul pour gouverner le Sénégal.

A propos des négociations avec Idrissa Seck, Me Wade a déclaré qu’en ce moment c’est Idrissa Seck qui cherche à retrouver la maison-mère et non le contraire. Mieux, il est convaincu qu’il l’a neutralisé. Il a laissé entendre que s’il y a aujourd’hui des négociations à faire, ce serait avec des hommes politiques qui se braquent et qui ne discutent plus avec Wade. Comme le cas des leaders du Front Siggil Sénégal, qui ont boycotté les législatives, qui ne trouvent pas un terrain d’entente avec Wade et qui prévoient d’organiser des assises nationales pour trouver des solutions aux maux dont souffrent les Sénégalais.

Joint hier au téléphone, Me Sall a soutenu qu’il a été nommé officiellement à ce poste. Et par conséquent, le communiqué de démenti qu’il a rendu public lui a été ordonné par le président de la République et qu’on doit s’en limiter à ça. Il ajoute que tout ce qu’on peut dire d’autre sur le communiqué est pur mensonge. Il n’a pas manqué de demander aux Sénégalais de comparer l’information d’hier à la sortie de Me Wade quand il disait qu’il ne va pas choisir de dauphin pour le Sénégal et qu’au moment venu les Sénégalais choisiront.

Source: L'observateur

Article Lu 1700 fois

Mardi 4 Décembre 2007





1.Posté par thug le 04/12/2007 16:05
je pense que idy sera président et karim le premier ministre.
c´est ce que wade est entrain de préparer.
vous allez découvrir que ce que je vous dis c´est la triste vérité.
on va encore etre jeté dans ce fleuve de pauvreté

2.Posté par boiké le 04/12/2007 17:57
c sur thug mais tant pis pour nous

3.Posté par alioune le 04/12/2007 20:49
avec le regime de abdoulaye il faut s'attendre a tout.ne soyons pas dupes.toutes les eventualités sur les retouches et autres retaillements ou "niambas" de la constitution sont à redouter de nos actuels locataires du palais de roume.Ce communiqué de dementi venant de la présidence est on ne peut plus laconique,il n'apporte aucun eclairci par rapport a la gravité de l'information faisant etat d un deal qui placement Idissa seck sur le perchoir d une probable vice presidence.Le peuple en a assez des combines.L'urgence du moment c des solutions pour faciliter l'accés des goorgolu aux denrées de premieres necessité:riz,huile,sucre....

4.Posté par DIAKHELE le 05/12/2007 09:07
di wakh deug wagni woul daara

5.Posté par MBAYE le 05/12/2007 12:21
chaque fois je disais de faire attention aux articles des journaux la pupart de leurs propos ne sont que mensongeres c'est pourquoi ils demandent la suppression de certaines articles constitutionnelles pour pouvoir beaucoup mieux creér de fausses informations et etre a l'aise pour ne pas etre poursuivi par la justice je n'ais pas encore vue un journaliste qui est porté plaine pour diffamation gagne son procés donc d'ou provient vos propos ça devez- vous servir de leçons pour mieux revoir vos sources


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State