Référence multimedia du sénégal
.
Google

RETENTION DES MOYENS DE CAMPAGNE POUR LES LEGISLATIVES: Abdoulaye Baldé accuse et promet de saisir la direction du Pds

Article Lu 1418 fois

La tête de liste départementale de la coalition Sopi 2007, Abdoulaye Baldé, a tenu un point de presse au lendemain des élections législatives pour en tirer le bilan. Il juge ce dernier « positif » et se réjouit du taux de participation qui serait largement au-dessus de la moyenne nationale. Seulement, Abdoulaye Baldé n’a pas caché sa colère contre le directoire de campagne du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui a « refusé de donner les moyens destinés à la fédération de Ziguinchor ». Il a pris la décision d’élever la voix auprès de la direction du parti.



RETENTION DES MOYENS DE CAMPAGNE POUR LES LEGISLATIVES: Abdoulaye Baldé accuse et promet de saisir la direction du Pds
(Ziguinchor, Envoyé Spécial)- Parce qu’il pense que des responsables libéraux au sein du Directoire de campagne de la Coalition Sopi 2007 ont voulu sa tête en refusant de donner à la fédération libérale de Ziguinchor les moyens de campagne qui lui revient de droit lors des derrières élections législatives, Abdoulaye Baldé a décidé de porter cette affaire au niveau de la direction du Parti démocratique sénégalais (Pds). Et l’un des « dégâts collatéraux » de cette rétention de moyens, est que beaucoup de militants et sympathisants, en particulier des étudiants qui devaient voter à Ziguinchor, ont été laissés en rade. Ce qui fait des voix en moins pour le parti. « Ils pensent me faire du tort, mais c’est plutôt le parti qu’ils combattent ; c’est Ziguinchor et la région qu’ils combattent », martèle la tête de liste départementale de la Coalition Sopi 2007.

Seulement, ce qui atténue la colère de Abdoulaye Baldé, ce sont les résultats qu’il juge « satisfaisants », et le taux de participation qui est « largement au-dessus de la moyenne nationale ». Avec plus de 58% des voix (selon les chiffres donnés par son état-major), il soutient que les libéraux de Ziguinchor ont bien joué leur partition pendant ces élections. « Avec un taux de participation de plus de 48%, nous avons gagné le pari de la participation contrairement aux autres parties du Sénégal ».

Mais pour lui, le temps est venu pour le parti d’en tirer les conclusions. « C’est vrai que nous avons eu un certain nombre de difficultés liées au fait que les élections ont démarré assez tardivement dans la commune au niveau de beaucoup de bureaux de vote. L’administration n’en n’a pas tenu compte parce que nos adversaires ne voulaient pas que le vote se poursuive. Des bureaux ont été fermés assez tôt, ce qui nous a pénalisé » justifie-t-il, avant d’ajouter : « En dehors de cela, je pense qu’au niveau national, le parti doit en tirer les conséquences. Beaucoup de nos électeurs se demandaient par ailleurs si Macky Sall est un homme ou une femme, parce que les gens ne le connaissaient pas. Il faudrait qu’on essaie de tirer les conséquences, pour qu’au niveau de l’administration, les élections, certes nationales, mais qui ont un fort caractère local, on responsabilise davantage, au niveau des départements, les têtes de listes. L’on gagnerait à mettre sur les bulletins les photos des candidats du département, de manière à permettre aux électeurs, au niveau local – et surtout quand on sait que la majorité est analphabète, à mieux identifier leurs responsables politiques. On m’a raconté que dans beaucoup de bureaux de vote, les gens venaient demander où sont les bulletins de Abdoulaye Baldé », souligne-t-il.

Avec ces résultats et surtout le taux de participation lors des élections législatives du 3 juin dernier, les responsables libéraux, en l’occurrence la tête de liste départementale de la Coalition Sopi 2007, estiment que la région de Ziguinchor doit bénéficier du retour de l’ascenseur. La tête de liste départementale de Coalition Sopi 2007 s’est réjouie de l’unité au sein de la fédération libérale de Ziguinchor. Seulement, il a souhaité qu’elle soit pérenne et non de façade.

Abdoulaye Baldé a aussi dressé le profil du vrai député, celui qui est proche des populations, à l’écoute de leurs préoccupations. Et pour matérialiser cette proximité, il propose que les députés puissent avoir des bureaux dans la localité où ils sont élus, de manière à permettre à ces derniers de s’adresser à lui, sans intermédiaire.

La tête de liste de la Coalition Sopi 2007 pense déjà aux locales et promet une victoire pour son parti, le Pds.

Bacary Domingo MANE
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1418 fois

Mercredi 6 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State