Référence multimedia du sénégal
.
Google

RESTITUTION DE TERRES AUX FERMIERS BLANCS: Le Zimbabwe refuse une décision de la Sadc

Article Lu 11221 fois

Windhoek - Le Zimbabwe a refusé de se conformer à la décision d’un tribunal régional autorisant 78 fermiers blancs à rester sur leurs terres, a indiqué hier un juge, souhaitant que la cour porte l’affaire devant les responsables politiques sud-africains.



RESTITUTION DE TERRES AUX FERMIERS BLANCS: Le Zimbabwe refuse une décision de la Sadc
Le tribunal de la Communauté de développement de l’Afrique australe (Sadc), saisi par ces fermiers, a ordonné en novembre dernier qu’ils puissent rester sur leurs terres destinées à être redistribuées à des fermiers noirs, selon le projet de réforme agraire du président Robert Mugabe.

Mais ce dernier a ouvertement rejeté cette décision et l’avocat des fermiers blancs est retourné devant la cour hier afin de poursuivre l’action en justice et faire appliquer la décision du tribunal régional. "Les demandeurs ont avancé de nombreuses preuves de la volonté du Zimbabwe de ne pas se conformer (au jugement) et le tribunal va en rendre compte au sommet de la Sadc", a affirmé le juge Ariranga Pillay.

L’avocat des fermiers, Jeremy Gauntlett, a pressé la cour de recommander des sanctions ou l’expulsion du Zimbabwe de la Sadc. Selon Gauntlett, Mugabe a publiquement affirmé que le jugement (de la Sadc) était "stupide et sans conséquence".

AFP
Source Le Soleil

Article Lu 11221 fois

Samedi 6 Juin 2009





1.Posté par Disi lapez le 06/06/2009 11:36
Oui Magabé a parfaitement raison. Si les blancs veulent les terres qu´ils aillent au diable. Ici c´est la terre africaine. Je ne suis pas raciste mais c´est une réalité. Les terres ont été prises par force au temps colonial. Nous sommes indépendants aujourd´hui je suis fier de Mugabé. Les occidentaux ont rendu á tout ce qui appartenait aux juifs. Ils les ont indemnisé, ils les ont rendu hommage voir méme dire pardon. Obama les a rendu hommage á Dresden en allemagne, Merkel, Sarkozy tout le monde défend les juifs. Pourtant le pére de Obama était un noir jusqu´á présent il n´a pas mis ses pieds á l´île de Gorée pour pleurer comme tout le monde méme s´il n´est pas issu de l´esclavage. Le monde est injuste. Moi je supporte Mugabé mais j´appelle pas á la haine contre les blancs mais il faut que les gens sachent que les terres occupées par les blancs au Zimbabwé était une injustice.

2.Posté par senegal le 06/06/2009 13:52
Mogabé continue comme ça..

3.Posté par Bamba le 06/06/2009 15:05
Bien d'accord avec toi Disi comment 3% de la population(les blancs) vont détenir 97% des terres cultivales. Ce n'est pas normal ils n'ont qu'à aller se faire voir ces blancs de merde. S'ils veulent des terres ils n'ons qu'à s'en procurer en europe. Décidément ils ont décidé de pourrir la vie aux africains jusqu'au bout que ça soit en europe ou chez nous. Sur ce plan la il devrait y avoir plus de MUGABE en afrique, parce qu'il faut qu'on les remette à leur places ces toubabs à la con.

4.Posté par Debolo le 06/06/2009 15:37
"La terre aux fermiers noirs"!!!, oui!!!, c'est bien beau de crier des slogans vides, sans pour autant regarder la reéalité en face. Le Zimbabwe était jadis le grenier de toute l'afrique australe, il exportait des produits agricoles partout dans le monde, il y avait abondance de dérivés agricoles dans le pays. Aujourd'hui ils sont entrain de mourir de faim et de choléra, meme pas de l'eau potable pour les enfants. Les femmes parcourent des kms, pour s'approvisionner en eau. La terre doit aller à qui sait, la mettre en valeur. Il fallait trouver une solution intermédiaire, en favorisant un parcours de formation pour les jeunes noirs en agronomie et gestion des fermes. Les réactions épidermiques et les coups de tetes, pour ne pas dire de gueule, ne servent absolument à rien. On parle souvent des hébreux, mais on oublie souvent qu'ils sont à la pointe des sciences et de la technologie. Israel, petit soit - il, est une hyper puissance, scientifique, technologique, économique, au milieu d'un océan arabe, de misère et de fanatisme. Certes la propriété des terres au Zimbabwe, devait etre revue et redistribuée, mais avec méthode et intelligence.

5.Posté par musa le 06/06/2009 16:32
Debolo vous avez parfaitement raison

6.Posté par WOW le 07/06/2009 18:22
Chers lecteurs, J'ai eu la chance de vivre au Zimbabwe quelques années après son indépendance. La vie y était agréable. L'économie était florissante. Les noirs s'occupaient de la politique et les autres (blancs, métis, asiatiques) et autres gèraient l'économie. Les rôles étaient bien partagés et le pays s'en tirait à merveille. Le Zimbabwe était un véritable success story politique et économique. Le secteur primaire (agriculture et élevage) ainsi que les mines sans oublier le tourisme et le secteur des services (banques, assurances, bourse des valeurs de Hararé) carburaient à 100 pour cent. Le Zimbabwe nourrissait toute la région australe. L'apartheid était agonisant mais toujours fort. Mugabe et les dirigeants de la Zanu savaient que l'équilibre du pays économiquement et financièrement parlant dépendait de la présence des 65000 Blancs Zimbabwéens qui avaient décidé de rester à la suite de la survenue de la loi de la majorité en 1980. Chaque fois je me prenais à rêver de voir un tel modèle s'instaurer en Afrique de l'Ouest où les campagnes et autres zones rurales indigentes contrastaient avec l'opulence de l'économie rurale zimbabwéenne. Mugabe n'a pas vu venir. Il a dormi sur ses lauriers et a passé son temps à distribuer les prébendes et autres subsides générés par l'agriculture, l'élevage et l'industrie. Il fut cependant surpris par les mesures d'austérité prônées par le FMI pour sanctionner sa mauvaise gouvernance. Le mécontentement se fit jour et le meilleur moyen de sauver son régime et sa famille politique consista à exhumer un vieux projet de réforme agraire qui fut mise en oeuvre à la va-vite. Le résultat on le connaît. Les fermes et les terres agricoles productives sont tombées entre les mains des hauts gradés de l'armée, de la douane, de la police et de l'administration pénitentiaire. Le reste est allé aux parents, amis et autres obligés de Mugabe. Des hommes politiques qui éprouvaient toutes les peines du monde pour entretenir leur base politique se retrouvent en possession d'une dizaine de fermes dont ils ne savent quoi faire. La réforme agraire a été trahie. Mugabe et ses accolytes le savent c'est la raison pour laquelle ils refusent toute alternance politique. Le pays jadis florissant et où il faisait bon vivre est devenu un immense champ de ruine et un vaste camp de concentration. Je plains ceux qui vont survivre à Mugabe et qui sont de son bord car ils auront à répondre de toutes ces activités criminelles qui ont détruit ce beau pays. Le Mozambique, la Zambie et l'Angola qui avaient des agricultures florissantes et qui ont tout nationalisé à l'époque se disputent ces fermiers qu'ils invitent à venir développer leur agriculture moribonde. Après Mugabe, il faudrait tout remettre à plat pour procéder à une véritable redistribution des terres qui devront revenir à ceux ou celles qui les travaillent véritablement et non à des politiciens véreux et incompétents qui n'excellent que dans le trafic des devises qui ne fait qu'affamer un peuple zimbabwéen jadis fier et entreprenant. C'est pour pourquoi lorsque j'ai vu que Bennett avait hérité du Vice Ministère de l'Agriculture, j'en ai rigolé. Mugabe ne permettra jamais à qui que ce soit de se rendre compte de la supercherie de sa réforme agraire mais Dieu merci le temps ne joue pas en sa faveur. Vivement qu'il débarrasse le plancher. Désolé.

7.Posté par Saloum le 10/06/2010 12:52
Pourquoi on a autant de noir en Europe si l'arfique c'est super.
Vous nous pourrissez la vie ici, pareil la bas.

Merci de me donner un seul pays de noir qui s'en sort sans les blancs ?

Je sais, ça n'existe pas.

8.Posté par philippe le 09/01/2013 22:12
Zimbawe is finish mad bob has fucked up all the country, come live here in africa then after you will comment about a subject that you do not know.

Stupids assholes

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 00:40 Syrie: assaut surprise de l'EI à Palmyre

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State