Référence multimedia du sénégal
.
Google

REPRISE D’AIR SÉNÉGAL INTERNATIONAL: Le Groupe Sahelian Air International se positionne

Article Lu 11476 fois

Si la fermeture de la porte marocaine se précise pour Air Sénégal international (Asi), une autre se signale du côté du Groupe Sahelian Air. Cette structure basée à Londres et ayant une antenne à Dakar se dit prête, financièrement et techniquement, pour relancer Air Sénégal International sans un quelconque plan de restructuration social qui mettrait en péril les 500 emplois que compte la compagnie aérienne.



REPRISE D’AIR SÉNÉGAL INTERNATIONAL: Le Groupe Sahelian Air International se positionne
Dans un document structuré en huit points et dont copie nous est parvenue, les responsables du Groupe Sahelian Air ont fait une analyse du secteur du transport aérien au Sénégal et du cas d’Air Sénégal en particulier. C’est sur cette lancée qu’ils ont fait part de leur proposition pour résoudre ce qu’ils appellent « la problématique Air Sénégal International ».

« Suivant les informations recueillies mais non encore vérifiées, il semble que la dette globale d’Air Sénégal International soit évaluée à plus de 30 Milliards de FCFA (environ 46 Millions d’Euros) dont 10 milliards dus aux banques, à l’Etat et à divers fournisseurs et 20 Milliards au profit de la RAM, sa maison-mère actuelle. Cette dette envers la maison-mère est le principal frein à toute reprise d’ASI par un partenaire financier ou stratégique », ont-ils estimé.

Vu l’enjeu de chacune des parties concernées, poursuit le Groupe Sahelian Air, « l’Etat du Sénégal et la Royale Air Maroc, de défendre leurs propres intérêts et l’impossibilité d’une reprise d’ASI par un partenaire financier ou stratégique, il semble plus plausible d’axer ses efforts dans la résolution du conflit social à naître suite à l’arrêt imminent et prévisible des activités d’ASI et de favoriser une reprise d’ASI par des intérêts privés qui sont dans ce secteur et sur un plan continental ».

Aussi, afin d’éviter une plus grande perte d’image, Sahelian Limited (UK) propose une solution « viable et durable » regroupant les préalables suivants : « La Royale Air Maroc (RAM) cède, pour le Franc symbolique, ses 51% à la structure Sahelian Limited (UK), la dette d’ASI sur la RAM est négociée avec un moratoire sur 10 ans avec un différé d’une année tandis que les autres dettes feront l’objet d’un moratoire sur 5 ans avec un délai de grâce de 6 mois ». A cela, ce prétendant pour la reprise d’ASI ajoute que « la RAM doit remettre à disposition les 2 Boeing B737-700 pour une période de 12 mois, le Gouvernement du Sénégal s’engage à céder 34% de sa participation dans ASI pour ne conserver que 15% du capital d’ASI, les 34% de parts de capital sont cédés à Sahelian Air International, la maison-mère du groupe Sahelian Air (24%) et à notre partenaire financier (10%) ».

En contrepartie de l’acceptation de ces points ci-dessus, Sahelian Limited (UK) s’engage à maintenir l’activité actuelle d’Air Sénégal International et à conserver de façon durable l’entité juridique Air Sénégal International. Il promet aussi de maintenir les emplois actuels et revaloriser les salaires du personnel.

Sur le plan logistique, la Sahelian Limited (UK) se dit prête à mettre en place, dans un délai de 6 mois, une flotte adéquate pour le développement des activités aériennes intégrant tant le transport de personnes que de biens, grâce à une flotte composée d’un Airbus A330-200 pour les relations internationales, deux Airbus A319-100 pour les relations régionales, deux ATR 42-500 pour la desserte domestique. Ainsi, il prévoit dans son plan de céder, à moyen terme, 10% du capital d’ASI au personnel et 25% à des investisseurs privés sénégalais. Au passage, notre source, rappelle que Le Groupe Sahelian Air a été fondé par deux Sénégalais, deux Belges et un Français.

Cette multinationale ne compte pas s’arrêter là. Sans trop s’avancer sur cette question, pour des raisons stratégiques, dira notre source, la multinationale dit être prête à « mettre en place les moyens financiers nécessaires à la réalisation des investissements et la reconstitution d’un fonds de roulement suffisant ». Notre interlocuteur confie que « des banques africaines sont prêtes à investir dans ce projet ». Mais, a-t-il précisé, « leur investissement s’arrête dans le financement d’une partie du fond de roulement ».

Notre source assure que « l’offre de Sahelian Limited (UK) est immédiatement réalisable en collaboration avec nos partenaires techniques que sont Airbus Industrie, Sabre Airline Solutions, ATR et TASC Aviation ». Selon elle, cette offre est sujet au respect d’une procédure « simple » dont la signature d’un protocole d’accord avec le Gouvernement du Sénégal acceptant l’ensemble des points ci-dessus établis et la lettre d’intention de cession de part par la Royale Air Maroc exécutable après réalisation, par nos soins, d’un audit financier. A cela s’ajoutent « la réalisation d’un audit financier par un cabinet indépendant désigné par nos soins, la cession des 51% de la RAM au profit de la Sahelian Limited (UK), la mise en place de notre équipe de management ».

L’intégration d’Air Sénégal International dans le Groupe Sahelian Air Pour assurer une viabilité d’Air Sénégal International, dans un contexte de mondialisation et de concurrence agressive des compagnies européennes, le Groupe Sahelian Air pense qu’il est impératif que la structure reprise intègre un groupe aérien de taille continentale. A leur avis, cette intégration d’ASI dans le groupe Sahelian Air offrira « des économies d’échelle considérables pour une parfaite maîtrise des coûts, une flexibilité dans la fixation des tarifs aériens, une modularité des implantations d’Air Sénégal International à l’extérieur, un réseau aérien complémentaire et adaptable aux besoins de chaque structure ».

Entre autres avantages, ils ajoutent « une nette amélioration de la qualité des prestations fournies aux clients ainsi que la sécurité tant au sol qu’à bord et un produit plus adapté aux besoins de circulation des personnes et des biens tant sur le marché intérieur Africain qu’en dehors ».

Aussi, ajoute la même source, « nous offrons de redimensionner les activités d’ASI et d’en faire une compagnie sénégalaise de taille africaine qui aura pour objectif de développer un réseau régional de proximité (Afrique de l’Ouest), un réseau domestique au départ de Dakar vers les différentes capitales régionales du Sénégal, un réseau international vers Paris Orly (France) et Milan (Italie) ». Le Groupe Sahelian Air ambitionne également de mener « une activité « Charter » pour le développement du tourisme au Sénégal mais surtout l’organisation d’événements religieux tels que le pèlerinage à la Mecque ou le Magal de Touba ».

A leur avis, Air Sénégal International coexistera avec Sahelian Air Sénégal, autre filiale sénégalaise de Sahelian Air International SA. « Les deux structures seront en partage de code total (full codesharing) sur les réseaux développés par l’une ou l’autre des compagnies. Elles partageront, en autre, l’assistance au sol, le Handling, le Catering au départ de l’aéroport de Dakar ».

La même source avise que « Sahelian Air Sénégal développera un réseau aérien complémentaire à Air Sénégal International à savoir un réseau aérien régional (Afrique de l’Ouest et du Centre), un réseau international vers l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Asie et le Moyen Orient ». Elle précise que « les deux structures auront en commun leur politique de formation continue du personnel, la gestion des opérations aériennes, la gestion au sol, le passage, l’approvisionnement et la gestion technique de la flotte ».

Un nouveau Management pour Air Sénégal International Cette offre que des spécialistes jugent ambitieuse pour ne pas dire démesurée devrait nécessiter la réorganisation de l’équipe managériale d’Air Sénégal internationale. Dans le document reçu, il est noté que : « dès la signature de la cession des 51% de parts de la RAM, Sahelian Limited (UK) et le Gouvernement du Sénégal convoquent une Assemblée générale des actionnaires pour la mise en place d’un nouveau Conseil d’Administration et la nomination d’un Président Directeur Général ».

Selon notre source, ce Conseil d’Administration se composera de 7 membres dont un Administrateur représentant Sahelian Limited (UK), un Administrateur représentant Sahelian Air International, deux Administrateurs représentant le Gouvernement du Sénégal, un Administrateur représentant le partenaire financier de Sahelian Limited, deux Administrateurs extérieurs professionnels du transport aérien. Elle précise que « le Pdg prendra la direction de la compagnie entouré d’une nouvelle équipe composée d’un Directeur Financier, d’un Directeur Commercial, d’un Directeur des Ressources Humaines et d’un Directeur de la Qualité ».

Notre source a noté au passage que « le PDG d’ASI, qui est aussi le représentant de Sahelian Limited au Conseil d’Administration, est un cadre de l’aérien avec une grande expérience d’Air Sénégal Internationale pour y avoir occupé, jusqu’à ce jour, de hautes responsabilités managériales ».

Elle ajoute que « le Pdg d’Air Sénégal International sera, par ailleurs, membre du Comité de Direction du Groupe Sahelian Air qui regroupe notamment le Chairman de Sahelian Limited (UK), le Ppdg de Sahelian Air International, les Pdg des différentes filiales Sahelian Air africaines (8), le Chairman de la Sahelian Aircraft Leasing, société responsable et propriétaire de la flotte du Groupe, les Pdg des structures de maintenance et de formation aéronautiques ».

Bakary Dabo
Source SudQuotidien

Article Lu 11476 fois

Lundi 4 Mai 2009





1.Posté par bakk le 04/05/2009 08:48
j'espère que ça va aboutir pour l'intérêt des deux parties...........

2.Posté par marie le 04/05/2009 11:52
je souhaite que tout aboutisse dans la paix; on nous a donné tellement de détails que cela fait réver; vivement pour une nouvelle vie à ASI

3.Posté par Deug le 04/05/2009 11:53
Tant que le Sénégal n'arrête pas de faire de faux bonds, il changera des centaines de fois de partenaires et ça aboutira chaque fois à un échec. Jusqu'au jour où plus personne ne prendra au sérieux et ne fera confiance à ce pays.

4.Posté par NIAGASSE le 04/05/2009 12:19
JE VOIS KARIM DERRIERE TOUTES CES MAGOUILLES! IL FAUT DE TOUTE FACON GARNIR L AEROPORT DE DIASS! KI EST A KARIM ( deux senegalais? deux belges,un francais!!) KI SONT CES 2? JOURNALISTES DINVESTIGATIONS OU ETES VOUS?IL Y A TANT DE NEBULOSITES A AIR SENEGAL AIR MAROC ZAM-ZAM SAHEL AIR ET.......

5.Posté par pape le 04/05/2009 19:54
je souhaite la bienvenue au nouveaux reprenneur si tout ce quil evoque et sur verifier et signer

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State