Référence multimedia du sénégal
.
Google

REPORT DES ELECTIONS LOCALES : Le Ps promet de s’y opposer

Article Lu 1371 fois

Le Ps est catégoriquement opposé à tout report des élections locales du 18 mai prochain. Les socialistes l’ont fait savoir dans une déclaration sanctionnant sa réunion hebdomadaire d’hier, sous la présidence de son Secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng.



REPORT DES ELECTIONS LOCALES : Le Ps promet de s’y opposer
Dans sa déclaration, le Ps considère l’appel au dialogue politique de Me Abdoulaye Wade, déjà biaisé dans sa forme, comme un énième subterfuge, signe du désarroi d’un pouvoir qui vient de manifester sa fourberie avec la décision unilatérale de reporter les élections locales. A ce sujet, le Parti socialiste s’oppose à tout report des élections locales du 18 mai 2008 et appelle à la mobilisation et à engager le combat pour la tenue de ces élections à date échue. Le Ps fustige l’instrumentalisation, dans le cadre du sommet de l’Oci, de la religion à des fins purement politiciennes à propos d’une réunion de chefs d’Etat et de gouvernement qui, de toute évidence, ne changera rien dans le vécu quotidien des Sénégalais si ce ne sont les désagréments.

Dans cet esprit, la politisation à outrance du sommet paraît aux yeux des socialistes comme une vulgaire manœuvre de diversion dont l’objectif est de détourner l’attention sur les préoccupations actuelles des Sénégalais, durement éprouvés par une crise multidimensionnelle.

Le Bureau politique du Ps rappelle que ce sommet va se tenir dans un contexte de crise particulièrement aiguë pour le monde rural qui, en plus d’être confronté à une absence de revenus monétaires consécutive à la déstructuration de la filière arachidière, est livrée à elle-même.

Le Pa ajoute à ce tableau la crise du système éducatif qui prend une ampleur inquiétante sans que le gouvernement ne laisse paraître aucune disponibilité à relancer le dialogue social en panne.

Le Bureau politique plus sensible aux appels des travailleurs, à la détresse du monde rural et aux dures conditions de vie des populations, a relevé, pour s’en inquiéter, l’incapacité de Me Abdoulaye Wade à comprendre que les enjeux actuels dépassent largement le cadre réducteur du dialogue politique. Le Parti socialiste, toujours attaché au dialogue national, a désigné Me Abdoulaye Wade unique responsable de la rupture du dialogue politique pour avoir opposé une fin de non-recevoir sur l’initiative du Front « Siggil Sénégal » de renouer le fil du dialogue avec un pouvoir illégitime.

Source: Le Soleil

Article Lu 1371 fois

Jeudi 6 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State