Référence multimedia du sénégal
.
Google

RÉPONSE DU M.S.U AU RÉGIME DE WADE : «Les assises nationales ne seront pas une opération d’achat de conscience»

Article Lu 1453 fois


Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Mouvement pour le socialisme et l'unité (MSU), par le biais de son secrétariat politique permanent s'est penché sur le lancement solennel des Assises Nationales qui ont fait "paniquer" le régime "finissant" de Wade, qui a mis le pays dans une "sombre" situation économique et financière. Mieux, renchérit le document, "l'ébullition quasi permanente du front social avec ses grèves récurrentes ne sont que la conséquence du non-respect des engagements avec les organisations des travailleurs, mais aussi le rejet de tout dialogue avec les secteurs-clés de la nation (CNCR, UNACOIS, Enseignants, patronat, etc.
Toujours dans le même sillage, les camarades de Massène Niang dénoncent "la logique de gestion gabégique et antidémocratique de notre pays de la part du régime ainsi que son refus injustifié de participer aux Assises Nationales que les Sénégalais ont massivement pris en charge". Pour ces derniers, "ce refus n'est que la peur d'un bilan, d'un diagnostic qui prouverait aux Sénégalais et au monde entier comment notre pays est consciemment pillé". Car estiment-ils, "aux assises, il n'y aura ni filouterie, ni duperie et achat de conscience".
En outre, le secrétariat politique permanent du M.S.U. via le communiqué soutient : «Un diagnostic sans complaisance sera fait, mais aussi sans aucune visée mesquine, ni procès d'intention et surtout sans diversion". Attitudes qu'il attribue au régime de Wade, avant de rappeler que "l'objectif, c'est d'établir un diagnostic pour mieux appréhender les véritables origines de notre crise multisectorielle et multidimensionnelle et lui trouver une solution crédible, consensuelle et durable". Par ailleurs, le M.S.U. exige que cette entreprise de «`salut national n'occulte pas l'identification des prédateurs de notre économie et notre démocratie pour éviter à l'avenir une récidive.
Avant d'ajouter que "ce travail d'évolution et de recherche de solution ne sera pas effectué par les seuls acteurs politiques, mais par toute la nation pour éviter que les libéraux ne crient au règlement de comptes que nous pensons d'ailleurs inutile et préjudiciable à une cohésion nationale".

Source: Le Matin

Article Lu 1453 fois

Vendredi 6 Juin 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State