Référence multimedia du sénégal
.
Google

REPLIQUE - Ouza Sow : «Personne ne peut m’exclure de l’écurie Fass»

Article Lu 12289 fois

Les menaces d’exclusion, évoquées hier dans nos colonnes par le Secrétaire général de l’écurie Fass et par Moustapha Guèye samedi sur les ondes la Rfm, ne semblent point ébranler Ouza Sow. Ce dernier apporte la réplique en déclarant, à qui veut l’entendre, que personne ne peut l’exclure de Fass, encore moins le Tigre Tapha Guèye. Quant à Boy Nar, il tente de calmer le jeu en jouant balle à terre.



REPLIQUE - Ouza Sow : «Personne ne peut m’exclure de l’écurie Fass»
Ouza Sow dort du sommeil du juste. Le «papa chéri» de la cantatrice, Nabou «Ya Dane» n’est nullement perturbé par les menaces d’exclusion brandies par les membres de son staff. Particulièrement, par le secrétaire général de l’écurie, Malick Guèye, dans Le Quotidien d’hier, et par son frère, le Tigre de Fass, Moustapha Tapha, samedi sur les ondes de la Rfm.


Ayant besoin de maximum de concentration, le sociétaire de Fass estime que la seule chose qui vaille, pour lui, pour le moment, est son combat contre Jules Baldé, pourtant à l’origine de l’épée de Damoclès qui pèse sur sa tête pour avoir signé le contrat sans l’aval de son écurie.


C’est donc sur un ton ferme, que Ouza lâche au bout du fil : «Tapha Guèye peut avancer tout ce qu’il veut. Il peut parler et dire tout ce qu’il veut. Tout ce que je peux dire, c’est que personne ne peut m’exclure de l’écurie Fass. C’est ce que je tiens à dire pour le moment.»


C’est sur ses propos qu’il s’est limité, ne préférant pas être volubile sur la question, prétextant réserver sa réponse au lendemain de sa confrontation, se profilant à l’horizon d’une saison dont le démarrage officiel est pour aujourd’hui.

BOY NAR : «TAPHA N’A JAMAIS PARLE D’EXCLUSION»


Pourtant, le grand frère de Papa Sow semble verser dans une démarche ambiguë en usant du terme : «Ce n’est pas sûr», lorsqu’il s’est agi d’en savoir plus s’il va ou non poursuivre ses entraînements au sein de son écurie en vue de sa prochaine sortie.


Tapha Guèye 2, de retour d’Espagne, est dans la même posture pour s’être engagé dans une confrontation contre Papis Général sans l’autorisation de l’écurie du Président Momar Ndiaye. N’ayant pas encore débuté ses entraînements au sein de son écurie, l’ancien «émigré lutteur» verra son combat officialisé aujourd’hui auprès du Comité national de gestion (Cng) de la lutte avec le frère de son ancien manager, feu Pape Mbaye. Un ultimatum, tout de même, est lancé à l’encontre des deux «fautifs» qui ont été près à renoncer à leurs contrats pour ne pas se faire infliger une sanction.


Le secrétaire général de l’écurie, Malick Guèye, d’ailleurs, a eu à le souligner hier dans nos colonnes : «Rien n’est encore officiel concernant les sanctions. C’est au bureau de décider lors de sa prochaine réunion.» Une opportunité pour Ouza Sow, sous la «bannière de Fass», de prendre sa revanche sur son prochain adversaire, l’ayant, en 2000, dominé sur décision arbitrale. Le combat ayant été interrompu par son coéquipier Gris Bordeaux.


Quant à Boy Nar, à qui il est souvent reproché ses nombreuses sorties dans la presse pour s’indigner de sa non-prise en charge, il affirme ne pas croire cette rumeur d’exclusion de l’écurie Fass. «Aussitôt après son intervention sur la Rfm, j’ai appelé Tapha Guèye qui m’a dit que le terme exclusion n’est pas sorti de sa bouche. Ce n’est pas vrai, il n’y a rien. Tout cela c’est des bla-bla.»


Notre interlocuteur fait savoir dans son argumentaire «qu’il n’a été nullement question d’exclusion, mais d’une Assemblée générale que l’écurie doit, en perspective, organiser», soutient Boy Nar, qui révèle en avoir rit alors qu’il était en pleine séance de musculation dans une salle.


Les contre-performances sportives de Fass la saison dernière, avec 39 combats, pour 22 défaites contre 16 victoires et un nul, ont fini de faire le lit d’une écurie à problèmes. Et il est à craindre que les exclusions annoncées ne soient la sanction de trop.

Source: Le Quotidien

Article Lu 12289 fois

Mardi 21 Octobre 2008





1.Posté par roky le 21/10/2008 10:05
yènou nènela dal

2.Posté par Abdoul Aziz Koita le 21/10/2008 11:05
Ecurie Fass yora touko

3.Posté par bara le 21/10/2008 12:38
leeep moustapha gueye la wayemome diekhalna na bayi boyi deme way sof ba de .tapha est jalou

4.Posté par babacar mbengue le 01/04/2009 22:53
personne ne basculer fass il faut accepter que tapha est le chef de fil et c'est dieu qui l'a voulu ainsi et puis a part lui il n'y a pas d'autre "et enfin taha doit tout faire pour gagner son prochain combat face à balla gaye 2sinon se sera le desordre pour toute sa vie

5.Posté par babacar mbengue le 01/04/2009 22:56
tapha fait tout pour gagner ton prochain combat car c'est trés important pour ta vie "terminer en beauté c'est vraiment merveilleux"

6.Posté par payou le 15/03/2010 18:57
il faut être ensemble pour devenir les meilleurs svp lutteur supporter membre coach tout s unir dernier écurie

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 14:08 Ronaldo-Messi, des échanges surprenants

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State