Référence multimedia du sénégal
.
Google

RENOUVELLEMENT DES TAXIS : Le parc s’étoffe de 89 véhicules neufs

Article Lu 11100 fois

Un lot de 89 véhicules a été remis hier à des bénéficiaires membres d’organisations de chauffeurs de taxis pour le renouvellement du parc. C’est la suite de la concrétisation de la modernisation engagée du parc des taxis urbains de Dakar.



RENOUVELLEMENT DES TAXIS : Le parc s’étoffe de 89 véhicules neufs
Le programme de renouvellement des taxis a connu hier, une troisième phase bien concrète avec la remise de 89 taxis urbains aux deux mutuelles d’épargne et de crédit, Mectrans et Mectaxi. Un lot qui vient donc s’ajouter aux 105 véhicules « Samand » de Sen Iran Auto. Et cela concrétise et de manière très sûre, cette vision novatrice du Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, de redonner au Sénégal une image de marque, en dotant la capitale, la principale porte d’entrée, de taxis urbains de qualité. D’où cette option d’ailleurs de choisir comme point de départ de l’opération modernisation des taxis, l’aéroport et les grands hôtels.

Un projet bien soutenu par les partenaires iraniens de Sen Iran Auto dont l’implantation d’une usine de montage de véhicules au Sénégal va sans doute, en plus de sa contribution à la révolution dans le transport urbain, faire du Sénégal, un pionnier dans la sous-région. Parce que l’ambition de Sen Iran dont les prévisions de fabrication sont estimées à 10 000 véhicules par an, est de doter le pays de véhicules fabriqués au Sénégal et par des Sénégalais, en respectant des fondamentaux, notamment la rapidité, la sécurité et la qualité de service.

Cet engagement a été apprécié hier au cours de la cérémonie présidée par le secrétaire général du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres, des Télécommunications et des Tic, Bassirou Guissé. Il avait à ses côtés le Directeur général du conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud), M. Soudou Diagne, des responsables et membres des mutuelles bénéficiaires, ainsi que des responsables du Fpe qui, comme lors du renouvellement des cars rapides, a joué également un rôle fondamental dans le montage de l’opération des taxis urbains. Le secrétaire général du ministère de l’équipement, M. Guissé, s’est dit convaincu que cette collaboration va se poursuivre et se renforcer. Parce que : « le projet de modernisation du parc de taxis devrait continuer et, à ce titre, l’appui de partenaires financiers de l’envergure du Fpe est indispensable », a-t-il indiqué.

Dans une perspective d’industrialisation, le soutien de Sen Iran Auto est aussi perçu comme une contribution à la concrétisation des projets majeurs du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, visant à assurer le transfert des technologies de pointe.

M. Bassirou Guissé qui est d’avis que le montage des véhicules au Sénégal est surtout source d’emplois, a particulièrement invité les bénéficiaires à être conscients des efforts fournis par l’Etat pour concrétiser le projet et, plus particulièrement, par l’allègement de l’opération. « Ce qui est attendu de vous, c’est une exploitation moderne des véhicules neufs dont vous disposez désormais », a notamment souhaité M. Guissé, selon qui ces véhicules devront être équipés de compteurs fonctionnels et faire l’objet d’entretiens réguliers en relation avec Sen Iran qui a promis de fournir un service après-vente de qualité.

En plus de son engagement à accompagner tout le processus de modernisation des taxis, et de fournir aux Sénégalais un service fiable et de qualité, le patron de Sen Iran Auto, M. Abdourahmane Ghalambar, a exprimé l’ambition de sa société d’exporter vers les pays voisins.

« Dans toute la sous-région, nous allons distribuer nos véhicules fabriqués au Sénégal et aux mains d’ouvriers Sénégalais », a-t-il assuré. Et le principal objectif est, selon lui, le transfert de technologie acquise au bout de longues années d’expériences. Cela est déjà en route avec les programmes de formation en cours et l’envoi d’un groupe d’ouvriers en Iran. « C’est le meilleur projet de l’Afrique de l’Ouest », a également soutenu Abdourahmane Ghalambar pour réaffirmer ainsi sa volonté de contribuer à la modernisation du secteur des transports au Sénégal. Une initiative bien accueillie et saluée par les responsables de Mectrans et Mectaxi, respectivement Modou Thior et Ndongo Fall.


Adama MBODJ
Source Le Soleil

Article Lu 11100 fois

Mardi 19 Août 2008





1.Posté par ndiagarèy le 19/08/2008 14:38
Parce que l'info est plus que positive pour Wade et pour le Sénégal qu'il n'y a pas de commentaires.
Les sénégalais de la diaspora sont-ils devenus subitement apatrides? Cey? Wayé kouy yéé walla kouy indi fitni khamalni si yaw lay dallaat rek.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State