Référence multimedia du sénégal
.
Google

RENCONTRE GOUVERNEMENT-ENSEIGNANTS : Nouvel échec à cause de l’Ird

Article Lu 1728 fois

Malgré la médiation entreprise par le chanteur Youssou Ndour, les enseignants et le gouvernement n’arrivent pas à trouver une solution à la crise scolaire. Convoqués hier par le Premier ministre, les secrétaires généraux des syndicats d’enseignants ont encore une fois rejeté les propositions du gouvernement.



RENCONTRE GOUVERNEMENT-ENSEIGNANTS : Nouvel échec à cause de l’Ird
Selon le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, de l’Emploi et des Organisations professionnelles, Mme Innocence Ntab Ndiaye, la question de l’Ird reste la pomme de discorde entre les deux parties. Pour régler définitivement cette question qui continue de plomber l’école sénégalaise dans sa crise, le gouvernement du Sénégal a débloqué une enveloppe supplémentaire de 500 millions de FCfa qui vient s’ajouter aux 7 milliards initialement prévus pour 2009. « 500 millions ont été ajoutés à cette enveloppe de 7 milliards, 8 milliards et 9 milliards prévus sur une période de 2009-2011, c’est-à-dire 7 milliards en 2009, 8 milliards en 2010 et 9 milliards en 2011 »,, a indiqué Mme Innocence Ntab Ndiaye. « Malgré cet effort du gouvernement les syndicats nous ont notifié une autre contre proposition qui donne un total de 21 milliards. Autrement dit, trois fois ce que le gouvernement propose. L’écart est trop grand vu le contexte économique que traverse le Sénégal », a déclaré le ministre de la Fonction publique. En réponse au ministre, le secrétaire général du Sudes, Mamadou Diouf, a réfuté la somme de 21 milliards de F.cfa évoqués par Mme Innocence Ntab. Selon lui, « nous avons demandé 15.000 F par enseignant et par mois, c’est le gouvernement qui a avancé le chiffre de 21 milliards. Nous ne savons pas d’où il provient », a dit M. Diouf. Et d’ajouter « nous savons par contre que le gouvernement a proposé une somme de 500 millions de F.cfa qui équivaut à 759 F.cfa par enseignant et par mois. Ce qui est insignifiant vue le contexte économique de l’enseignant », a conclu Mamadou Diouf.

Eugène KALY
Source Le Soleil

Article Lu 1728 fois

Jeudi 23 Avril 2009





1.Posté par baye le 23/04/2009 10:32
continuer a lutter jusqu a avoir satisfactions totale et s'il te plait ne lever le mot d'ordre pour sauver l annee et revenir l'annee prochaine nous fatiguer avec les memes revendications .Une lutte ,c est une lutte il faut aller jusqu au bout et avoir gains de cause une bonne foie et toute .

2.Posté par viva le 24/04/2009 00:51
donnez aux instituteurs l'IRD. ils en ont besoin. j'en sais quelque chose.

3.Posté par thiago le 21/05/2009 05:00
chers collegues la fin justifie les moyens.....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State