Référence multimedia du sénégal
.
Google

REMPLACEMENT DE LA POINTE DE SANGOMAR 50 MILLIARDS F CFA POUR UN AIRBUS A320

Article Lu 1538 fois

L’Etat du Sénégal a effectué une commande d’un avion A 320 chez Airbus. Et si cette information n’est pas connue de l’Assemblée nationale encore moins de beaucoup de Sénégalais c’est parce que l’argent (quelque 50 milliards de francs) qui a servi à faire la commande ne provient pas des caisses de l’Etat, mais plutôt d’un des amis du Sénégal. L’avion sera sous peu au Sénégal, car il doit être retouché après construction, pour les besoins de le rendre digne d’être l’avion du Président du Sénégal. Si du côté de l’aviation civile on soutient que c’est l’armée qui gère l’avion présidentiel et qu’elle n’en sait rien, du côté du Palais, personne ne veut confirmer ou infirmer l’info, serment oblige.



REMPLACEMENT DE LA POINTE DE SANGOMAR 50 MILLIARDS F CFA POUR UN AIRBUS A320
«C’est déjà fait, on a passé la commande d’un avion A 320 chez Airbus». Ces propos sont ceux d’un proche collaborateur de Me Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal. Il répond à des interpellations sur la situation que vit le premier de tous les Sénégalais. Depuis un certain temps, Me Abdoulaye Wade est obligé d’affréter les avions d’Air Sénégal International, lors de ses déplacements. Tel a été le cas dernièrement, lorsque Me Wade s’est rendu à Accra au Ghana. Et, il avait d’ailleurs parlé des désagréments à des voyageurs de cette compagnie, qui ont vu leur vol renvoyé. Et à en croire cette autorité, la commande a été faite, il y a longtemps. Et normalement l’arrivée de l’avion au Sénégal ne devait plus tarder. Il y a des aménagements à faire après la construction de l’avion. Car Airbus construit des avions A320 destinés au transport, mais puisque ce sera un avion présidentiel, il faut des retouches, pour le rendre digne d’un chef d’Etat. En plus des 40 milliards, le prix d’un A 320, il faut 10 milliards de plus pour réaménager l’avion. Joint au téléphone les responsables de l’aviation civile ont déclaré ne pas être au courant de cette commande. Mais notre source basée du côté du palais présidentiel signale que cette commande ne concerne que l’armée. Car l’avion présidentiel relève du commandement. Elle a aussi ajouté que l’argent qui a servi à faire cette commande ne provient pas des caisses de l’Etat du Sénégal. Mais ce sont des amis du Sénégal, qui veulent participer à leur manière au prochain sommet de l’Oci (Organisation de la Conférence Islamique) qui ont déboursé de l’argent. Il a ajouté que l’avion serait à Dakar sous peu. Car la «Pointe de Sangomar» est Off depuis quelque temps. Du côté du palais, des voix autorisées ont soutenu ne pas être au courant d’une telle commande, tout en refusant d’être cité dans le papier même pour ces mots.

Latir MANE
Source: L'observateur

Article Lu 1538 fois

Mardi 10 Juillet 2007





1.Posté par leuz le 10/07/2007 16:04
On s'en fou que l'argent provienne de l'Etat du Sénégal ou pas. Nous espèrons tout simplement que cette info soit une intoxe car sinon il serait inadmissible pour les sénégalais de supporter encore une fois ces dérives du président. N'est ce pas là un signe de vrais patriote que de re-dépenser cette somme dans l'économie du pays. Un pays qui apparemment est à l'agonie. J'espère que information bii mom dou deug!

2.Posté par max le 10/07/2007 18:04
on est fatigue prions le bon dieu pour que cela ne soit vrai

3.Posté par le sénégal est foutu le 10/07/2007 20:11
pauvre de nous; ou vas t ont avec un president fou

4.Posté par Diop Sarr le 10/07/2007 20:55
Naïvete et rêverie
A croire certains articles qui circulent depuis quelque mois sur le sénégal, ce pays est devenu un eldorado pour des donatteurs du Golf qui ne save quoi faire de leur petrodollars : on enttend parler de financement (garcieux selon certains) de la nouvelle capitale à coup de 15000 milliards CFA, de nouveau hotels à coup de centaines de milliard, d'avion présidentiel à coup de 50 milliards .de 16 milliards pour le tronçon routier entre les mamelle et l'aéroprt en passant par le virage etc. Arrêttons de rêver et ayons les pieds sur terre. Le Sénégal compte tenu de son niveau economique ne peut pas incurgiter toutes ces milliards virtuels qu'on agitte par cipar là. Nous somme un pays sous developpé moins classé que la Gambie voisine au plan de l'indice du developpement humain dépendant de l'aide exterieur. L'illusion de quelque chantiers privés à Dakar à base de blanchiment decapitaux ne doit pas nous faire oublier le sénégal profond.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State