Référence multimedia du sénégal
.
Google

REMIS DES HUEES ET DES BRASSARDS ROUGES : WADE MET EN GARDE L'OPPOSITION

Article Lu 1674 fois

Le secrétaire général national du Pds qui bouclait hier sa tournée ‘économique’ sur le boulevard du Général De Gaulle, ne doute point de la victoire de sa coalition. Ce faisant, il a mis en garde l’opposition contre toute violence susceptible d’entacher cette victoire. Et prévient-il, ‘le gouvernement maintiendra l’ordre’.



REMIS DES HUEES ET DES BRASSARDS ROUGES : WADE MET EN GARDE L'OPPOSITION
C’est un Abdoulaye Wade remis de ses dernières déconvenues qui a présidé hier, sur le boulevard du Général de Gaulle (ex-Allées du Centenaire), le meeting de clôture de la Coalition Sopi 2009 en direction des élections locales de demain. Et de son avis, la victoire de son camp ne fait l’objet d’aucun doute car, pense-t-il, les Sénégalais savent apprécier la réalité de ses réalisations. ‘C’est la vérité que l’on connaît déjà qui va apparaître dans ce pays où j’ai fait des réalisations pendant neuf ans et qui n’existent dans aucun pays africain’, dit-il. Ce qui le pousse à mettre en garde l’opposition contre toute forme de violence pouvant émailler ces élections. ’J’exhorte les Sénégalais à aller voter dimanche dans la tranquillité et dans la paix.Le gouvernement maintiendra l’ordre’, déclare le secrétaire général du Pds, revigoré par la grande mobilisation de ses militants à cette occasion. D’où cette conviction : ‘Avec une telle masse, on n’a pas besoin de violence. Cette masse suffit à dissuader les apprentis-sorciers.’ Une allusion non voilée aux opposants à qui il demande d’arrêter la comédie.
Pour Me Wade, la défaite de l’opposition aux élections locales a été déjà consacrée par ses propres investitures et par la volonté de triomphe de la Coalition Sopi 2009. Se fondant sur son absence dans 146 circonscriptions sur les 543 que compte le pays, Wade de se poser la question : ’Comment, avec un retard de 146 circonscriptions sur 543, l’opposition peut-elle espérer gagner ? Sa défaite est consacrée par ses propres investitures. C’est cela la vérité’, dit-il. Parce que l’opposition est absente dans des circonscriptions qui concentrent 639 721 inscrits, la cause est entendue, selon Me Wade. D’où leur objectif qui est maintenant d’augmenter la différence avec ceux qui sont loin derrière leur coalition. Tout en ironisant que ces opposants qui sont en fin de carrière, doivent simplement aller à la retraite avec lui et laisser les jeunes continuer à diriger le pays. Avant de pointer un index accusateur sur cette frange qui, de ses dires, est en train de compromettre l’avenir des enfants par des grèves ‘politiques’ sans fondement.

Face à tous les ténors de la famille libérale de Dakar et réagissant aux nombreuses manifestations de mécontentement qui ont jalonné sa tournée à l’intérieur du pays, le chef de l’Etat a fait savoir que le problème des brassards rouges est le résultat des mécontentements issus des investitures de son parti qui, reconnaît-il, n’ont pas été faites de manière démocratique. ‘Certains ont trafiqué les listes au dernier moment. Alors, le dernier message que j’ai décodé, ce sont des jeunes qui ne sont pas contents’, assène Me Wade.

Ibrahima DIAW

Source: Walfadjri

Article Lu 1674 fois

Samedi 21 Mars 2009





1.Posté par iseck70 le 21/03/2009 18:19
le front national dispose de toute la technologie pour apprecier à la virgule les resultats exacts des prochaines elections monsieur wade si vous voulez preserver notre pays d'une guerre civile alors il faut aucune interference sur le deroulement du vote et la declaration des resultats si vous comptez sur les forces de l'ordre ou l'armee ils vous reservent une tres grande surprise mis à part vos calots bleus que vous avez fait recruter dans la police ,plus de la moitie des forces de l'ordre se sont engagès à etre avec le peuple.

2.Posté par degg le 21/03/2009 19:32
Ton discours confirme encore que tu prends les senegalais comme des idiots. Tu sais bien ke tu es fini et ke ton regne l'est aussi. Tu ne changeras jamais notre decision a voter contre toi et les VOLEURS ki t'entourent. ARRETES DE NOUS MENTIR. ON A COMPRIS TON JEU>

ABLAYE ABAL NIOU YAW AK SA NDIABOTE. FOUTEZ LE CAMPS PENDANT KIL EST ENCORE TEMPS.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State