Référence multimedia du sénégal
.
Google

REMANIEMENT: Gorgui rassure encore les ministres du gouvernement

Article Lu 12638 fois


REMANIEMENT: Gorgui rassure encore les ministres du gouvernement
Scandale Awa Ndiaye est-elle ministre de la Famille ou ministre de Rimka Ibn Bour Saloum ? Chaque fois qu’elle reçoit une femme, elle balance : « diapalène Karim » (soutiens Rimka). C’est son plein droit. Ce qu’on ne comprend pas, alors pas du tout, c’est qu’elle distribue par ci, par là l’argent du contribuable pour arriver à ses fins. Hier, nous vous disons que sa chanteuse préférée, Kiné Lam, avait été huée et encore huée après avoir prononcé les noms de Gorgui et de son fiston. Eh bien, nos radars et antennes ont capté une information pour le moins scandaleuse. Parce que tout simplement, Kiné Lam a chanté Rimka dans une de ses tubes, Eva lui a offert la rondelette somme, tenez-vous bien, de 8 millions de FCFA avec en prime un billet pour la Mecque cette année même. C’est vraiment triste en ces temps de dèche générale. Rabroués On connaissait les grosses colères de notre Gorgui international, mais on ne savait pas que Mame Cheikh, le Premier ministre, savait aussi taper sur la table. La preuve, lors du conseil présidentiel sur l’investissement hier. Alors que le Pm avait ouvert les débats, le président du Conseil national du patronat a pris la parole. Mais au lieu de poser des questions comme le demandait Mame Cheikh, Baïdy Agne s’est mis à faire des…commentaires. Immédiatement, Hadjibou fait comprendre au boss des boss du Cnp qu’ils n’étaient pas là pour…écouter des commentaires avant de lui demander tout bonnement d’aller voir ailleurs ! Visiblement pris de court par la réaction du chef du gouvernement, Baïdy Agne est sorti de la salle. Alors que les gens croyaient qu’il avait boudé, il reviendra quelques minutes plus tard. Après Baïdy Agne, c’était au tour d’un autre gros calibre. Rabroués (bis) Eh oui, n’ayant pas saisi les remarques du chef du gouvernement en direction de Baïdy Agne, Magnick Diop du Meds, pourtant très ami-ami avec le Pm, s’est lui aussi mis à faire des commentaires, après avoir demandé la parole. Lui aussi sera stoppé net par Mame Cheikh qui voulait des questions, rien que des questions. Il fallait voir l’ami Mbagnick Diop complètement dépassé par les vérités de Hadjibou Soumaré. Mame Cheikh Restons avec ce conseil présidentiel sur l’investissement pour poser une question. Qui est le technicien numéro I du Sénégal ? Mame Cheikh, selon notre Gorgui international. Hier en effet, le micro de Prézi, qui prenait la parole lors du conseil, avait des bobos. Alors que Gorgui demandait qu’un technicien vienne réparer ce topo, Mame Cheikh a pris son micro pour le placer devant sa Majesté. Touché par le geste de son Premier ministre, Wade a balancé tout de go : « Je ne savais pas que j’avais le meilleur technicien du Sénégal à mes côtés ! ». Remaniement Pour finir avec le conseil présidentiel, cette petite boutade de Gorgui. Estimant que certains ministres paniquaient dès qu’on parlait de remaniement ministériel, Gorgui les a rassurés, histoire de les pousser à travailler. En effet, Prézi dira que pour le moment il est satisfait d’eux et que par conséquent un remaniement n’est pas à l’ordre du jour. Ce que nous confirmons encore nous qui disions que ça va bouger vers janvier prochain. Foi de nos radars sensibles. Transmission Voilà un dossier qu’on allait oublier et qui a discrètement bougé. Il s’agit de la plainte déposée par le patron de Jean Lefebvre Sénégal (Jls)) Bara Tall contre l’Etat du Sénégal. Selon nos informations, le dossier qui a été évoqué à deux reprises, a été reporté pour jugement lors de la première semaine de décembre. C’est la première chambre qui pilote le dossier. Pour tout simplement vous dire que l’affaire est balèze et qu’on assistera à un procès qui ne manquera pas de piquant. Visite Nous vous disions que samedi dernier, Macky Sall était reçu par le khalife de Darou Khoudoss (et non de Darou Mouthy comme nous l’écrivions), Serigne Ahmadou Mactar Mbacké. Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’avant ce déplacement, l’ancien président de l’Assemblée nationale a été reçu par un gros, très gros calibre de Touba. Il s’agit de Serigne Cheikh Maty Lèye, considéré comme le numéro II de la ville sainte. Le marabout était en visite aux Hlm Grand Yoff sur invitation de Serigne Abdourahmane Mbacké Ibn Gaindé Fatma. Samedi donc, Cheikh Maty Lèye a reçu durant plus d’une heure l’ancien maire de Fatick. Inutile de vous dire que rien n’a filtré des échanges. Zidane Restons avec l’ancien président de l’Assemblée. Pour dire que ce dernier a un soutien de taille : Zidane Lô. Sans blague alors et ce ne sont pas ses partisans qui nous démentiront. La preuve, samedi dernier, lors d’un rassemblement organisé à Darou Mouhty par l’ancien ministre. Zidane, qui a rendu un vibrant…hommage à Macky Sall, a regretté sa démission du Pds. Avant de commettre la totale par ces temps qui courent, c’est-à-dire vanter les mérites de Mbaye Ndiaye et cie qui selon lui ont défendu des « principes ». On ne sait pas trop quelle mouche a piqué Zidane, qui sait pourtant que tout ce qui touche à Macky est actuellement mal perçu au Palais, mais le gars a aussi tiré sur ceux qui « n’osent pas dire la vérité au Président ». « Diadieuf waay ». Déférés Deux trafiquants notoires de drogue ont été déférés hier au parquet de Dakar, pris qu’ils étaient par les hommes du lieutenant-colonel Moussa Fall de la Section Recherches de la gendarmerie nationale. Selon nos radars et antennes, il s’agit d’un individu qui se dit Sierra-Léonais et d’un Gambien. Ces derniers, qui sont tombés à Liberté VI Extension, ont été pris avec de la cocaïne et 10 kilogrammes de poudres qui sert à « couper » la drogue, comprenez la substance qu’on mélange avec la cocaïne pure. Apparemment les gars sont des trafiquants notoires même si avec les pandores, ils n’ont pas voulu trop claquer la langue, sans doute pour éviter des représailles. Quoiqu’il en soit, ils ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt tandis que la Section recherches qui compte tirer cette affaire au clair poursuit son enquête. Carabane Toute l’eau qui entoure des îles ne suffirait pas à éteindre le feu qui brûle en Alioune Sarr, à l’endroit des certains politiciens. Des députés ont osé dire sans un battement de cils, à l’Assemblée Nationale, que le quai de Carabane a été inauguré. C’est faux et archi faux, Alioune Sarr, Président de l’association pour le développement de l’Ile de Caravane et coordonnateur des îles de la Casamance est bien placé pour dire que cette info est du pipo et pour cause. « J’y étais avec Abdoulaye Baldé, Innocence Ntap Ndiaye, Souleymane Ndéné Ndiaye et j’ai procédé à la pause de la première pierre le 26 janvier 2008, je vous assure qu’on en est là, rien n’a été fait, quelle honte ». En voilà un qui n’est pas content ! Cour suprême Après un accouchement difficile, c’est demain que Pape Omar Sakho et Abdoulaye Gaye, respectivement président et procureur général de la Cour suprême seront installés dans leur fonction. La cérémonie sera présidée par Gorgui himself, président de la République, chef supérieur des armées, « de l’Assemblée nationale, du Sénat » et président du Conseil supérieur de la magistrature. Enseignants Ça va chauffer pour Kalidou Diallo s’il ne trouve pas une solution rapide aux revendications posées par les enseignants. Hé oui, de sources sûres, les enseignants vont débrayer demain mercredi à partir de 10h. Ce, pour permettre aux représentants des régions de se prononcer sur la proposition faite par le gouvernement. Seulement, ce qu’on nous annonce n’augure rien de bon pour Kalidou Diallo. En effet, ceux qui se sont déjà réunis ont déjà rejeté la proposition. Enseignants (bis) L’intersyndicale de l’enseignement change de boss. Après des mois de bons et loyaux services, Marième Sakho Dansokho du Sypros passe le témoin à Mamadou Diouf du Sudes. En tout cas, félicitations à madame Dansokho. Elle a su, depuis qu’elle est là, tenir la barque avec compétence. Très posée, elle a mené le combat des enseignants avec fermeté, détermination et rigueur. Petite question pas saugrenue : Mamadou Diouf pourra-t-il négocier « normalement » avec Kalidou Diallo ? Hé oui, pour le contrôle du Sudes et de la Csa, Mamadou Diouf avait battu de quelques petites voix… l’actuel ministre de l’Education. Démence Attrait à la barre pour violence à ascendant, Pape Meïssa Ndao, a pris une peine de 2 ans de prison. Mais il faut dire que le gars manifestement ne jouit pas de toutes ses facultés mentales. Certes, cela n’a pas été confirmé par l’homme de l’art, mais durant tout le procès, il n’a cessé de se comporter comme un débile. Jamais il n’a voulu obtempérer, pourtant le Président l’a sommé à plusieurs reprises de se taire. Mais, rien n’y fit, tantôt il parle à sa mère, tantôt il se met à soliloquer. Et quand l’occasion lui a été donnée de s’exprimer, il se contente de jurer que jamais il n’a battu sa mère. Quant à celle-ci, elle a déclaré le contraire, même si elle reconnaît que de tous ses enfants, c’est lui qu’elle chérit le plus. Une affirmation que justifie d’ailleurs les larmes de la maman lorsque le Tribunal a prononcé la sentence. Reste maintenant à savoir si la prison est vraiment le lieu indiqué pour un prévenu qui visiblement n’est pas sain d’esprit.

Mbour Comme nous vous l’annoncions, l’assemblée générale d’une partie de la section communale de Mbour dirigé Pape Birame Ndiaye, directeur de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna) et El Hadji Guèye, ancien chef de cabinet du maire de Mbour, s’est tenue au Cdeps de la ville en présence de nombreux militants. Pape Birane Ndiaye, parlant aux militants, est revenu sur l’historique des relations entre le Président de la République et son ancien Pm, comprenez Macky. Pour justifier la position de Wade mais aussi des députés qui ont débarqué l’ancien maire de Fatick du perchoir. Avant « nak » d’interpeller publiquement le député Omar Sy pour qu’il clarifie sa position vis-à-vis de la ligne de conduite et des principes du Pds. Pour vous dire que la bataille pour la conquête de la mairie de Mbour fait rage. Grève Pour la deuxième fois depuis l’ouverture des classes, les élèves du lycée de Khombole ont déserté hier les salles de classe. C’est dans le cadre d’un mot d’ordre de grève de 72 heures renouvelables décrété autour d’une plate-forme revendicative. Ils réclament un nombre suffisant de professeurs et de salles de classe mais aussi l’achèvement des travaux des nouveaux locaux du lycée entamés depuis 2005. Pour mieux se faire entendre, les élèves ont fait un tour du côté de la mairie pour un sit-in devant l’institution municipale avant de rentrer et prolonger tranquillement leur week-end.

Source: L'as

Article Lu 12638 fois

Mardi 18 Novembre 2008





1.Posté par bayfall le 18/11/2008 20:50
li loumou mome

2.Posté par mett le 18/11/2008 23:40
desole mais comprend rien a ca

3.Posté par peul bou mér le 19/11/2008 10:28
mais toi aussi mett ne me dis pas que t'as pas compris que cet article a été redigé par qq1 qui pourrait tout être sauf journaliste. De la vraie ratatouille: Titrer par remaniement pour ensuite parler de visite de Macky chez un mara, de réunion de je ne sais quoi à Mbour de trafic de drogue, mais même un élève de CM2 aurait pu faire mieux

4.Posté par abdoul ahad diop le 19/11/2008 11:09
Ayez un peu le sens du discernement. Ce n'est pas un article et comment pourrait-il l'être. Il s'agit siplement des "off" de l'As rassemblés.

5.Posté par alain le 19/11/2008 14:37
personne n a besoin de rentrer dans ce gouvernement.........ou rien ne marche le peys est a genou....................ecrase par le poids d un president qui ne sait pas gere...................

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State