Référence multimedia du sénégal
.
Google

RECONQUÊTE DU SINE : Les libéraux peuvent-ils relever le défi ?

Article Lu 1537 fois

Le coeur du Sine battra-t-il pour les Libéraux à l’occasion des prochaines échéances électorales ? La présidentielle de 2012 est un nouvel horizon pour la mouvance présidentielle organisée en coalition “Sopi pour Demain” après le basculement de Fatick dans le camp de “Benno Siggil Sénégal, le principal cadre de l’opposition. Radioscopie des ambitions des uns et des autres.



RECONQUÊTE DU SINE : Les libéraux peuvent-ils relever le défi ?
Meetings tous azimuts, ralliement de responsables de l’opposition... Les libéraux peuvent-ils gagner le pari de la reconquête du Sine ? La mission semble difficile avec l’ancrage de l’opposition dans cette partie du Sénégal lors des dernières élections locales, même si les responsables locaux affichent leur optimisme.

Lors des dernières élections locales, la Mouvance présidentielle a perdu l’ensemble des collectivités locales du département de Fatick.

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés peuvent-ils renverser la tendance ? Mission difficile, mais pas impossible, déclare Sitor Ndour, responsable libéral à Fatick. « Le travail n’est pas aisé, mais le combat peut-être remporté. Ma conviction est que nous gagnerons le duel de 2012 », insiste le directeur du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (Coud). Comment parvenir à cette victoire ? « Il faut travailler et c’est ce que nous sommes tous en train de faire le week-end », souligne-t-il.

Depuis quelques temps, les responsables libéraux se signalent de plus en plus dans le Sine à travers des meetings dont celui organisé récemment par le ministre d’Etat, chargé du Fesman, Mame Birame Diouf à Samba Dia, une localité de la région de Fatick. La rencontre a été présidée par le président de Sénat, Pape Diop. Les libéraux y annonçaient la reconquête du Sine. Ils avaient également demandé à l’ancien Premier ministre, Macky Sall, de revenir au bercail.

« Si Macky Sall ne revient pas au Pds, nous allons écraser sa base politique. Nous allons le battre à plate couture aux élections de 2012. Macky Sall n’aime pas le Sine. Sinon, il aurait accepté la main tendue du président Abdoulaye Wade », avait affirmé le ministre d’Etat. M. Diouf avait également organisé un autre rassemblement à Diakhao.

De son côté, Sitor Ndour s’est aussi signalé à travers des visites de proximité, « le débauchage » de responsables locaux de l’opposition dont Sémou Diouf, membre du Comité central du Parti socialiste (Ps) et Cheikh Diouf, du Rassemblement pour le peuple (Rp). M. Ndour annonce également le ralliement de responsables de l’opposition à Ndangane, Patar et d’autres localités du Sine. Au moment où Matar Ndiaye, un autre leader local, tenait un meeting dans la commune. M. Ndiaye parlait ainsi de « reprise en main de la situation ».

Unité des militants

Cependant, même si la volonté de « reconquérir le Sine » est affirmée par les leaders locaux, ceux-ci ne semblent pas s’entendre sur une stratégie commune. Et pour preuve, les meetings sont organisés séparément. « Il faut qu’on le fasse dans l’unité. Ce serait la meilleure solution. Le travail dans l’unité est meilleur que celui en ordre dispersé », avertit Sitor Ndour qui précise : « en 2012, même s’il y a des divergences, tout le monde vote pour le président de la République puisque tout le monde soutient sa candidature ».

Dans une interview accordée au « Soleil », Matar Ndiaye a également insisté sur l’unité. La traduction en acte concret de ce souhait est-elle possible ? Les libéraux doivent d’abord résoudre l’équation du leadership local. La concurrence semble être lancée entre le directeur du Coud et le ministre d’Etat, Mame Birame Diouf. Se prononçant sur l’absence des responsables locaux à son meeting, l’ancien ministre de la Culture avait parlé « d’erreurs graves », ajoutant que l’essentiel c’est de soutenir Wade. « Je ne m’érige pas en leader, mais on ne peut pas ignorer la réalité au plan politique. Les gens ont trouvé en moi un homme avec qui ils pouvaient travailler », tente de répondre Sitor Ndour qui liste les démissionnaires de l’opposition qu’il a récemment accueillis. « Il faut du sang neuf, du renfort. Cela, le président de la République l’a compris en nous appelant à ses côtés », souligne-t-il. L’ancien lieutenant de Macky Sall annonce des contacts avec des leaders libéraux de la commune et du département.

Les partisans de Cheikh Kanté, l’opérateur économique qui avait conduit la liste de la Mouvance présidentielle dans la commune de Fatick aux élections locales, semblent se soustraire de la dynamique unitaire engagée par Sitor Ndour.

Renouvellement des instances

« La direction du Pds doit mettre tous les responsables sur le même pied », dénoncent-ils lors d’un point de presse tenu récemment à Fatick. Rappelant les moyens qu’aurait injecté M. Kanté dans la campagne électorale, ils ont demandé la reconnaissance de ses efforts par le Pds. La réplique ne s’est pas fait attendre. Dans quelle localité on a mis les responsables sur le même pied ?, s’interroge Sitor Ndour, qui souligne : « les responsables, on leur octroie des responsabilités compte tenu de leur dimension politique. C’est le terrain qui détermine les leaders. On ne s’autoproclame pas leader. Il y a des gens qui ont lamentablement perdu dans leur bureau de vote. Le parti a fait une lecture des dernières élections ».

La division ne semble pas constituer un danger aux yeux de M. Ndour qui défend : « nos militants diffèrent. Nous ne mobilisons pas les mêmes personnes. Je ne suis pas pour la division, je suis pour le travail d’équipe. Je suis pour l’unité, mais parfois aussi quand il y a deux ou trois responsables qui travaillent séparément, cela a beaucoup de vertus en politique », indique-t-il. Et M. Ndour de poursuivre : « il y a des gens qui n’aiment peut-être pas le style Sitor et qui vont volontiers se retrouver autour de Mame Birame Diouf. Les Sine-sine sont des gens d’engagement, si quelqu’un dit : « je suis avec Mame Birame on ne le verra pas avec Sitor ». Il nuance toutefois ses propos : « il n’y a rien de fondamental qui nous divise. Nous nous retrouverons. Mais c’est bon qu’au moment où on se retrouve, que chacun sache ce que l’autre représente. Cela facilitera les retrouvailles et limitera les ambitions. Cet état de fait n’est pas pour nuire le parti ».

Le Secrétaire général national a pris la décision de vendre des cartes et de renouveler les instances du Pds. Ce choix pourrait peut-être déterminer les responsabilités des uns et des autres avec surtout le vide laissé par le départ de plusieurs responsables de la fédération départementale du Pds.

Doyen de la fédération Pds de Fatick, Ady Guèye estime que seule l’unité peut aider les libéraux. « Personne ne peut à lui seul réussir la mission. Il faut que nous travaillions main dans la main pour relever les défis », déclare-t-il. Membre du Conseil économique et social, M. Guèye ajoute : « le président de la République a tout fait pour les responsables. Il faut que tout le monde se batte dans l’unité », avant de se démarquer de « toute démarche solitaire ».

CREATION DE L’ALLIANCE « SOPI POUR DEMAIN » : La réconciliation à la base

Comme dans presque toutes les collectivités locales, des dissensions ont eu lieu au moment de la confection des listes de la Coalition Sopi 2009 pendant les élections locales de mars dernier. Le département de Fatick n’a pas échappé à ces divisions. L’Union pour le renouveau démocratique (Urd) avait présenté une liste à côté de celle de la Coalition Sopi 2009. La création de « l’Alliance Sopi pour demain » regroupant les alliés du président Wade va-t-elle maintenant rapprocher les alliés ? En tout cas, le secrétaire général de la fédération départementale de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), Ousmane Faye, est d’avis « qu’avec l’unité, la victoire est possible ».

« Aux élections locales, il y avait l’effet du départ de Macky Sall du Pds et la naissance de la Coalition Bennoo Siggil Sénégal (Bss) qui a démontré sa force. Face à cette situation, la mouvance était divisée. L’Urd et le Pds avaient présenté deux listes », souligne M. Faye. Le leader local de l’Urd fait savoir que si les deux partis avaient présenté une liste commune, ils auraient pu gagner des localités comme Ndiop qui sont tombées entre les mains de l’opposition. Même s’il se montre prudent du fait que selon lui, rien n’est encore définitif avec la mise en place de l’Alliance, M. Faye estime que l’unité et la concertation pourraient faire basculer le Sine dans la mouvance présidentielle.

Sitor Ndour est en phase avec le rénovateur. « Nous allons travailler main dans la main pour gagner », promet-il, fustigeant « une maladresse et l’exclusion pendant les locales dans le camp du Sopi à Fatick ».


Dossier réalisé par Babacar DIONE
Source Le Soleil

Article Lu 1537 fois

Jeudi 26 Novembre 2009





1.Posté par moussa le 26/11/2009 08:54
wade..............vous merite la potence..............pour avoir mis le pas dans la merde..........

2.Posté par right le 26/11/2009 12:28
vous allez mordre la poussière vous liberaux aux éléctions présidentielles de 2012
vous etes tous des incapables dérriére wade le plus grand malfaiteur de tous les temps
Allez au diable méchants
Les sénégalais vous connaissent maintenant vous n'allez rien gagné si ça se passe de maniére transparente RV 2012 aux urnes

3.Posté par Mokanté le 26/11/2009 14:32
Le président WADE n'aime pas le sine et ca nous l'avons su depuis car étant un rancunier. D'ailleures qu'est ce que WADE a fait à FATICK?? Maintenant que MACKY l'ait quitté et qu'il ait perdu la région pendant les localessla situation est devenue plus catastrophique. Je tiens a vous dire que Sitor est entrain de perdre son temps mais ne passera pas devant Mame birame et mieux encore vous allez jamais vous entendre pour des problemes de leadership. Le sine ne sera jamais bleu PDS et je defie quiconque car nous avons déjà choisis notre camp. WADE a recu des jets de pierres à NIAKHAR et ce n'est le debut car nous l'attendons de fouler encore le pieds au sine. A tous les sereres du sine je lance un appel solennel " tous contre le PDS et contre ce régime de malheur, de catastrophe, de misère, de corruption, "

4.Posté par Mokanté le 26/11/2009 14:35
Le président WADE n'aime pas le sine et ca nous l'avons su depuis car étant un rancunier. D'ailleures qu'est ce que WADE a fait à FATICK?? Maintenant que MACKY l'ait quitté et qu'il ait perdu la région pendant les locales la situation est devenue plus catastrophique. Je tiens a vous dire que Sitor est entrain de perdre son temps mais ne passera pas devant Mame birame et mieux encore vous allez jamais vous entendre pour des problemes de leadership. Le sine ne sera jamais bleu PDS et je defie quiconque car nous avons déjà choisis notre camp. WADE a recu des jets de pierres à NIAKHAR et ce n'est le debut car nous l'attendons de fouler encore le pieds au sine. A tous les sereres du sine je lance un appel solennel " tous contre le PDS et contre ce régime de malheur, de catastrophe, de misère, de corruption, "

5.Posté par Mokanté le 26/11/2009 14:44
Mame birame c'est Macky qui t'a ramené de la France quand il était premier ministre et toi Sitor que dirai je???? Alors vous étes aujourd'hui les premiers a dire qu'il n'aime pas le sine???? De grace taisez vous. C'est une honte pour vous et vous aurez toujours la tete basse devant lui. On dirait que vous etes pas de digne fils de serere, du sine que l'on reconnait de par leur " diome, sincerité, véridique, ngoor, travailleur,. Je vous dit encore une fois ABdoulaye WADE n'aime pas le sine et plus particulierement la région de Fatick. D'ailleurs tous les projets en cours sont en souffrance depuis que Macky l'a quitté.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State