Référence multimedia du sénégal
.
Google

RECONQUETE DES ZONES PERDUES AVANT 2012: Wade tente l’impossible dans la banlieue

Article Lu 1690 fois

Comme s’il ne digérait toujours pas la défaite de la Coalition Sopi lors des élections locales du 22 mars dernier dans la banlieue, le président de la République a décidé de partir à la reconquête de cette zone qui a toujours constitué un important vivier électoral pour lui. C’est dans cette optique qu’il a reçu, hier, au Palais, les jeunes de Pikine et Guédiawaye. Néanmoins sa mission s’avère presque impossible, vu le degré de mécontentement généralisé des populations de la banlieue.



RECONQUETE DES ZONES PERDUES AVANT 2012: Wade tente l’impossible dans la banlieue
De 18h à 19h 30mn, le président de la République a taillé bavette avec les jeunes libéraux de la banlieue dakaroise (Pikine et Guédiawaye). Me Abdoulaye Wade avait à ses côtés son Directeur de cabinet Habib Sy et le président de l’Assemblée nationale Mamadou Seck. Ce dernier est d’ailleurs l’initiateur de cette rencontre dont le but est de redynamiser les militants du Pds après leur débâcle lors des élections locales du 22 mars dernier. Selon des sources ayant pris part à la rencontre d’hier, tous les élus de la banlieue (députés, sénateurs, maires et conseillers) étaient conviés à la réunion. Ce qui fait qu’elles étaient près de 80 personnes à prendre d’assaut, avant 17 heures, la Salle des Banquets. Ce face-à-face avec le chef de l’Etat intervient quelques jours après le rappel des troupes effectué par Mamadou Seck, lors de l’ouverture de la permanence départementale du Pds à Pikine.

Me Wade : «Je veux qu’on me rende compte, une fois par mois, de ce qui se passe dans la banlieue »

Soutenir la candidature du président de la République en 2012 et déclencher une campagne de réunification de la famille libérale étaient les principaux points inscrits à l’ordre du jour de la rencontre. Aussi, le président de la République n’a-t-il pas manqué de demander à ses hôtes de lui rendre compte régulièrement de la situation dans la banlieue dont il veut faire une rampe de lancement de reconquête de son électorat perdu. «Une fois par mois, je veux savoir ce qui s’y passe», a-t-il martelé. Avant de demander aux jeunes libéraux, les raisons de leur défaite, malgré les moyens assez substantiels qu’il a mis à leur disposition. Et selon nos interlocuteurs, ses hôtes ont indexé la division des responsables libéraux de Pikine-Guédiawaye comme étant la source de la bérézina. Avant le speech de Me Wade, Amadou Diagne de l’Ujtl, Bineta Laye Thiaw des femmes, Ndiogou Thiam au nom des adultes et des personnes âgées, Boubacar Bâ de l’Office pour l’emploi des jeunes de la banlieue et Mamadou Seck ont pris la parole, pour exhorter les populations de la banlieue à se tenir prêtes pour la bataille de 2012. Une profession de foi qui aura du mal à convaincre les habitants de ces localités, excédés par les inondations, les délestages, l’insécurité et le coût trop élevé de la vie.

Serigne Saliou Samb
Source L'Observateur

Article Lu 1690 fois

Mardi 6 Octobre 2009





1.Posté par banlieuzard le 06/10/2009 15:35
Diarul nguay son ndax niola falone dinaniu la foli. Doyal naniu si yaw té muy lo wor.

2.Posté par birs le 06/10/2009 16:57
La banlieue, Le vieux Wade veut revenir vous enculer à nouveau. Mais cette fois-ci avec son boa de fils. En plus il va venir un groupe d' homos et de francs-maçons. Ces gens ont de trés long queue.
A BON ENTENDEURS SALUT.

3.Posté par PAPE le 06/10/2009 18:45
La banlieue a été toujours un bastion de Me WADE. De tout temps, les populations de la banlieue sont des souteneurs de Abdoulaye WADE car elles sont conscientes des efforts déployés par son régime aux fins d'apporter des solutions aux nombreux problémes de la banlieue. La défaite de la Coalition Sopi à Pikine et à Guédiawaye est surtout due aux guerres de tendance que se livrent les différents responsables à la base.
Les populations sont entrain de vivre avec regret l'incurie des responsables de BENNO SEDDO RERRO dans les collectivités locales.
LA BANLIEUE APPARTIENT A WADE
VIVE ABDOULAYE WADE
VIVE KARIM WADE
VIVE UN NOUVEAU LEADERSHIP A GUEDIAWAYE
MOUVEMENT VIGIE
La banlieue a été toujours un bastion de Me WADE. De tout temps, les populations de la banlieue sont des souteneurs de Abdoulaye WADE car elles sont conscientes des efforts déployés par son régime aux fins d'apporter des solutions aux nombreux problémes de la banlieue. La défaite de la Coalition Sopi à Pikine et à Guédiawaye est surtout due aux guerres de tendance que se livrent les différents responsables à la base.
Les populations sont entrain de vivre avec regret l'incurie des responsables de BENNO SEDDO RERRO dans les collectivités locales.
LA BANLIEUE APPARTIENT A WADE
VIVE ABDOULAYE WADE
VIVE KARIM WADE
VIVE UN NOUVEAU LEADERSHIP A GUEDIAWAYE
MOUVEMENT VIGIE
vigie2007@yahoo.fr

4.Posté par alfred le 06/10/2009 19:32
2012 c pour bientot

5.Posté par paul le 06/10/2009 20:58
Excusez moi les sénégalais, mais mon fils a peur de votre président. Dés qu'il le voit il commence à pleurer.
Remarque je le comprends, moi même son pére j'ai peur d'être seul avec un homme comme lui.
C'est bizare les sénégalais ont des traits fins et trés beaux généralement, mais là........

6.Posté par bouki le 06/10/2009 21:37
papi come deume

7.Posté par ndiakhoum le 07/10/2009 02:01
PIRE QUE DEUM PAA BI MONSTRE DEUG LA MAIS NAK BANLIEU MOM BOULENE SAKH ES DOUNGUENE FA AM THIOK

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State