Référence multimedia du sénégal
.
Google

RECOMPOSITION DE L’ARENE SENEGALAISE Quels adversaires pour Yakhya Diop «Yékini» ?

Article Lu 11706 fois


Le champion de lutte avec frappe Yakhya Diop «Yékini» a dit sa volonté de rester encore quelque temps dans l’arène. Mais au rythme où vont les choses, il risque de passer une ou deux années blanches. Les cachets qui ont grimpé et le manque de lutteur de sa dimension semblent avoir dissuadé les promoteurs à se tourner vers d’autres athlètes. Dans sa dernière sortie, «Yékini» a dit ouvertement qu’il est prêt à donner à certains jeunes espoirs qui ont fini de prouver qu’ils avaient l’étoffe d’un champion une chance. Mieux le promoteur Gaston Mbengue soutient vouloir lui trouver un combat, mais contre qui ?
Yakhya Diop «Yékini» qui a fini de faire la ronde des champions de l’arène se tourne les pouces faute d’adversaire de son envergure. Son face-à-face avec Gris Bordeaux est agité, mais rien est sûr d’autant que ce dernier a un combat face à Balla Bèye 2, la dernière victime de Yakhya Diop. Bombardier qui reste le lutteur le plus proche du patron de l’écurie Ndakarou a mordu deux fois la poussière face à l’enfant de Bassoul. Une nouvelle confrontation entre les deux champions n’aurait aucun enjeu pour les amateurs. Moustapha Guèye malgré son charisme avait montré ses limites face à Yakhya Diop lors de leur face-à-face et match nul. Qui avait défrayé la chronique à l’époque. Lac de Guiers aussi avait été défait, il y a quelques saisons par Yékini. Qui n’a d’autres choix que de se frotter aux jeunes loups aux dents longues. Lui-même l’a dit. «Je sens les jeunes comme Balla Gaye 2, Lac de Guiers 2, Tapha Tine et autre Baye Mandione. Ils sont peut-être plus fort que moi». Une déclaration claire qui oriente les débats. Si la lutte doit avancer, elle passera forcément vers des combats «Yékini» - Balla Gaye 2 ou «Yékini» – Lac de Guiers 2 etc… Les promoteurs savent à quoi s’en tenir. Sinon au rythme où vont les choses, il n’y aura plus de choc digne de ce nom. La saison dernière, de jeunes lutteurs avaient fini de prouver qu’ils avaient leurs places de la petite cour des grands qui se rétrécit chaque saison.

Il y a alors une nécessaire recomposition de l’arène. Il est vrai qu’une victoire de Gris Bordeaux sur Baboye lui ouvrirait grandement les portes du chef de file de l’écurie Ndakarou. Mais tout autre résultat le contraindrait à jeter un coup d’œil sur le rétroviseur et affronter les nombreux jeunes qui sont à ses trousses. L’intérêt de l’arène est de voir les jeunes affronter les ténors pour les pousser vers la sortie avant de régler leurs comptes entre eux. Tyson avait montré la voie en obligeant plusieurs ténors de l’époque à plier leurs «Guimb», avant de s’attaquer aux lutteurs de sa génération.

Source: l'observateur

Article Lu 11706 fois

Mercredi 27 Février 2008





1.Posté par toure abdou le 27/02/2008 18:35
il n'a qu'a se recicler puisse quil est plus fort que tout le monde

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State