Référence multimedia du sénégal
.
Google

REBONDISSEMENT DANS LE COMBAT BABOYE-GRIS BORDEAUX Luc Nicolaï devant le juge le 8 Mai

Article Lu 1570 fois


Une des clauses du contrat liant la Rts au promoteur de lutte Luc Nicolaï bloque, pour l’instant, la traduction du promoteur devant le juge du fond. Et en l’espèce une correspondance lui a été envoyée le 25 mars pour négocier à l’amiable afin d’indemniser la Rts pour un montant d’un milliard de francs Cfa. Une mesure qui prend fin le 15 avril. Une date à laquelle le juge du fond recevra le dossier à faire comparaître le promoteur s’il n’accepte pas de négocier.
C’est le jeudi 8 mai prochain que le promoteur de lutte Luc Nicolaï sera devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour répondre du délit de violation de contrat. À condition qu’il n’accepte pas la perche que lui a tendue la Rts. C’est-à-dire de trouver une solution à l’amiable pour l’indemnisation. Une des clauses du contrat oblige les parties à trouver une solution à l’amiable en cas de désaccord. Et ce, pour un délai de 20 jours. Raison pour laquelle l’assignation ne lui a pas été envoyée depuis longtemps. « Nous n’avons pas voulu tomber dans le piège. Car, si nous l’assignions devant le juge du fond en violant certaines clauses du contrat, notre demande allait être déclarée irrecevable par le juge du fond», précise le conseil de la Rts, Me Malick Sall. Et de poursuivre en disant « qu’une correspondance de la Rts a été transmise au promoteur de lutte Luc Nicolaï en main propre par voie d’huissier à la date du 25 mars à Mbour ». Toutefois, si Luc Nicolaï ne répond pas à la Rts, l’assignation à comparaître à la date du jeudi 8 mai devant le juge lui sera remise, rassure l’avocat. Ce dernier de préciser également que la Rts demande un milliard de francs Cfa à titre d’indemnisation. Pour rappel, la Rts avait signé un contrat avec Luc Nicolaï pour l’exclusivité de la diffusion du combat de lutte opposant Baboye et Gris Bordeaux. Mais, le jour du combat, la 2Stv et Walftv avaient diffusé en direct le combat de lutte. Ce qui a été constaté par voie d’huissier. Suffisant pour que la Rts saisisse ses avocats en vue de déclencher une procédure judiciaire contre le promoteur de lutte. Et Me Sall de constater que « l’acte de Luc a causé un grave préjudice à la Rts ». Et d’ajouter que « les gens doivent s’inquiéter maintenant si le contrat n’a plus aucune valeur. Comment quelqu’un peut-il signer un contrat d’exclusivité avec une société et aller à nouveau signer d’autres en cachette ? ». En fait, le promoteur de lutte s’est fait griller devant les écrans de la Rts en disant ceci : « J’ai signé un contrat d’exclusivité avec la Rts pour la diffusion du combat Baboye contre Gris Bordeaux ». Tout en brandissant ledit document.

Source: L'observateur

Article Lu 1570 fois

Samedi 29 Mars 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State