Référence multimedia du sénégal
.
Google

REBONDISSEMENT DANS LA MISE EN ACCUSATION OU NON DE FARBA SENGHOR PAR L’ASSEMBLEE NATIONALE: Le groupe parlementaire libéral sera finalement juge et partie

Article Lu 1816 fois

Pour ceux qui ne l’ont pas encore compris, il ne faut jamais se fier aux promesses et propos des libéraux. En effet, alors que la chambre basse se réunit aujourd’hui pour plancher sur le sort de ce dernier, le président du groupe parlementaire libéral, Doudou Wade a, de sources sûres, convoqué hier son collègue Oumar Khassimou Dia, pour lui notifier que le groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » n’aura finalement droit qu’à un suppléant, là où la majorité présidentielle accaparera les 4 postes de titulaires et les 3 suppléants. Suffisant pour que, comme le ferait tout autre démocrate, Mamour Cissé menace de bouder la commission où il devait être un membre titulaire, si cette volte-face qui rame à contre-courant des termes d’accord signés entre les deux groupes parlementaires n’est pas corrigée. Autant dire que cette nouvelle donne qui garde toute sa part d’insolite conforte davantage les plus sceptiques qui, même torturés, croiront dur comme fer que jusqu’à ce que les poules aient des dents, la justice n’aura jamais la chance de châtier l’élément hors du commun cité dans la mise à sac des Journaux « L’As » et « 24 H Chrono ».



REBONDISSEMENT DANS LA MISE EN ACCUSATION OU NON DE FARBA SENGHOR PAR L’ASSEMBLEE NATIONALE: Le groupe parlementaire libéral sera finalement juge et partie
Les Sénégalais épris de justice risquent de recevoir une douche froide, lors de l’élection des députés prévue aujourd’hui pour la composition des membres de l’Assemblée nationale devant siéger à la Haute cour de justice. En effet, quelques heures avant cette réunion pour la mise en accusation ou non de l’ex-ministre de l’Artisanat et des Transports aériens, Farba Senghor, le président du groupe parlementaire libéral, Doudou Wade, a posé un acte de nature à conforter les plus sceptiques quant à une application stricte de la loi contre le supposé commanditaire du saccage des locaux de « L’As » et de « 24 H Chrono ». De sources sûres, alors que personne ne s’y attendait, le neveu du président de la République a convoqué hier son collègue et non moins patron du groupe parlementaire « Liberté et démocratie », Oumar Khassimou Dia, pour l’informer que, finalement celui-ci n’aura qu’un seul poste de suppléant, tandis que le groupe parlementaire libéral va s’accaparer des quatre postes titulaires, ainsi que des trois suppléants.

Mamour Cissé boude la commission, pour que son nom ne soit pas mêlé à la farce de mauvais goût

Chose bizarre, il y a de cela trois mois, les deux groupes parlementaires s’étaient réunis et avaient déjà discuté du partage des postes. C’est ainsi que le groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » avait choisi le secrétaire général du Parti social démocrate, Mamour Cissé, pour siéger au sein des membres devant constituer la Haute cour de justice. Pourquoi ce dernier est recalé au poste de titulaire ? Est-ce que son franc-parler gênerait la commission ? Mystère et boule de gomme. Interpellé sur cette volte-face qui garde toute sa part d’insolite, le patron du Psd/Jant-Bi dit être informé de cette nouvelle donne avec beaucoup de tristesse. « J’ai mal, très mal même, parce que ce genre d’attitude contribue à décrédibiliser la chambre basse, surtout si elle ne votait pas la mise en accusation contre l’ancien ministre des Transports aériens », regrette Mamour Cissé. Et d’ajouter : « au moment où l’élection de Barack Obama à la tête des Etats-Unis inspire l’espoir à travers le monde, nous Sénégalais, nous nous adonnons à des pratiques de ce genre ». Derrière le trémolo de sa voix qui laisse éclater une déception monstrueuse, il se veut catégorique : « si je ne peux pas occuper un poste de titulaire parmi les députés choisis, comme cela a été retenu, je préfère bouder cette commission, car j’ai horreur de faire dans la figuration », martèle-t-il. En tout cas, le moins que l’on puisse dire, sa mise en accusation ne tient plus qu’à un fil et tous les ingrédients semblent d’ores et déjà réunis, pour que Farba Senghor bénéficie de la clémence des députés libéraux.

Les épris de justice s’arrachent les cheveux, Farba Senghor poursuit sa longue marche Plus les jours passent, plus l’horizon semble dégagé pour Farba Senghor. Pour cause, six mois après que les auteurs de la mise à sac des Journaux, qui croupissent en prison, l’aient confondu devant la barre, comme étant le commanditaire de leur sale besogne, le prédécesseur de Habib Sy continue de vadrouiller dans les rues de la capitale. Mieux ou pire, c’est selon, l’élément hors du commun, comme s’il défiait nos justiciers, faisait le tour des départements du pays, pour procéder à certaines investitures du Parti démocratique sénégalais en direction des prochaines élections locales. Les citoyens épris de justice équitable s’arrachent les cheveux, le chargé de la propagande du Pds multipliait ses sorties dans les médias, allant même jusqu’à noyer dans des accusations gravissimes le Premier ministre, Hadjibou Soumaré, ainsi que certains ministres. On craignait le trop peu, finalement on a assistait au trop-plein, lorsque Farba Senghor est pressenti pour briguer la mairie de Dakar Plateau, comme s’il s’adressait à ses contempteurs, en ces termes : « les chiens ont beau aboyer, mais je passe, comme passerait toute autre caravane ». Pauvre 19 Mars 2000.

Daouda THIAM

Source: L'as

Article Lu 1816 fois

Jeudi 22 Janvier 2009





1.Posté par Cissokho le 22/01/2009 23:08
je crois que c est mieux que Farba ne soit ne soit pas en prison, cela servira de lecons aux inconscients qui se laissent manipuler .

2.Posté par wa pikine depuis new york le 23/01/2009 00:46
DOUDOU WADE AYTHIA REK, BOUL BAYI DE DEL DEF REK,

DINANIOU NIAAP SA NDEYE BEUTHIEUK NDAR KAM, KHARAL REK

3.Posté par sad le 23/01/2009 12:49
tout a une fin et la fin de cette bande de macaques sera terrible car wade sera le premier a s'enfuir en france et tout le reste de la bande sera jetté a la vindicte populaire qui leur administrera une justice expeditive!! qui vivra verra wait and see!! gni prison day seddeu trop ci gnom ( la prison sera trop bonne pour eux) !! faut les expedier direct en enfer, c'est là bas leur place naturelle!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State