Référence multimedia du sénégal
.
Google

REBELLION ET INCENDIE VOLONTAIRE : 13 pêcheurs de Guet-Ndar arrêtés pour avoir mis le feu sur un navire coréen

Article Lu 1378 fois

Devant le refus du capitaine du navire de dépasser les eaux territoriales bissau-guinéennes, des pêcheurs membres de son équipage ont protesté en déversant du carburant en mer et en mettant le feu sur le navire.



Pour le moment, 13 pêcheurs ont été arrêtés pour vandalisme, rébellion et incendie volontaire.

Treize pêcheurs de Guet-Ndar ont été arrêtés récemment par les éléments de la brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Louis pour rébellion et incendie volontaire sur un navire coréen. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 5 au 6 août dernier sur les côtes bissau-guinéennes.

Selon des témoignages concordants recueillis à Guet-Ndar, le nommé Madiop Sarr, qui travaille dans le cadre de la pêche au ramassage depuis très longtemps, avait signé un contrat de travail de 80 jours avec les responsables d’un bateau de pêche coréen.

Les membres de son équipage, composé essentiellement de pêcheurs guet-ndariens qui avaient quitté la capitale du nord depuis le 19 juillet dernier, se seraient rendus compte très tôt que les eaux bissau-guinéennes n’étaient pas poissonneuses avant de demander à leur capitaine de changer de cap.

Ce que ce dernier refusa, arguant que le navire ne disposait pas d’une licence de pêche qui lui permettait de franchir les limites maritimes bissau-guinéennes.

Face au refus catégorique de Madiop Sarr et des responsables coréens de changer de cap, les pêcheurs, hargneux et belliqueux, se révoltèrent en déversant 800 litres d’essence dans la mer et en mettant volontairement le feu sur le navire. A l’aide des extincteurs, les flammes qui commençaient à se propager dans tous les sens furent vite maîtrisées.

N’eût été cette intervention rapide, énergique et efficace des responsables du navire, les 240 membres de l’équipage allaient périr en haute mer. Selon le constat effectué par Me Fatima Fall, huissier de justice, on note des traces noirâtres sur le côté gauche du bateau, sur d’autres parties du navire situées entre l’ancre et la cabine de pilotage.

Trois des seize pêcheurs mis en cause dans cette affaire de rébellion et d’incendie volontaire, courent toujours. Les treize autres ont été déférés au parquet et placés sous mandat de dépôt pour actes de vandalisme, rébellion et incendie volontaire sur un bateau de pêche au ramassage.


MBAGNICK KHARACHI DIAGNE
Source: Le Soleil

Article Lu 1378 fois

Samedi 18 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State