Référence multimedia du sénégal
.
Google

REACTION: Mbaye Jacques Diop désolé par l’envahissement du cimetière de Thiawlène par la mer

Article Lu 1470 fois

Le président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (CR) s’est dit désolé, suite à l’envahissement par la mer d’un des cimetières de Rufisque (25 km de Dakar).



’’C’est une réaction de désolation, moi j’ai enterré les miens à Thiawlène, mes grand-mères, mon grand-père Mama Fatim Diop, ma mère Thiaba Diop, ma fille aînée Dack Diop, mon fils Ousmane Diop. Quand j’ai entendu que le cimetière a été envahi par la mer, je n’en suis que désolé’’, a-t-il dit en marge d’une conférence de presse, lundi à Dakar.

La mer est entrée en furie dans la nuit de samedi à dimanche dans le département de Rufisque, inondant une partie du cimetière de la vieille ville ainsi que plusieurs concessions.

’’C’est sous mon magistère que la digue de protection qui est là-bas a été installée en 1993. C’est nous qui avions en 1995 construit le cimetière’’, a rappelé M. Diop qui fut maire de la vieille ville pendant de très longues années sous le régime du PS, ex-parti au pouvoir.

Il a souhaité que des mesures soient prises pour que ’’vraiment il n’y ait plus ce qui s’est passé là-bas’’.

’’J’ai appris la mauvaise nouvelle à l’aéroport de Paris et j’ai immédiatement appelé le préfet et le général Samba du groupement des sapeurs pompiers et le chef d’état-major général des armées, le général Abdoulaye Fall. Ils m’ont tous dis qu’ils feront tout ce qu’il faudra faire’’, a-t-il souligné. Selon M. Diop, les services de l’Etat ainsi que le maire de la ville doivent faire quelque chose.

Il a ajouté : ’’le maire de la ville (Ndlr, Ndiawar Touré) a raison de faire appel à l’Etat, mais les moyens ne sont jamais extensibles et avec ce qu’on a on doit pouvoir faire quelque chose. Je suis sûr qu’à partir d’aujourd’hui, les mesures seront prises pour que plus jamais cela ne se reproduise’’ Me Mbaye Jacques Diop a indiqué qu’à côté du cimetière il existe des bâtiments qui appartiennent à des privés et qu’à l’époque des négociations avaient été entamées pour que la mairie puisse les acquérir à titre onéreux. L’heure est venue, selon lui, de poursuivre ces échanges pour permettre à la mairie d’acheter lesdits bâtiments.

Source: APS / Le Quotidien

Article Lu 1470 fois

Mardi 3 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State