Référence multimedia du sénégal
.
Google

REACTION - Après la perte d’un avion de la Marine : Le Président Wade demande des comptes à l’Armée

Article Lu 11625 fois

Le président de la République semble avoir été tenu à l’écart des transactions qui ont abouti à la perte, par le Sénégal, de son seul avion de surveillance côtière. La nouvelle ayant été portée sur la place publique par Le Quotidien, il a demandé des comptes aux ministres concernés, ainsi qu’à la haute hiérarchie de l’Armée.



REACTION - Après la perte d’un avion de la Marine : Le Président Wade demande des comptes à l’Armée
La réaction à l’article publié par Le Quotidien, sur le troc perdant de la Marine nationale, n’a pas tardé. Le Président Wade, qui ne cache jamais son aversion pour la Presse de son pays, mais qui se tient bien informé de tout ce qu’elle rapporte, a pris la mouche en tombant sur les informations publiées dans le N°1824 du journal, daté du vendredi 6 février. Il a aussitôt envoyé des demandes d’explications aux ministres chargés des Forces armées et de l’Economie maritime.


Le président de la République a voulu comprendre comment une transaction de cette nature a pu avoir lieu, engager un patrimoine de l’Etat chèrement acquis, sans qu’il n’ait été, à aucun moment, informé. Peu content, sans doute, des réponses que lui ont fournies ses ministres, le chef de l’Etat a convoqué la hiérarchie militaire, avec, à sa tête, le chef d’Etat-major général de l’Armée (Cemga), le général Abdoulaye Fall. Le colonel Alain Charlemagne Preira, chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, a, lui aussi, été «cuisiné». Selon les informations obtenues par Le Quotidien, le chef de l’Etat a été scandalisé par la manière dont s’est déroulée cette transaction, qui a abouti, au finish, à la perte, par le pays, d’un aéronef de qualité.


A ce jour, c’est le branle-bas au sein de la haute hiérarchie de l’Armée. Le mot d’ordre semble être, «Tous aux abris !», chacun rejetant la responsabilité de la transaction sur d’autres. Si les civils semblent plus ou moins épargnés dans l’affaire, ils ne sont pas pour autant exempts de blâmes, le Twin Otter canadien ayant, en dernier ressort, appartenu à la Marine. Il était du devoir du ministre de tutelle de faire preuve d’un peu plus de vigilance. Cela dit, les plus lourdes responsabilités reposent sur les gradés de l’Armée. Et au jeu des reproches, aucun n’échappe à la vindicte présidentielle. Même le colonel Mouhamadou Moustapha Diawara, de la haute autorité de l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor, a reçu sa part des reproches présidentiels.


Le Quotidien, dans son édition du vendredi citée plus haut, avait relaté les péripéties par lesquelles le Sénégal est arrivé à se dessaisir d’un appareil de surveillance côtière, acquis à l’état neuf grâce à un concours de la coopération canadienne. Le coût de sa maintenance ayant été jugé trop élevé par l’Armée de l’Air, la hiérarchie militaire a trouvé plus avantageux de l’échanger contre un appareil Pilatus Britten Norman, échappé de la casse en Europe. Dans la transaction, l’intermédiaire européen, du nom de Zellair, a récolté un bon pactole de millions de francs Cfa. Malheu-reusement, le Pilatus Britten qu’il a refilé à l’Armée de l’air, pour le compte de la Marine, n’a quasiment jamais fonctionné, et il a été déclassé après un lourd bilan. Son dernier accident a failli coûter la vie à deux sous-officiers de l’Air, après avoir endommagé un autre avion de l’Armée de l’Air. Il semble que ce sont tous ces problèmes, dont il semble avoir tout ignoré, qui ont mis le Président Wade dans tous ses états.

Mohamed Gueye
Source Le Quotidien

Article Lu 11625 fois

Jeudi 19 Février 2009





1.Posté par koudoulouss le 19/02/2009 07:36
waw goree way, nayy metti rekk

2.Posté par joe sylla le 19/02/2009 09:39
et la pointe de sangomar dans tout ca pfff ...
la revolution thianta en marche... dieureudieuf thioune

3.Posté par layzo le 19/02/2009 09:56
ça prouve encore une fois que ce vieillard de Wade ne controle plus rien dans ce pays.
Son fils et ses amis ont vendu tout le senegal, il faut se rendre dans certains endroits pour s'en convaincre.

4.Posté par alain le 19/02/2009 10:06
un pays dans le qui-vive...........a la merci de tous les maux................

5.Posté par Lemzo le 19/02/2009 10:34
Sénégal mo nekh. Lo waye diéko rek diaye :stade, souf, auto, keur, bateau, avions etc .
Que c'est bon le sénégal tout est à vendre : stade, terrain, maison, voiture bateau, avion. Tout ce qui te tombe sur ta main est à vendre.

6.Posté par auteur le 19/02/2009 10:54
Oui Lenzo tu as bien dit tils vendent TOUT, quand on te nomme maire à savoir tu peux vendre comme tu veux, ministre wakhinoppi, PCR, à commencer par le Président, tous croient que le Sénégal leur appartient, ils vendent tous ce qui leurs tombent dessus ou se qu'ils rencontre sur leur passage. Mais un jour viendra, chaque chose a un début et une fin mais je crois que cette fin sera plus dure que toutes les fins que nous avons eu à assister dans notre pays.

7.Posté par papis le 19/02/2009 11:02
"Sénégal mo nekh. Lo waye diéko rek diaye :stade, souf, auto, keur, bateau, avions etc .
Que c'est bon le sénégal tout est à vendre : stade, terrain, maison, voiture bateau, avion. Tout ce qui te tombe sur ta main est à vendre. "

CO-SIGNE

8.Posté par gnak le 19/02/2009 11:04
merci

9.Posté par inconnu le 19/02/2009 13:56
wade c'est a toi qu'on doit demander des comptes pour les tas de mensonges et franc-maçonneries l'armée sans moyens a réussit a faire du bon boulot contrairement a toi avec ton fils qui volent tout l'argent de ce pays arrétte de semer la zizanie merde putain

10.Posté par noolé le 19/02/2009 15:24
c'est vraiment regrettable. Maa khaala on a mis tous les moyens et avantages à leur profit et là ils deviennent plus affamés et leurs gueules ouvertes perts à tout bouffé. Et vous voyez les plus dimunis en paiyent

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State