Référence multimedia du sénégal
.
Google

RATIFICATION DE LA CONVENTION SUR LES ARMES LEGERES: Le Sénégal sur la bonne voie

Article Lu 1555 fois

Les présidents des pays membres de la Cedeao ont décidé de signer un accord pour contrôler le flux des armes. Dans ce cadre, la Cedeao a déployé une mission de sensibilisation et de plaidoyer pour la ratification de la convention sur les armes légères et de petit calibre, leur munition et autres matériels connexes. Au Sénégal, après les autorités parlementaires et les forces de sécurité, la mission a rencontré la société civile et les médias, afin de maintenir leur implication. C’etait le vendredi dernier, dans la salle de conférence du Café de Rome.



Après le Bourkina, le Mali, le Togo et le Bénin, la Cedeao poursuit sa mission, pour la ratification de la convention sur les armes légères au Sénégal. Toujours dans le but d’arriver à la faire ratifier dans les prochaines semaines et à aboutir à son entrée en vigueur avant la fin de l’année 2007. Selon le Colonel Mahamane Touré, Commissaire chargé des affaires politique de la paix et la sécurité à la Cedeao : « Pour entrer en vigueur et être utile à la création d'un environnement sécurisé, cette Convention devrait être rapidement ratifiée par au moins 9 Etats de la sous-région de l'Afrique de l'Ouest ». Du côté du Sénégal, le commissaire Touré se dit optimiste quant à la prochaine ratification de ladite convention. Pour ce dernier : « les conditions nationales sont déjà en place et il s’agit donc de les redynamiser en collaboration avec la société civile ».
Aussi, poursuit-il : « Les échos sont positifs ». Et selon une source proche, le gouvernement prépare un décret de transmission au Parlement et la question sera examinée au cours de cette session. Dans cette même mouvance, le responsable de la cellule Nationale de la Cedeao, M. Mamadou M. Guèye de dire : « Le processus est bien entamé. Cependant, il faut une bonne application des dispositions de la convention, pour que sa mise en œuvre soit effective ». Ces dispositions sont notamment la circulation, l’importation, la fabrication et la détention des armes légères et de petits calibres entre autres points. Dans ce cadre, un plan national d’action sera installé dans chaque pays.
Ceci, pour la mise en œuvre de cette convention. De même, nous apprend la directrice du Malao, Dr Agboton Johnson : « Il faudra ensuite explorer les voies et moyens de son apparition partout au Sénégal et dans la sous-région pour que les armes légères et de petit calibre ne soient plus qu’un mauvais souvenir ». La convention de la Cedeao adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement le 14 juin 2006 a pour objectif principal de prévenir et de combattre l’accumulation excessive et déstabilisatrice des armes légères et de petit calibre dans l’espace cedeao. La convention s’est avérée nécessaire suite au constat de la menace que représente la plorifération des armes légères sur la sécurité des Etats et la sécurité humaine.

Oulimata DIOP
Source: Le Matin

Article Lu 1555 fois

Lundi 16 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State