Référence multimedia du sénégal
.
Google

RAPPORT NATIONS UNIES SUR LES INONDATIONS Avec 264 000 sinistrés: le Sénégal pays le plus touché en Afrique de l’Ouest

Article Lu 11635 fois

Cette année, les inondations en Afrique de l’Ouest ont affecté près de 600 000 personnes. Parmi les pays les plus touchés, il y a le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée, le Mali et le Sénégal qui compte 264 000 sinistrés. C’est ce qui ressort du dernier rapport de l’Ocha sur les effets des intempéries dans la sous-région.



RAPPORT NATIONS UNIES SUR LES INONDATIONS Avec 264 000 sinistrés: le Sénégal pays le plus touché en Afrique de l’Ouest
Le Sénégal est le pays le plus touché par les inondations cette année dans la sous-région. C’est ce qui ressort du rapport de situation de Ocha-Rowa sur les inondations 2009 en Afrique de l’ouest. Dans ce rapport du bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, on peut lire que pour cette année, l’Afrique de l’Ouest est une fois de plus en proie à une saison pluvieuse dévastatrice. Il y a eu des dégâts matériels, comme la destruction de biens personnels et publics tels que les habitations, les cultures vivrières, les infrastructures socioéconomiques (écoles, maisons, hôpitaux, routes et ponts).

Outre notre pays, le Burkina Faso (avec 150 000 sinistrés), le Ghana, la Guinée et le Mali figurent parmi les pays les plus touchés. Et depuis juin, début de la saison des pluies 2009, les inondations ont affecté plus de 600 000 personnes et auraient causé la mort de 187 autres. Et dans ce lot de personnes sinistrées, le Sénégal compte près de 264 000 personnes. Ces chiffres ont été communiqués par les autorités sénégalaises, à en croire le même rapport.

Bien que le Sénégal n’ait pas lancé un appel officiel à l’aide d’urgence, comme l’ont suggéré beaucoup de leaders de partis de l’opposition, les Nations Unies ont remis au Sénégal du matériel d’urgence de plus de 20 tonnes, en provenance de Brindisi en Italie. Un équipement composé de machines d’épuration d’eau, de motopompes, de groupes électrogènes, de tentes et de citernes. Qui devraient permettre de renforcer l’assistance en termes d’assainissement, d’approvisionnement en eau potable, d’abris et surtout d’évacuation des eaux stagnantes. A ce jour, «aucune épidémie liée aux inondations n’a été déclarée, bien que l’on ait enregistré une augmentation des cas de paludisme et de maladies diarrhéiques», a déclaré l’Organisation mondiale de la santé (Oms), cité parle la même source.

Latir Mane
Source L'Observateur

Article Lu 11635 fois

Mercredi 23 Septembre 2009





1.Posté par diop le 23/09/2009 20:03
le senegal est le pays qui compte plus de deplacès car les maisons sont remplies d'eau....mais le senegal est aussi le pays le moins touchè sur degats materiels et mort d hommes avec seulement six personnes mortes......avec 20 au mali 19 au burkina etc............ghana,cote d'ivoire,siera leone guinèe.......

2.Posté par O. Touré le 23/09/2009 21:33
La cause des inondation n'est pas la même d'un pays à l'autre : pour le cas de Ouaga au Burkina il s'agit d'un volume exceptionnel de pluies (360mm en 10 Heures alors que le maximum reçu dans cette ville depuis un siècle est de 120 mm) ce qui a provoqué la destruction des maison construites en banco sans ciment. L'inondation de Ouaga a disparue en 24 H du fait de l'écoulement du trop plein d'eau par les voies naturelles. S'agissant de Dakar il s'agit d'un manque de voie d'écoulement des eaux de pluie que les autorité n'ont pas prévue dans les lotissements ajouté à l'indisciplines des sénégalais : la nappe phréatique dans la zone de Dakar étant pas loin du niveau du sol, l'eau qui s’estt déversée dans les quartiers concernés ne pouvait pas s'écouler du fait de manque de voie ni s'infiltrer du fait de la saturation de la nappe. C'est dire que les inondations de Ouaga sont conjoncturelles alors que celle de la banlieue de Dakar sont structurelles et nécessitent des travaux herculéens

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State