Référence multimedia du sénégal
.
Google

RAPPORT DE L’OPPOSITION AVEC LE POUVOIR: « Rewmi » veut un « Front » plus percutant

Article Lu 1417 fois

Le secrétariat national de Rewmi appelle à plus de fermeté et de résistance du Front « Siggil » Sénégal vis-à-vis du pouvoir. Il a proposé lors de sa dernière réunion des actions énergétiques qui pourraient faire reculer la mouvance présidentielle.



RAPPORT DE L’OPPOSITION AVEC LE POUVOIR: « Rewmi » veut un « Front » plus percutant
Le Rewmi d’Idrissa Seck plaide pour un durcissement de la lutte avec le pouvoir. Lors de sa réunion de secrétariat national dont nous avons reçu le communiqué hier, dimanche 10 juin, il a invité « fortement » le Front « Siggil » Sénégal à « entreprendre des actions énergétiques ». Il recommande au Front « Siggil » Sénégal de passer à la « désobéissance civile, marche, journée ville morte… pour atteindre ses objectifs ». Les amis de l’ancien Premier ministre ont estimé qu’il faut des méthodes fortes et musculées pour face au Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés du pouvoir.

Le secrétariat national de Rewmi a d’abord commencé par tirer les conclusions du faible taux de participation des électeurs sénagalais au scrutin législatif du dimanche 3 juin dernier. Pour lui, « les conséquences logiques de ce boycott massif sont le départ immédiat du président de la République, Abdoulaye Wade et l’instauration d’un régime de transition ». Ce qui, ajoute-t-il va soulager « soulager les souffrances aigues des populations et réorganiser des élections libres et transparentes ».

Le secrétaire national à la vie politique de Rewmi, Pape Diop et ses camarades ont ainsi indiqué que le taux de participation particulièrement faible et unique dans les annales de l’histoire politique du Sénégal, constitue une « cinglante gifle à l’arrogance et à l’oligarchie du régime et a mis à nu la fraude et l’illégitimité de Wade ». Ils soulignent, sur la même lancée qu’une analyse plus fine des résultats laisse apparaître le « vol du siècle » perpétré par Abdoulaye Wade et ses affidés lors de l’élection présidentielle du 25 février 2007, car le nombre de 1. 738. 185 votants du 03 juin dernier est largement en inadéquation avec le 1. 800. 000 constituant le prétendu nombre de voix obtenues par Abdoulaye Wade.

Après avoir décortiqué ces résultats, ce parti membre du Front « Siggil » Sénégal de l’opposition dite significative a félicité le peuple sénégalais pour sa dignité et sa forte résistance républicaine et a remercié les militants de Rewmi en particulier et ceux du Front « Siggil » Sénégal en général, pour l’éclatante victoire enregistrée suite au boycott actif.

Il a, par ailleurs, fustigé avec les violences de Darou Mousty qui a occasionné le décès du jeune Modou Diop. « Une culture de violence consubstantielle à la situation de parti informel qui caractérise le Pds », martelé le secrétariat national qui a, en outre, compati « très sincèrement » à la détérioration de la santé de Talla Sylla et dit tout son regret pour le retrait de ce jeune et talentueux leader du Jeff Jël de l’arène politique.

Ibrahima Lissa FAYE
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1417 fois

Lundi 11 Juin 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State