Référence multimedia du sénégal
.
Google

RAPPORT 2006 DU GROUPEMENT NATIONAL DES SAPEURS POMPIERS : Les incendies en augmentation au Sénégal

Article Lu 11278 fois


Dans le rapport d’activités 2006 du Groupement national des Sapeurs pompiers, on note, entre autres, une augmentation inquiétante des incendies, notamment dans des secteurs aussi vitaux pour notre économie que les établissements industriels.

C’est le rapport d’activités 2006 du Groupement national des Sapeurs pompiers qui le révèle. Les incendies ont augmenté, en 2006, de 740 par rapport à 2005. Les habitations et les établissements industriels sont les plus touchés, s’alarment les « soldats du feu », mettant en cause l’ignorance des populations, accentuée par leur négligence. « Les mesures de prévention devraient-elles faire l’objet d’une application plus rigoureuse dans ces secteurs du reste très sensibles », peut-on lire dans le document où il est également question des accidents de circulation.

Sur ce point, même si une baisse sensible de 568 est notée, le rapport souligne que le nombre de personnes victimes de la route reste encore élevé. Et les chiffres le démontrent tristement. En effet, sur les 20. 274 sorties de secours effectuées par les Sapeurs pompiers en 2006, 33, 41 % ont concerné les accidents de circulation. Autre élément mis en exergue par les éléments du Groupement national des Sapeurs pompiers, les alertes motivées. Appelées ainsi lorsque les secours, une fois sur les lieux de l’intervention, constatent que le feu est déjà éteint ou que les victimes sont déjà évacuées. Les alertes motivées sont de nature à porter préjudice à la distribution des secours. Elles ont motivé, en 2006, 10 % des déplacements des Sapeurs pompiers. Figure également dans ce rapport, l’assistance à personnes (malades, personnes en danger, etc..) avec 29, 06 % du total des interventions des troupes du Général de Brigade, Commandant le Groupement national des Sapeurs pompiers, El Hadji Alioune Samba. Fidèle à sa mission qui consiste à protéger et à assister les personnes, mais également à sauvegarder leurs biens, le Gnsp s’est distingué dans plusieurs manifestations, notamment religieuses.

Comme ce fut le cas lors du grand magal de Touba, du pèlerinage marial de Poponguine, du gamou de Tivaouane, ou encore du daaka de Médina Gounass, dans le département de Vélingara, pour assurer le ravitaillement en eau et les consultations médicales au grand bonheur des fidèles. Par exemple, à l’occasion du magal 2006, les soldats du feu ont effectué 197 sorties et assisté 580 personnes. Même comportement pour le pèlerinage de Poponguine où les Sapeurs pompiers, avec 12 sorties, ont assisté 507 personnes. Mais, dans ce bilan d’activités 2006, c’est aussi un important programme d’Information éducation et communication (Iec). « C’est avant la catastrophe qu’il faut penser à la sécurité », indique le Gnsp qui invite les populations à beaucoup plus de vigilance, notamment sur les routes où le port du casque divise par deux le risque d’être tué en cas d’accident.

Source: Le Soleil

Article Lu 11278 fois

Lundi 11 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State