Référence multimedia du sénégal
.
Google

RAISON DE LA LIBERATION DES HOMOSEXUELS: C'est une strategie selon les limiers

Article Lu 11557 fois


La page du mariage illégal de Petit Mbao tournée, la Division des investigations criminelles (Dic) n'a pas encore dit son dernier mot. Pour ratisser large et réussir un coup de pied dans la mafia gay, les enquêteurs de la police ont adopté une stratégie digne des polices occidentales. Desserrer l'étau sur la bande à Pape Mbaye pour mieux infiltrer les tenants du lobby gay au Sénégal, et voir venir. Les réseaux paral­lèles qui ont pignon sur rue ne sont point épargnés. Le tollé suscité par la libération des homosexuels était certainement prévisible du côté de la police qui menait l'enquête. Des sources proches évoquent en fait la stratégie usitée du côté de l'Avenue Carde pour ficeler le dossier.

RAISON DE LA LIBERATION DES HOMOSEXUELS: C'est une strategie selon les limiers
En effet, revenant sur le dossier, elles estiment qu'au regard des charges retenues contre la bande à Pape Mbaye, il était quasi impossible de les placer sous mandat de dépôt, d'autant plus que pour les responsabilités, les deux principaux concernés, à savoir Ousmane Cissé et Jonas, s'étaient évaporés dans la nature. La police n'avait sous sa main que des lampi­ons. II fallait donc les placer sous contrôle judiciaire et se servir des renseignements glanés, pour percer le véritable mystère. Cette stratégie semble bien fonctionner et même, libérés des poursuites, la traque pour­rait s'avérer fructueuse. A la veille de la libération de la bande à Pape Mbaye, plusieurs solutions s'offraient aux limiers qui, pour verrouiller leur option, ont simplement laissé passer la vague contestataire pour desserrer l'étau sur le clan de Mbao. Pour autant, le dossier est loin d'être clos. En effet, de sources sûres soutiennent que les homosexuels ne perdent rien pour attendre et qu’il est même prévu, au lendemain des festivités de 1.

Source: PIC Hebdo

Article Lu 11557 fois

Samedi 1 Mars 2008





1.Posté par dordorat le 01/03/2008 06:29
xibar doleen gniou may ngiir yalla ak goordjiguene yii doyna nak

2.Posté par nieup le 01/03/2008 07:33
ah vraiment nous nous ne sommes des gays parlez nous d'autres choses

3.Posté par yameuneu féne le 01/03/2008 13:44

billahi assez assez
billahi assez assez

billahi assez assez

4.Posté par tiey li le 01/03/2008 14:32
L'enquete de la DIC n'aboutira à rien quand on sait que beaucoup de boss dans ce pays ont ce penchant.Ils ont leurs femmes et enfants.Un directeur gènèral d'une so ciètè d'assurances combinèe avec une immobiliaire est dans ce clan.Mème sa dèmar che ne trompe personne.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State