Référence multimedia du sénégal
.
Google

RACONTEE PAR UN NOTABLE MANDIGUE: Si l’histoire du Kankourang vous était contée

Article Lu 11541 fois

Elevé au rang de patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO, le Kankourang, génie protecteur qui apparaît à l’occasion des cérémonies annuelles de circoncision est ‘’en perte de vitesse’’, a confié à l’APS, Solo Diané, chef du quartier Doumassou de la commune de Kolda (Sud).



RACONTEE PAR UN NOTABLE MANDIGUE: Si l’histoire du Kankourang vous était contée
‘’Le Kankourang aurait ses origines à Gabou en Guinée-Bissau. Et la création du génie protecteur serait l’œuvre des anciens qui voulaient faire face aux mauvais esprits qui s’attaqueraient aux nouveaux initiés’’, a expliqué Solo Diané. ‘’Les anciens avaient décidé, pour faire face aux mauvais esprits, de créer un être mystérieux qui pouvait être craint de tous particulièrement les mauvais esprits. Ils ont ainsi pensé au Kankourang’’, a dit M. Diané considéré comme l’un des gardiens de tradition mandingue à Kolda.

‘’Le mot « Kankourang » vient étymologiquement de « y kanwo-koura » (racle ta gorge). L’expression avait servi de réponse aux vieux quand le génie mystérieux a poussé son premier cri’’, raconte le vieux Diané. Nostalgique, le chef du quartier Doumassou, habité en majorité par de Mandingue, rappelle que ‘’les sorties du Kankourang étaient organisées, de notre temps, occasionnellement ou en cas de crise, de maladie des initiés’’. ‘’Le Kankourang sortait également en cas de bain des initiés qui se faisait en brousse dans les cours d’eau où pendant que les circoncis rapportaient du bois mort nuitamment dans le village, mais aussi en période de récolte de mangues, pour empêcher la cueillette du fruit’’, ajoute Solo Diané.

‘’Pour la sortie du Kankourang, les vieux se réunissaient d’abord. Ensuite, dans le village, certains annonçaient des voyages dans leurs familles. On choisissait parmi eux ceux qui pouvaient porter le tenue à base d’écorces rouges d’un arbre appelé « Farah » en mandingue’’, ajoute le notable. Il se souvient encore de l’histoire d’un Kankourang ‘’qui aurait tué une personne en Guinée portugaise (Guinée-Bissau). Il a été convoqué par le commandant Blanc. Face à une éventuelle humiliation. Les sages se seraient réunis pour discuter en vue de trouver une solution’’, raconte-t-il.

‘’Parmi eux, il aurait un qui serait choisi en raison de ses connaissances mystiques et qui aurait demandé aux sages d’aller répondre à la convocation du Blanc, en arborant une tenue de Kankourang’’, poursuit Solo Diané. Selon lui, devant le Blanc entouré des notables mandingues, la tenue du Kankourang posée sur terre commence à bouger sous un tourbillon, jusqu’à l’apparition d’une forme humaine qui s’en prend respectivement au Blanc et ses compagnons.

‘’C’est le début de l’histoire du +Fan Bon ding+, un être mystérieux qui apparaît de lui-même, à la différence du Kankourang naturel’’, martèle le notable mandingue.

APS
Source: Sud Quotidien

Article Lu 11541 fois

Mercredi 29 Août 2007





1.Posté par Samba le 29/08/2007 16:26
La casamance a une histoire et des pratiques fascinantes!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State