Référence multimedia du sénégal
.
Google

Qui est Sudatel ?

Article Lu 11533 fois

Après publication du nom de l’adjudicataire de la nouvelle licence globale de télécommunication au Sénégal, l’Agence de régulation des télécommunication et des postes () a présenté son nouveau client avec beaucoup d’espoir.



Qui est Sudatel ?
Héritière de l’opérateur historique soudanaise, Sudatel est une société du même pays dont l’actionnariat est détenue à 21% par son gouvernement et 60% par des privés internationaux qui sont aussi bien des pays arabes qu’européens. Son capital compte ainsi plusieurs investisseurs jugés stratégiques dont Etisalat, l’opérateur historique des Émirats Arabes Unis qui détient 4,6%, Q-Tel Al du Qatar (3,5%) et Arab for d’investissement à l’étranger (3,2%). Selon l’Artp, Sudatel est cotée en bourse dans la place financière de Dubaï. Elle représente 60% du volume de trading à la bourse de Khartoum. Elle est également cotée à Bahreïn (depuis le 6 novembre 2000) et à Abu (depuis mars 2003).

Actif depuis 1994 et avec un chiffre d’affaires pour l’année dernière de l’ordre de 800 millions de dollars, Sudatel a un réseau de ligne fixe qui détient 62 % de la part de marché avec 744.000 abonnés à la fin de l’année 2005. Elle opère un réseau à base de fibre optique d’environ 7000 km avec comme objectif d’être un acteur majeur dans ce domaine. Sa filiale mobile, Sudani, a débuté ses opérations un mois après la vente de Mobitel en février 2006 à l’opérateur Koweïtien MTC. Sudani opère un réseau de 3G avec le standard CDMA et vient d’atteindre le seuil des deux millions de clients. Sur la fourniture d’accès internet, l’opérateur, à travers ses différentes filiales, sert approximativement 56% de la demande d’accès au Soudan. Le nombre d’utilisateurs dans ce pays est aujourd’hui évalué à environ trois millions. En juillet 2006, Sudatel a obtenu la troisième licence GSM en Mauritanie pour 50 millions de dollars Us.

Pas si net ?

Il y a un peu plus d’un an, le 26 juillet 2006, Sudatel raflait la troisième licence GSM en Mauritanie. Mais, cette attribution avait été entachée de nombreuses irrégularités dans le processus, si l’on en croît les articles de presse relatifs à cette affaire. Aussi, il semblerait que Sudatel qui était en compétition avec France Télécom, « avait été au courant de l’offre de celle-ci avant même l’ouverture des plis et qu’il aurait proposé la somme de 100 millions de dollars uniquement pour forger une raison commerciale qui justifierait son choix. »

Selon les informations publiées sur le net, sur cette affaire, l’arrivée le même jour du ministre soudanais des finances, président directeur général de Sudatel, « prouve à quel point cette opération a été tracée au plus haut niveau inter étatique ».

Les mêmes informations faisaient état de ce que Sudatel n’est cotée qu’aux bourses de Khartoum, Abu-Dhabi et Koweït avec seulement 10.000 actionnaires, et de se demander « comment elle pouvait se targuer de disposer des dernières innovations dans le domaine de télécommunications plus que France Telecom ? »…

Article Lu 11533 fois

Samedi 8 Septembre 2007





1.Posté par ass le 04/06/2008 17:46
bonjour suis à la recherche d'un boulot ds les telecoms g 1 licence ne marketing et un ans et demi d'experince à la sonatel! j' aimerai avec n'importe quelle operatrice au senegal!bonne reception
NB: elhadjisegou@orange.sn

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State